Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Hongrie. Viktor Orbán ironise sur les soupçons de corruption au Parlement européen [Vidéo]

Menacer de priver la Hongrie de subventions au nom d’une lutte jugée insuffisante contre une prétendue corruption tout en étant confronté au plus vaste scandale de corruption de son histoire : les paradoxes du Parlement européen ont inspiré Viktor Orbán.

Corruption au Parlement européen : Viktor Orbán ironise

Malmené depuis plusieurs années par la direction de l’UE, la réaction du Premier ministre hongrois Viktor Orbán était attendue suite aux révélations concernant le scandale des soupçons de corruption au Parlement européen. Des soupçons plutôt ironiques d’un point de vue hongrois, puisqu’une partie des accusations des dirigeants de l’UE à l’encontre de Viktor Orbán portait également sur des suspicions de corruption.

Aussi, la suspension d’Eva Kaili de son poste de vice-présidente du Parlement européen dimanche dernier n’est pas passée inaperçue dans le monde politique hongrois. L’eurodéputée socialiste grecque a été arrêtée vendredi dernier dans le cadre d’une « enquête de corruption sur des activités de lobbying illicites présumées du Qatar ».

Au matin du 12 décembre, Viktor Orbán a salué le Parlement européen (secoué par le plus grand scandale de corruption son histoire) sur Twitter avec une image ne manquant pas d’humour :

« Et là, ils ont dit qu’ils étaient vivement préoccupés par la corruption en Hongrie», peut-on lire sur le texte accompagnant l’illustration. Sur la photo en question, datant de 1981, figurent, hilares, les anciens présidents américains Ronald Reagan et George Bush.

L’UE prête à geler plusieurs milliards d’aides à la Hongrie

La situation est en effet propice à l’ironie puisque lundi 12 décembre au soir, cette affaire de corruption liée au Qatar a été débattue au Parlement européen lors d’une réunion des présidents de groupe tandis que la vice-présidente Eva Kaili est désormais incarcérée depuis dimanche 11 décembre.

Pour résumer cette affaire, plusieurs politiciens sociaux-démocrates seraient impliqués et auraient reçu des pots-de-vin de plus d’un million d’euros de l’émirat du Qatar pour « influencer les décisions économiques et politiques du Parlement européen ».

Presque simultanément, une majorité d’États de l’UE a décidé de supprimer 7,5 milliards d’euros de subventions à la Hongrie en raison d’une prétendue corruption. Car le « respect de l’État de droit » n’y serait pas respecté tandis que Bruxelles reproche à Budapest de n’avoir pas mis en œuvre des réformes suffisantes contre cette corruption. De quoi donc inciter Viktor Orbán à plaisanter sur la double morale du Parlement européen.

À savoir que sur le dossier hongrois, le Parlement est en première ligne et incite régulièrement la Commission à se montrer intraitable avec le pays d’Europe centrale. Concernant le gel de cette aide financière, les États membres devront se prononcer avant le 19 décembre afin de valider cette proposition ou la rejeter. Ou d’en modifier le montant.

Sur Twitter, Balazs Hidveghi, un eurodéputé hongrois membre du parti de Viktor Orbán n’a pas manqué d’enfoncer le clou : « En résumé, le groupe de l’alliance progressiste a monté de toutes pièces des mensonges sur la corruption en Hongrie depuis des années, et maintenant leur figure de proue […] est impliquée dans le plus gros scandale de l’histoire de l’UE. Un bel exemple d’hypocrisie ».

Le député macroniste Stéphane Séjourné attaque Orbán

Cependant, la réaction de Viktor Orbán n’a pas plu à certains députés européens. À l’instar de Stéphane Séjourné, secrétaire général du parti Renaissance, qui est aussi le président du groupe parlementaire « Renew Europe ». Lors d’une prise de parole lundi 12 novembre, il a déclaré : « Quand je vois les tweets de Monsieur Orbán qui instrumentalise déjà cette histoire, j’ai une pensée pour le peuple hongrois qui, lui, est privé d’une justice indépendante ».

Entre-temps, selon le parquet du pays, la police belge a perquisitionné 20 locaux, dont certains au siège bruxellois du Parlement européen. Katarina Barley, qui, comme la députée grecque arrêtée Eva Kaili, est vice-présidente de la Chambre et membre du groupe socialiste, a reconnu hier soir que la police française avait désormais également perquisitionné des locaux au siège strasbourgeois du Parlement.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

11 réponses à “Hongrie. Viktor Orbán ironise sur les soupçons de corruption au Parlement européen [Vidéo]”

  1. JMAD dit :

    C’est pas séjourné mais demeuré qu’il aurait fallait écrire.

  2. Noël Stassinet dit :

    Il ne manque pas d’air, le mari de Gabriel attal, d’écrire qu’en France les corrompus sont poursuivis ! Ferrand, Cahuzac dans son service hospitalier en Corse, chirac dans son tombeau et d’autres doivent bien rigoler!

  3. Hadrien Lemur dit :

    Je pense qu’il à trop « Séjourné » dans la soupe nauséabonde des corrompus de l’UE. Si il y a un Troll c’est bien lui. Il dit qu’il est fier de ses juges et de son état de droit. Mais de quoi parle-t-il ? De juges qui se nommes entre eux et d’un état qui n’existe pas ? Il faudrait rappeler à cet infâme abruti que l’union européenne n’a rien d’un état mais plutôt d’un outil de destruction des pays et de leur identité. Pauvre petite merde à la solde des mondialistes !

  4. gaudete dit :

    Comment un homme peut-il avoir une femme qui est un homme. La, macronerie dans toute sa splendeur, il ferait mieux de la fermer et d’aller se cacher il ne sait pas que les taureaux ne b…. pas ensemble. Les hommes pire que les bêtes

  5. Etienne dit :

    Enfumage immédiat de la part du représentant (au P. E. = Pourriture européenne ?) d’un parti et d’un gouvernement français qui traînent les batteries de cuisine de plusieurs trois étoiles à son arrière-train.

  6. CREOFF dit :

    Corruption à l’UE, les peuples l’ont compris depuis longtemps! SAura-t-on tirer le fil, ou comme pour l’affaire Cahuzac, et tant d’autres, on se contentera d’une très légère justice de façade? Je ne parie pas. Tant que ce sont des députés de gauche tout est permis.

  7. NOEL dit :

    Le demeuré de séjourné a une pensée pour le peuple Hongrois privé d’une justice” indépendante “, il veut nous faire croire ce tintin que les Français bénéficient de cela , il suffit de voir les décisions rendues pour s’en rendre compte …. !!!

  8. Dominique dit :

    La Hongrie a opposé à son véto à un “prêt” de 18 milliards de l’europe de Ma-triche à l’ Ukro-amérique menée par Zelinski le nazi.

    Peine perdue : en violation du “traité européen” qui prévoit l’unanimité pour cette décision, les 18 milliards ( volés aux familles de l’Europe de l’ouest ) seront transférés par von der Pfizer au clown des Panama papers pour continuer de faire la guerre aux familles de l’Europe de l’Est ( la Russie ).

    Voilà qui ne fera pas sourire Orban.
    Puissent les Hongrois sortir de cette petite europe de l’Ouest dont les pays membres sont en train de mourir, et rejoindre plutôt la Russie, cette Europe de l’Est qui, elle, ne subira pas le Grand remplacement et ne deviendra pas un pays Islamiste. La Russie ne manque pas de richesses, dans son sous-sol, et par ses hommes qui, eux, ne connaissent pas le wokisme ni le chômage mais travaillent… et se sont dressés contre l’empire du mal.

    Laissons les misérables attal, séjourné et cnie dans leurs fanges et parlons de choses sérieuses.

  9. CREOFF dit :

    Quand la Russie lui fera une offre pour rallier la Fédération de Russie, la Hongrie, qui est entièrement dépendante de l’énergie Russe sautera le pas, entrainant avec elle la Serbie voisine toujours menacée par l’OTAN, le Kosovo se mettra sous l’aile Russe, et la Roumanie, exploitant enfin le gaz de la mer noire aura intérêt à rejoindre le camp Russe, La Moldavie gouvernée désormais par des personnalités ayant nationalité américaine pourra choisir. Pour la Transnistrie c’est déjà fait. Ou sera l’intérêt des Grecs aussi malmenés depuis une décennie? Les décideurs de Bruxelles devraient faire un peu plus de géographie et d’économie..

  10. jean pierre guche dit :

    qu il s occupe de son couple deja avec son ptit attal

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Politique

Rod Dreher après l’annulation d’une conférence patriote à Bruxelles : « Nous ne nous laisserons pas faire »

Découvrir l'article

A La Une, International, Politique

Ursula von der Leyen : c’est en France qu’elle est la plus impopulaire !

Découvrir l'article

Immigration, International, Politique, Sociétal

Parlement européen. Un membre socialiste de la Commission des Affaires intérieures estime que les migrants pourraient « reverdir » la démographie européenne [Vidéo]

Découvrir l'article

International, Justice, Politique, Santé

Covid-19. Achat de matériel médical en Espagne : peut-on faire confiance à l’enquête pour suspicion de corruption ?

Découvrir l'article

International

Le Parlement européen en chute libre

Découvrir l'article

International, Politique

Commission européenne. Ursula von der Leyen annonce sa candidature pour un nouveau mandat

Découvrir l'article

Politique

Qatargate. Cette députée européenne révèle l’influence islamique du Qatar

Découvrir l'article

Immigration, International, Politique, Sociétal

Accord européen sur la répartition des migrants : un chantage financier à l’accueil des clandestins [Vidéo]

Découvrir l'article

International

Portugal. Le Premier ministre socialiste démissionne à la suite d’un scandale de corruption

Découvrir l'article

International

La stratégie de Biden a nui à l’Europe centrale

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky