Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Irlande. Emeutes à Dublin après l’agression d’enfants au couteau par un migrant naturalisé

Il ne faut pas énerver les Irlandais. Des centaines de manifestants brandissant des pancartes «Irish Lives Matter» et des drapeaux irlandais, sont descendus dans les rues de Dublin et ont exprimé leur colère après l’agression d’enfants au couteau survenue le 23 novembre. Une manifestation de colère qui a tourné à l’émeute, avec des voitures de police brûlées, des affrontements, des bus et des tramways incendiés.

Ce n’est pas commun en Irlande et ça montre l’exaspération d’une population qui ne peut plus se loger, qui souffre économiquement, et à qui les autorités imposent des migrants depuis deux ans en proportion gigantesque (en 2022, 30% des hôtels d’Irlande étaient réquisitionnés pour accueillir des migrants).

Des scènes violentes ont éclaté dans le centre-ville de Dublin. Une voiture de la garda (la police irlandaise) et un tramway ont été incendiés par des manifestants qui s’étaient rassemblés près de O’Connell Street. Un bus et une voiture ont également été incendiés sur le pont O’Connell, alors que les troubles se sont poursuivis tard dans la nuit.

Des vidéos ont montré des personnes profitant de la colère populaire pour se livrer à des pillages , pénétrant dans de nombreux magasins le long de la rue O’Connell.

Concernant les raisons de la colère, il s’agit de l’attaque au couteau qui a eu lieu dans l’après midi. L’auteur présumé de l’attaque n’est pas fraichement débarqué, mais c’est un migrant algérien naturalisé irlandais, arrivé il y a plusieurs années. Depuis 20 ans indique un autre journal irlandais. « C’est un citoyen irlandais qui vit dans le pays depuis plusieurs années mais qui n’est pas né en Irlande » indique une presse timide.

On vous laisse découvrir les vidéos qui ont circulé toute la nuit. A noter que les autorités irlandaises ont fermement condamné les émeutes, évoquant des « Hooligans d’extrême droite ». Une communication qui ne pourra pas durer longtemps ainsi tant il semble qu’une large partie de la population locale, exaspérée, finisse par être qualifiée d’extrême droite….

Tous les services de Dublin Bus et Luas ont été suspendus pour la nuit. La situation a été maîtrisée peu avant 23 heures, et le commissaire principal Patrick McMenamin a déclaré qu’aucun blessé grave n’avait été signalé pendant les troubles.

Des manifestations ont déjà eu lieu l’an passé contre l’immigration. Manifestations ignorées par les autorités. Mais le drame d’hier semble avoir été comme la goutte d’eau faisant déborder le vase, alors que les autorités cherchent à museler la population et sa liberté d’expression, notamment via des lois scélérates visant « les discours de haine ».

Dans toute l’Europe, des populations en colère contre leurs dirigeants commencent à réagir face à une immigration imposée de longue date sur laquelle ils n’ont jamais été consultés. Les dirigeants ouest-européens ont façonné des pays dans lesquels on sent aujourd’hui comme une odeur de guerre civile.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

17 réponses à “Irlande. Emeutes à Dublin après l’agression d’enfants au couteau par un migrant naturalisé”

  1. Gillic dit :

    Bravo, l’extrême droite irlandaise ( entendez par là le peuple ordinaire) va, à coup sur, sauver l’ Irlande !!!!

  2. Franck dit :

    On est en troisième guerre mondiale et les gouvernements continuent de l’ignorer.

  3. Bran ruz dit :

    Voilà qui devient intéressant , les Européens pour certains ont décidés de ne plus se laisser faire , banco !!!

  4. Nemo dit :

    Le plan du FEM se déroule comme prévu. Maintenant que la masse des envahisseurs est suffisante et que les européens de souche sont désarmés et bien divisés , ils peuvent mettre le feu au baril de poudre . Par contre il ne faudra pas oublier que les premiers responsables de la situation à venir sont les politocards de tous les bords . Il ne faut pas qu’ils puissent échapper à la justice populaire , ils ont des comptes à rendre .

    • kaélig dit :

      On en vient à souhaiter qu’une guerre “civile”, de tout façon inévitable, se déclare le plus vite possible.
      Pour l’instant celui qui se révolte contre les agressions barbares (France, Irlande….) est qualifié d'”Extrème Droite” prèt à “commettre des ratonnades” (sic S.Rousseau) et est durement réprimé par les pouvoirs politiques morts de trouille.
      Dans peu de temps, ils devront choisir leur camp et nous verrons tous ces pleutres tourner leur veste dans le sens du vent, c’est à dire du coté du potentiel gagnant qui normalement ne peut être que celui citoyen attaché aux valeurs civilisationnelles et démocratiques de l’Occident. et opposé à l’obscurantisme irréformable de l’Islam.

  5. Christian Beauche dit :

    juste ils ne sont pas des moutons ils on des couilles

  6. louis dit :

    en effet l’allemagne , la hollande maintenant l’irlande les peuples demandent le renvoi des racailles chez eux ! en la france : les politiques soit s’esquivent soit disent qu’il ne faut pas de récupération on est vraiment mal barré dans ce pays

  7. Gautier Pen-Gan dit :

    Les médias de grand chemin respirent enfin : les “violences de l’extrême droite en Irlande” font de grands et beaux titres qui arrivent à point nommé après leurs dénonciations de la “récupération” de “l’extrême droite” française.

  8. Jotglars 66 dit :

    Au rugby, les irlandais possèdent le fameux ” fighting spirit ” et on le retrouve chez des gens qui ont le courage de défendre leur territoire et leur culture. Si le fait de s’en prendre à des gens qui attaquent lâchement des enfants au couteau est le signe de l’extrême droite, je pense que le souci de la gauche est de leur trouver un avocat aux frais du contribuable…..of course !

  9. Thomas dit :

    C’est fou ça, à force de dénoncer ” l’extrême droite ” rampante et à l’affût, ils vont finir par traiter les peuples d’Europe de néo nazi !!!!

  10. Gabriel dit :

    Ces gens ordinaires qui n’en peuvent plus de l’immigration massive et qui manifestent contre une attaque d’enfants au couteau par un taré qui veut faire “couic couic”, ce sont eux les gens dangereux ? Attention à l’Extrêêêêêêêême Droaaaaaate !

  11. Marie Fleury dit :

    Bravo les irlandais. Irlande dans mon cœur.
    Je ne cherche pas à tenir des propos complotistes mais je trouve étrange que les gouvernements européens s’acharnent ainsi à maintenir les politiques migratoires. Qu’est-ce qui les motive au point de déployer tant d’efforts pour museler les gens ?
    En outre nous sommes qualifiés d’extrême droite… il a bon dos le racisme, c’est bien commode pour les gauches corrompues de nous critiquer de la sorte. Ainsi ils peuvent conserver le système tel qu’il est malgré l’absence de consensus populaire.

  12. gaudete dit :

    Sauf que les néo nazi ce sont tous les charlots de la commission européenne, et les dirigeants d’un certain nombre de pays européens, exclure de la liste la Hongrie, la Pologne, les pays du Visegrad, l’Italie, mais tous les autres se conduisent comme des néo-nazis

  13. Tonton Cristobal dit :

    Tous les peuples autochtones des pays de l’UE subissent les mêmes répressions de leur gouvernement respectif. Les policiers devront choisir leur camp et cesser d’être la milice d’état. Tous les corrompus au pouvoir ne tiennent que par la force armée. Dénoncer l’invasion vaut procès et condamnation à prison ferme, BzH-info en sait quelque chose d’être poursuivi d’avoir accordé un interview à JH Gannat (l’Alvarium) dont la lecture ne présente aucun propos délictueux sauf que “l’incitation à la haine” est un concept suffisamment flou (c’est voulu) pour prêter à “interprétation” (au bon vouloir) des magistrats, selon que vous serez etc.. etc… même l’illégalité d’une perquisition devient légale dans le nouvel état de droit. Gauche et Droite collaborent à la mangeoire. Tout est sous contrôle. On est prié de défiler pour prouver son approbation. L’abstention est suspecte, selon la Loi des Suspects :

    Votée le 12 août 1793, en pleine Terreur dont elle devient le meilleur
    instrument, la loi des suspects voit son champ d’application, déjà fort
    vaste, singulièrement élargi par le décret du 17 septembre. Elle permet
    l’arrestation immédiate, sans motif comme sans preuve, de tous ceux qui «
    n’ont pas constamment manifesté leur attachement à la Révolution » ou de
    ceux qui « n’ayant rien fait contre la Liberté, n’ont rien fait pour elle ».

  14. Torr dit :

    La fierté celte se réveille en Irlande tandis qu’en Fronsse et en Bretagne, on se contente de marches blanches avec la pancarte “Plus jamais ça” prête à l’emploi pour les égorgements suivants. La populace, bien cadenassée par la flicaille du pouvoir et les organismes stipendiés, retourne, hébétée, dans son panier. Pas de discours de haine, pas de vague, l’immigration peut se poursuivre incontinente.

  15. patphil dit :

    ici ou là, même cause mêmes effets

  16. Hilts dit :

    La france la poubelle des pays du Maghreb et subsaharienne.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍