Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le suicide démographique africain : l’Afrique réelle n°160 vient de sortir

La revue l’Afrique réelle n°160 vient de sortir. Avec un dossier spécial consacré et à la démographie africaine et au suicide de ce continent. Editorial et sommaire ci-dessous.

Pour recevoir les numéros de l’Afrique Réelle ainsi que les communiqués spéciaux de Bernard Lugan, souscrivez un abonnement à l’Afrique Réelle. Pour tout abonnement, un livre vous sera envoyé par la poste comme cadeau de bienvenue. Au choix :

– Les Guerres du Sahel des origines à nos jours

– Nouvelles incorrectes d’une Afrique disparue

Pour profiter de l’offre, rendez-vous sur cette page

Sommaire du n°160 – Avril 2023

Numéro spécial : le suicide démographique africain
– La démographie bloque le développement
– La démographie provoque la famine
– La démographie condamne le Sahel

Histoire
– Les réponses historiques au défi démographique
– La colonisation responsable des drames démographiques africains

Editorial de Bernard Lugan

Démographie et immigration

L’actuelle migration de masse qui déferle sur l’Europe est la conséquence d’une démographie africaine devenue folle.
C’est elle qui tue l’Afrique à petit feu, lui interdisant tout développement, exacerbant ses conflits et poussant ses habitants au départ.
Cette explosion démographique s’explique parce que, hier, au nom de leur « amour de l’autre », les missionnaires, les religieuses soignantes, les médecins et les infirmiers coloniaux ont heureusement délivré les Africains de la lèpre, de la rougeole, de la trypanosomiase, du choléra, de la variole, de la fièvre typhoïde, de la fièvre jaune etc., cependant que les militaires les libéraient des esclavagistes.

Laissons parler les chiffres. Avec la colonisation, en un siècle, la population du continent a été multipliée par 10. De 100 millions d’habitants en 1900, elle était passée à environ 275 millions dans les années 1950-1960, puis à 640 millions en 1990, à un milliard en 2014 et à 1,4 milliard en 2022.
Selon l’ONU, dans les années 2050 les Africains seront plus de 2 milliards (dont 90% au sud du Sahara), puis plus de 4 milliards en 2100 et ils représenteront alors 1/3 de la population mondiale. En 2050, 40% des naissances mondiales seront africaines (Unicef. Afrique/Génération).

Dans ces conditions, l’aide au développement revient à labourer l’océan, tout progrès étant immédiatement avalé par la démographie qui créé automatiquement de nouveaux besoins. Rien n’y fera car, ni le miroir aux alouettes de l’aide à l’Afrique, ni les accords avec des Etats artificiels gangrenés par la corruption ne permettront de simplement endiguer le phénomène.

De plus, comment espérer que les migrants économiques cesseront de se ruer vers le « paradis » européen non défendu et peuplé de vieillards ? Un « paradis » où les vidéos X leur font croire que les femmes s’offrent au premier venu et où, par hédonisme, elles ne font plus d’enfants ?
Un « paradis » dans lequel les hommes s’interrogent sur leur identité sexuelle, où l’idéal qui leur est présenté est celui de la déconstruction de leur masculinité et où toute attitude virile est considérée comme « machiste », donc « fasciste » ?

Désarmés par l’hystérie émotionnelle de la classe politico-médiatique ainsi que par la compassionnelle sollicitude des clercs, en premier lieu celle du Vatican devenu un des principaux fourriers idéologiques du « grand remplacement », les Européens sont sommés d’accepter et de subir. En France, les forceurs de frontière sont maintenant envoyés repeupler les petits bourgs et les campagnes contre la volonté des indigènes.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

5 réponses à “Le suicide démographique africain : l’Afrique réelle n°160 vient de sortir”

  1. Gaï de ROPRAZ dit :

    Le titre de cet article est irréel !!! Il n’est pas question du suicide de l’Afrique, mais bel et bien du meurtre de la civilisation blanche-européenne ! Et autant rajouter qu’avec la modernisation de l’aide toujours européenne quant aux aides médicales, le chiffre annoncé par l’ONU (2 milliards d’Africains dans les années 2050) sera bel et bien dépassé grâce aux nombreux effort de la médecine. A cet égard, on peut même avancer qu’en 2050, la moitié (et non 40 %) des naissances mondiales seront africaines. De ce fait, il y a un risque majeur pour la civilisation blanche. Toutefois, je pense, qu’une sage réaction de la part de cette civilisation blanche prendra place. Sous quelle forme, je n’en sais rien. Sinon que je prédirais que la race noire faiblira sous l’assaut du modernisme qui risque de l’isoler, tout en favorisant le retour aux selections naturelles africaines telles qu’elles existaient par le passé. Et il est indéniable que cet état de fait permettrait aux survivants de mieux vivre… tout en se cantonnant dans leur continent qui leur est propre, l’Afrique.

  2. breizh dit :

    je ne suis pas du tout d’accord avec Bernard Lugan sur ce point : l’Afrique reste très peu peuplée pour 1.4 milliards d’habitants.
    le drame de l’Afrique, c’est sa culture clanique et surtout la corruption de ses dirigeants.
    L’inde connaît aussi une forte démographie (1,4 milliard d’habitants aussi sur un territoire bien plus petit) et cela ne l’empêche pas de se développer.

  3. andré dit :

    Une fois de plus, cet article passe au dessus des ” blablas” habituels des politiques complices ou incompétents pour nous présenter l’état des lieux avec des chiffres très inquiétants pour le présent et encore plus pour l’avenir. Au prétexte d’ humanisme, de bons sentiments, de repenti et d’ empathie, on fait croire à des “morts de faim” que le gâteau européen va tous les nourrir, et que tout le reste sera gratuit sans compter sur les ” blanches ” en cadeau !
    Les vieux européens sont mal barrés pour se défendre…..seule petite chance, acheter des armes et s’inscrire à un club de tir ! Oui, je sais, c’est mal et excessif mais ce qui nous attend est bien pire.

  4. Fred dit :

    ” Le Vatican devenu un des principaux fourriers idéologiques du « grand remplacement »” ne faudrait-il pas mieux dire l’église catholique, c’est à dire la quasi intégralité de son appareil, pape cardinaux, évêques…
    Prudent, Breizh-info parle “d’église conciliaire” !

  5. kaélig dit :

    Une chose est sure, c’est que le dérèglement climatique n’a absolument rien à voir avec la surpopulation mondiale, d’ailleurs personne n’en parle.
    “Marcel me dit dans l’oreillette que j’ai peut-être dit une C…ie”.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, International

Brian E. Hurfet (The African Dream) : « Il existe plusieurs stéréotypes sur l’Afrique qui méritent d’être déconstruits » [Interview]

Découvrir l'article

International

Mobutu, la chute du léopard de Kinshasa, par Michela Wrong

Découvrir l'article

International

Pourquoi l’Afrique a rompu avec l’« Occident ». Le n°174 de l’Afrique Réelle est sorti

Découvrir l'article

International

Immigration en Allemagne : Afflux record de naturalisations en 2023, les Syriens en tête

Découvrir l'article

Immigration, Tribune libre

Mais où iront les migrants quand l’Europe sera devenue l’Afrique ? [L’Agora]

Découvrir l'article

International

Afrique du Sud : « Face à la décomposition du pays, il va bientôt falloir se décider à en rendre la direction aux Boers »

Découvrir l'article

International

Génocide du Rwanda : 30 ans plus tard. Le 172ème numéro de l’Afrique réelle vient de paraitre

Découvrir l'article

Immigration, International

Italie. La démographie désastreuse justifie-t-elle le laxisme migratoire ?

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Ces femmes qui défient la pénurie de naissances en Amérique : Entretien avec Catherine Pakaluk

Découvrir l'article

International, Social, Sociétal, Technologies

Japon. Robots autonomes pour les livraisons : Uber Eats n’est pas Benoît Hamon [Vidéo]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky