Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Concrètement, qu’est-ce qu’une cyberattaque ?

Les cyberattaques sont le plus souvent le fait de cybercriminels qui exploitent les vulnérabilités d’un système ou d’un ensemble de process. Cela peut arriver à chaque entreprise si les bonnes pratiques en matière de cybersécurité sont ignorées. Les cybercriminels profitent de l’ignorance des équipes pour lancer leurs cyberattaques et mettre en péril l’ensemble d’une organisation.

Les quatre cyberattaques les plus courantes

  1. Attaques DDoS : Une attaque par déni de service distribué (DDoS) se produit lorsqu’un cybercriminel perturbe le trafic d’un serveur. Pour ce faire, il submerge le serveur d’un flot de trafic internet à l’aide de bots, ce qui entraîne un ralentissement ou une panne complète du serveur. L’objectif d’une attaque DDoS est d’entraver le service d’un site web ou d’une application, empêchant ainsi une entreprise de réaliser des ventes ou de fournir ses services en raison d’un temps d’arrêt. Lorsqu’ils mènent une attaque DDoS contre une entreprise, certains cybercriminels peuvent exiger le paiement d’une rançon pour mettre fin à l’attaque.
  2. Logiciels malveillants : Les logiciels malveillants sont des logiciels qui infectent les appareils à l’aide de techniques d’ingénierie sociale. Lorsqu’un logiciel malveillant est installé avec succès sur votre appareil, les cybercriminels peuvent vous espionner et voler vos données.
  3. L’hameçonnage : Le phishing ou hameçonnage est une attaque d’ingénierie sociale qui vise à convaincre une victime de révéler des informations sensibles en utilisant une fausse narration. Le cybercriminel se fait passer pour une personne connue de la victime, comme un collègue, un responsable, un ami ou une entreprise.
  4. Attaques de mots de passe : Les attaques sur les mots de passe sont extrêmement courantes. De nombreuses personnes se sentent dépassées par l’idée de devoir créer des mots de passe, ce qui les amène à réutiliser des mots de passe ou à utiliser des variantes du même mot de passe pour plusieurs comptes. Il s’agit d’une mauvaise habitude que de nombreux utilisateurs en ligne ont prise en matière de mots de passe, ce qui les rend plus vulnérables à la compromission de leurs comptes.

Le seul moyen d’atténuer les cyberattaques et les dommages qu’elles causent est de placer la cybersécurité au premier plan de tout ce que vous faites en ligne. De nouvelles habitudes, telles l’utilisation de mots de passe robustes ou d’un gestionnaire de mots de passe, peut faire toute la différence en matière de protection des informations sensibles et minimiser l’impact d’une cyberattaque sur vous ou votre entreprise.

Arnaud De Backer (Keeper Security)

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Economie

Pieuvre étatique. 1 entrepreneur français sur 3 craint un contrôle fiscal lié à son activité

Découvrir l'article

Economie

Romain Le Goaster : les taxes et les normes mettent en péril son entreprise

Découvrir l'article

Economie

66% des entreprises françaises affirment ne plus être impactées par les retards de paiement

Découvrir l'article

Economie

Loi de finances 2024 pour les entreprises : pas de révolution, mais des évolutions

Découvrir l'article

Economie

France, pays du Tiers monde. 25 300 chefs d’entreprises ont mis la clé sous la porte au premier semestre 2023

Découvrir l'article

Economie

Commerce en ligne. Les avis clients ont une influence croissante sur les habitudes d’achat des Français

Découvrir l'article

Economie

Entreprise. Cession, cessation et changement d’activité : guide pratique

Découvrir l'article

Informatique

Comment prévenir une cyberattaque ?

Découvrir l'article

Economie

1589 défaillances d’entreprises en Bretagne administrative en 2022, en hausse de 61 % sur un an

Découvrir l'article

Economie

Liquidations judiciaires en Loire-Atlantique : bâtiment, agriculture et restauration en première ligne

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky