page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Aide alimentaire en France : près de la moitié des bénéficiaires seraient des immigrés, les Africains surreprésentés

Selon l’Insee, près de la moitié des bénéficiaires de l’aide alimentaire en France en 2021 étaient des immigrés, avec une surreprésentation notable des immigrés africains, confirmant ainsi un rapport du Secours Catholique.

Aide alimentaire : des immigrés surreprésentés

Il y a quelques jours sur Twitter, l’Observatoire de l’immigration et de la démographie (OID), organisation fondée en 2020 par « un groupe de hauts fonctionnaires et de membres de la société civile (entrepreneurs ou simples citoyens) » et se présentant comme une « structure d’étude et d’information relative aux évolutions migratoires et démographiques de la France », a mis en exergue un élément relativement peu évoqué par les médias mainstream.

En effet, lors de la publication, au mois de novembre dernier, de l’édition 2022 de son « Portrait social » de la France, l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) révélait que près de la moitié des recourants à l’aide alimentaire en 2021 dans l’Hexagone était des immigrés.

Ainsi, selon l’Insee, ces « personnes immigrées » étaient « surreprésentées » chez les recourants puisqu’elles représentaient 44 % de ces derniers, contre 10 % de la population métropolitaine. De plus, l’institut précisait que cette part était « du reste sous‑estimée, puisqu’elle n’inclut que les recourants en mesure de répondre à un questionnaire en français ».

En effet, bien qu’un auto-questionnaire en anglais fut proposé aux personnes non francophones, trop peu parmi celles-ci avaient accepté d’y répondre pour en permettre l’exploitation. Cependant, à la suite d’un dénombrement réalisé au moment de l’enquête, l’Insee a avancé une estimation concernant le nombre de recourants non francophones à l’aide alimentaire. Ils seraient environ 160 000 dans le pays. En incluant les familles, cela correspondrait à environ 420 000 bénéficiaires. Soit une part représentant environ 14 % des recourants francophones (immigrés ou non). En d’autres termes, les recourants immigrés non francophones constituaient ainsi, toujours en 2021, le quart des recourants immigrés à l’aide alimentaire.

Recourants immigrés francophones : 9/10 viennent d’Afrique

Autre point notable du rapport, l’Insee révèle par ailleurs que « les origines des recourants immigrés francophones diffèrent de celles de l’ensemble des immigrés dans la population ». En effet, « neuf sur dix viennent d’Afrique, alors que les immigrés africains représentent à peine la moitié de l’ensemble des immigrés résidant en France en 2021. »

Parmi les autres caractéristiques des immigrés francophones recourant à l’aide alimentaire, 40 % d’entre eux sont des hommes, contre 33 % parmi les non‑immigrés. Ils se différencient également par leur jeunesse : 18 % ont entre 16 et 24 ans, contre 6 % chez les recourants non-immigrés.

Par ailleurs, toujours chez ces bénéficiaires francophones de l’aide alimentaire à 90 % d’origine africaine, les couples avec enfants sont deux fois plus fréquents (30 %) que chez les recourants non-immigrés (16 %).

Des différences existent aussi en matière de logement puisque ces recourants ne sont que 62 % à résider dans leur propre logement, contre 88 % pour les non‑immigrés. À noter enfin que plus d’un tiers des recourants immigrés francophones à l’aide alimentaire ne dispose pas d’un titre de séjour longue durée sur le territoire français.

Source : Insee Références – Édition 2022.

Des chiffres confirmés par un rapport du Secours catholique

Toujours au mois de novembre 2022, le Secours catholique avait lui aussi publié un rapport sur la pauvreté en France en 2021.

À la lecture du document, nous apprenions à l’époque que, parmi les 938 000 personnes accueillies par les services de l’association pour se voir octroyer une aide alimentaire ou un accompagnement social, la part des individus de nationalité étrangère, en hausse depuis 10 ans, s’établissait à 50 % des personnes rencontrées par le Secours Catholique en 2021 (contre 7,7 % dans la population générale).

Quant à leur origine, le Secours catholique indiquait que « les adultes étrangers [étaient] principalement d’origine subsaharienne (36 %), européenne (26 %) et maghrébine (22 %) ». Sur l’ensemble, 67 % de ces étrangers disposaient d’un « statut instable » au niveau légal en France selon le rapport. Dorénavant, qui oserait encore nous présenter l’immigration comme une richesse ?

Source : rapport annuel 2022 du Secours catholique sur la pauvreté en France

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “Aide alimentaire en France : près de la moitié des bénéficiaires seraient des immigrés, les Africains surreprésentés”

  1. CHA dit :

    SCANDALEUX

  2. patphil dit :

    logés, nourris mais pas blanchis quand même (ouf)

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Immigration, Tribune libre

Mais où iront les migrants quand l’Europe sera devenue l’Afrique ? [L’Agora]

Découvrir l'article

International

Le magazine New African révèle les 100 Africains les plus influents de 2023

Découvrir l'article

Immigration, Local, Social, Société, ST-NAZAIRE

A Pornichet, une villa pour “accueillir les familles démunies”

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

Au 1ᵉʳ janvier 2021, la Bretagne administrative comptait 3 394 567 habitants.

Découvrir l'article

Social

L’impact social et psychologique des difficultés financières : un quart des Français en difficultés cette année

Découvrir l'article

A La Une, Environnement

La Bretagne administrative a attiré 71 100 personnes venues s’installer en 2019, principalement des retraités et des jeunes actifs dont 1/4 de Parisiens

Découvrir l'article

Immigration, International

Immigration clandestine. La Hongrie va envoyer des militaires au Tchad

Découvrir l'article

International

Quid de la nouvelle politique africaine de la France ? L’Afrique réelle n°166 vient de sortir

Découvrir l'article

International

Bernard Lugan : « La démocratie est facteur de guerre en Afrique ! »

Découvrir l'article

A La Une, Social

Panorama de la pauvreté en Bretagne administrative : une diversité de situations individuelles et territoriales

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky