Soyez rebelle, érigez des calvaires partout !

Croix_celtique_catholique

A Inzinzac-Lochrist, dans la sainte Bretagne catholique, rurale et bretonnante, un particulier a élevé au cours de l’été un calvaire de granit au lieu-dit Brangolo. Ce calvaire est désormais connu sous le nom de « Croix de Brangolo ». Lors de son inauguration, une douzaine de personnes était présente. Le recteur d’Hennebont a béni le calvaire avec l’eau de la fontaine toute proche. Ce calvaire a été financé par un seul homme. Chrétien. Debout. La cérémonie s’est achevée par un air de musique traditionnelle.

A Plorec-sur-Arguenon, toujours en Bretagne où c’est mieux qu’ailleurs, les habitants se sont battus fourches en pognes pour préserver un calvaire promis à la démolition administrative par la Libre Pensée jacobine. A la première manifestation, des dizaines de drapeaux bretons flottaient au vent d’ouest.

Dans la Grande Occitanie, le pic Saint-Loup a retrouvé sa croix cet été et ce après des « dégradations », mot destiné à cacher une offensive mondiale contre le christianisme et l’homme blanc. Avant cela, des militants avaient érigés une croix provisoire à dos d’homme. On peut juste regretter le choix de déployer un immense drapeau français et d’oublier le drapeau sang et or orné de la sainte croix occitane et de l’étoile à sept branches, symbole des félibres et de la glorieuse langue occitane, à côté de laquelle toutes les langues néo-romanes ne sont que des patois de merde. Même le français !

Car nous devrions ériger des calvaires partout !

Alors que les islamistes s’appliquent à coloniser notre quotidien et notre espace mental, alors que les gauchistes dégueulent leur chagrin d’être athées et d’avoir perdu la bataille du réel, nous, chrétiens sommes trop dans les moulins à prières et pas assez à l’offensive. Rebâtissons des calvaires partout où il est possible de le faire.

Mais au-delà de se faire du bien, ce retour des calvaires marquerait surtout les esprits égarés d’aujourd’hui, prisonniers de leur liberté et exposés à toutes les turpitudes de l’âme humaine. La population a besoin de revoir ces calvaires, ces croix qui peuplent notre imaginaire depuis 2000 ans. Les hommes et les femmes d’aujourd’hui ont besoin de retrouver ce repère qui hante leur mémoire ethnique. Chaque jour, des croix, des sanctuaires sont érigés sur le bord des routes par les familles de personnes décédées d’accident de la circulation. Dans cette époque où l’on croit la foi dans le vrai Dieu dépassée par Minecraft, c’est pourtant à la Sainte Croix que ces familles confient l’âme de leurs trépassés. Un peu comme les croix de Proëlla à Ouessant. Pour les marins morts en mer, loin de la vieille Armorique.

Raviver cette flamme est notre devoir et notre résistance. Erigeons des putains de croix partout ! Au bord d’un chemin de cambrousse comme au milieu de Barbès ! Il n’y a pas de loi contre ça. Deux bouts de palette et ça fera autant d’effet qu’un manifeste de 300 pages bien chiant écrit en petit.

Il y a cette association, SOS Calvaires, qui relève des croix un peu partout. Ce qu’ils font est magistral ! Complètement ancré dans le territoire. Au plus proche de l’âme des gens.

Les anglais appellent la grande vague de réveils religieux du XVIIIè siècle dans le monde anglo-saxon The Great Awakening. Après le bordel de Grand Remplacement que nous subissons, provoquons le Grand Relèvement !

Anne-Sophie Hamon

Précision : les points de vue exposés n’engagent que l’auteur de ce texte et nullement notre rédaction. Média alternatif, Breizh-info.com est avant tout attaché à la liberté d’expression. Ce qui implique tout naturellement que des opinions diverses, voire opposées, puissent y trouver leur place.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2021 dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

5 réponses

  1. Oui, nom de Zeus, des érections partout et par tous les temps, et ainsi nous retrouverons la Gaule !

    Il faudra aussi protéger les églises et les cimetières régulièrement visités , mettons-y des gardes, comme les Suisses de jadis, mais à temps plein.

  2. De quoi s’occupent ces gauchistes, si il sont libres de penser, qu’ils le fassent et laissent tranquille ces monuments qu’ils soient sur des terres privées ou publiques et s’occupent de leur première culotte.. 😄

  3. Nous vivons actuellement ce que les écritures nomment « Armageddon ». La bataille du bien contre le mal. La satanisme contre le Christisme ( et non le christianisme ) . A chacun de choisir son camp et les actions qu’il juge opportun d’entreprendre . Il n’y a pas de petites actions et toutes méritent le respect que ce soit résister à la folie génocidaire du vaxxin arnm ou planter des croix au sommet des montagnes . Nous jouons en ce moment l’avenir de nos âmes , nous les vendons au diable ou nous les vouons au Christ Roi.
    NNDNNSNTDG

Les commentaires sont fermés.

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS