Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le comité de défense de l’hôpital de Carhaix dénonce la situation aux urgences depuis le début de l’été

Le Centre-Bretagne est dans une situation sanitaire désastreuse. De Pontivy à Guingamp, de Carhaix à Loudéac, les services de soins dans les hôpitaux sont de moins en moins assurés, et même pas du tout pour les urgences la nuit, cet été. Alors qu’il y a pourtant du personnel, comme l’indique par exemple le comité de défense de l’hôpital de Carhaix dans un communiqué dans lequel il propose aux usagers de « témoigner de leur expérience durant cette période où les urgences ne sont accessibles qu’en appelant le 15 », en envoyant un courriel à l’adresse : [email protected]

Il faut le faire pour placer l’Etat devant ses responsabilités. Mais aussi pour faire prendre conscience aux citoyens qu’il va falloir s’habituer à faire sans, puisqu’il les a abandonné sur toute une série de fonctions pourtant régaliennes.

« II n’a plus de lumière aux urgences ! on est dans le noir ! cela reflète le sentiment des soignants du service des urgences. Une équipe au complet est là et très peu de patients! Les box ne sont pas pleins, le service des urgences reçoit au compte-goutte des patients transférés d’autres services d’urgences Morlaix, Quimper, Guingamp) avant une prise en charge par les services d’hospitalisation ou revenir à l’hôpital de Carhaix.

Le service des Soins continus avait un seul patient pour une capacité de 6 lits! pourtant l’anesthésiste peut remplacer le médecin des urgences s’il doit partir en SMUR. Il y a 2 ou 3 sorties SMUR par semaine, cela n’occupe pas un médecin à temps plein!

Alors qu’à Quimper les urgences débordent!

Lundi dernier très peu de patients relevant de la cardiologie dans le service de cardiologie de l’hôpital de Carhaix, alors que les cardiologues sont présents!

Les chirurgiens qui recrutent  surtout pendant les mois d’été via le service des urgences n’ont pratiquement plus rien à faire, alors qu’ils sont là!

Les médecins en ville n’ont pas été informés par l’administration de l’hôpital de Carhaix qu’ils peuvent faire hospitaliser leurs patients directement dans les services d’hospitalisation en appelant le médecin du service. Seul “Allo gériatre” fonctionne (organisation mise en place pour éviter que les patients âgés passent par les urgences et qu’ils soient pris en charge directement par un médecin hospitalier)

Nous faisons face à une désorganisation de l’accès aux soins, les risques pour la population sont grands et la direction du CHU est responsable de cette situation.

Les soignants de l’hôpital de Carhaix sont en grande souffrance devant cette situation et souhaitent le soutien de la population.

Les lits fermés pendant l’été vont-ils rouvrir ? que va devenir le service des urgences après les vacances d’été ?

Mr Rousseau, notre nouveau ministre de la santé, interviewé par les médias, reconnaît que la fermeture de maternités et du service d’urgences la nuit n’est pas satisfaisante mais ne signifiait pas fermeture définitive. Nous attendons donc des actes concrets pour l’hôpital de Carhaix.

Le comité de défense de l’hôpital de Carhaix propose que les usagers envoient le témoignage de leurs expériences durant cet été où les urgences ne sont accessibles qu’en appelant le 15 en envoyant un mail à l’adresse du comité de défense: [email protected]

Dans nos territoires ruraux, chacun et chacune rencontre des difficultés pour obtenir des rendez-vous médicaux, faute de médecins généralistes et spécialistes en nombre suffisant pour répondre aux besoins. L’hôpital est pour certains le seul moyen d’accès aux soins et en ce moment, une politique d’assèchement des services a été mise en place.

Au désert médical vient de s’ajouter un désert hospitalier.

Nous souhaitons que cette situation s’arrête et que le service des Urgences qui représente 7 0% de l’entrée pour hospitalisation soit ouvert à nouveau à la population du secteur de Carhaix.”

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Santé, ST-BRIEUC

Tiers monde médical à Saint-Brieuc. Les IRM limités pour les demandes extérieures à l’hôpital

Découvrir l'article

PONTIVY, Santé

Tiers monde médical et abandon de population. Les urgences de Pontivy régulées les 24-25 juillet 2024

Découvrir l'article

CARHAIX, Santé

Les urgences de nouveau régulées à Carhaix après les Vieilles Charrues

Découvrir l'article

NANTES, Santé

En difficulté financière, en manque de personnel, le CHU de Nantes investit 185 000 euros…dans un nouveau logo

Découvrir l'article

GUINGAMP

Guingamp. Les élus de l’Agglomération proposent trois terrains pour le nouvel hôpital

Découvrir l'article

GUINGAMP, LANNION, Santé, ST-BRIEUC

Tiers mondisation de l’hôpital et de la santé. Une lettre ouverte aux élus du Trégor et aux candidats aux législatives 2024

Découvrir l'article

GUINGAMP

Hôpital de Guingamp. Vers une construction sur un nouveau site ?

Découvrir l'article

PLOËRMEL, Santé

Hôpital de Ploërmel : Alerte sur sa pérennité !

Découvrir l'article

Santé

Hôpital de Guingamp : Des sages-femmes et auxiliaires de puériculture à votre domicile : Un accompagnement personnalisé avant et après la naissance

Découvrir l'article

A La Une, CARHAIX, Local

Hôpital de Carhaix : l’Etat ne respecte pas ses engagements

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky