Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

A Carhaix, une foule de 1500 à 2000 personnes pour défendre l’hôpital

Lundi 4 septembre 2023 au soir, lundi de rentrée scolaire. Et pourtant lundi de colère, et de contestation, massive, à Carhaix. Le peuple du Centre-Bretagne est debout pour défendre son hôpital, son personnel de santé. Ils sont 1500 à 2000 (3000 selon les organisateurs) à battre le pavé à 18h30.

Depuis ce lundi, les urgences de l’hôpital ne sont accessibles qu’en passant par un appel au Samu. La direction – obsédée par la rentabilité et le côté administratif qui prend comme dans beaucoup d’endroits beaucoup trop de place par rapport au sanitaire – a décidé deréguler  les admissions la nuit, entre 18 h 30 et 8 h 30.

Alors face à ces attaques contre l’hôpital, attaques à répétition (maternité toujours menacée, urgences déjà fermées l’été), c’est une foule compacte, diverse, massive qui est venue exprimer sa colère. Des soignants, des pompiers aussi, nombreux, mais surtout des usagers de l’hôpital. Ceux qui paient leurs taxes, charges, impôts, comme tout le monde, et à qui aujourd’hui, les autorités crachent littéralement à la figure. « Mais où va l’argent ? » s’interrogent certains. « Que fait-on en cas d’urgence vitale ? On crève au bord de la route ? » s’énerve un autre habitant de Carhaix venu à la manifestation. « Le problème, c’est l’administration, c’est l’ARS, c’est la soif du pognon et de la rentabilité » peste une autre jeune femme venu de Plounévezel.

Du côté des pompiers, la colère est bien présente également, eux qui sont obligés de couvrir de nombreux kilomètres en plus des interventions, pour aller à Brest, Quimper, Morlaix…plutôt qu’à Carhaix désormais.

Face à une administration sourde, réfugiée derrière « la pénurie de personnel » (contestée par une partie des soignants d’ailleurs), la population attend des réponses. Et reviendra manifester si nécessaire, encore et encore, jusqu’à ce que les autorités utilisent enfin l’argent public, c’est à dire votre argent, à bon escient.  Des autorités qui oublient que la catapulte, symbole de la lutte pour la maternité à la fin des années 2000, est toujours bien présente à l’entrée de l’hôpital de Carhaix, et ne demande qu’à reprendre du service.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine
Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “A Carhaix, une foule de 1500 à 2000 personnes pour défendre l’hôpital”

  1. louis dit :

    je ne voudrais faire de polémique sur ce sujet mais je pense que l’état a des priorités dont une d’importance celle de cette invasion migratoire qui necessite pas mal de budget (logeme,nt ,aide sociale importante ) vu le nombre grandissant d’africains venant faire manifestement du tourisme étant donner que l’on ne peut plus invoquer le besoin de maind’oeuvre faute de travail

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

PONTIVY

Tiers monde médical. Les Urgences de Pontivy au bord de la rupture ?

Découvrir l'article

GUINGAMP

Hôpital de Guingamp. Vers une construction sur un nouveau site ?

Découvrir l'article

PLOËRMEL, Santé

Hôpital de Ploërmel : Alerte sur sa pérennité !

Découvrir l'article

Santé

Hôpital de Guingamp : Des sages-femmes et auxiliaires de puériculture à votre domicile : Un accompagnement personnalisé avant et après la naissance

Découvrir l'article

A La Une, CARHAIX, Local

Hôpital de Carhaix : l’Etat ne respecte pas ses engagements

Découvrir l'article

CARHAIX, QUIMPER

À Quimper, une cinquantaine de personnes se rassemblent de nouveau pour soutenir les défenseurs de l’hôpital de Carhaix

Découvrir l'article

Santé, Social

Tiers monde hospitalier. La colère du personnel soignant de Saint-Brieuc

Découvrir l'article

CARHAIX

Vacances de Pâques. Un centre de loisirs en breton ouvre ses portes à Carhaix le 22 avril 2024 !

Découvrir l'article

GUINGAMP, Santé

Hôpital de Guingamp : 1500 manifestants pour défendre le système de santé et la Sécurité sociale

Découvrir l'article

CARHAIX

Carhaix. Alan Stivell, Ange, Didier Super, LionHeart…La programmation quasi complète du Motocultor est connue

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky