Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La vente en ligne représente une part toujours plus importante pour les commerces bretons

Ces dernières années, les modes de consommation ont évolué et la part de l’e-commerce a augmenté fortement. Les commerces bretons doivent se digitaliser s’ils veulent conserver leur chiffre d’affaires. La région s’engage auprès des entreprises pour les y aider.

Une transition parfois compliquée à assurer

Bien que l’augmentation des ventes en ligne soit effective depuis déjà de nombreuses années, la période covid a subitement fait changer les modes de consommation. L’impossibilité de se déplacer dans les magasins a poussé les consommateurs à commander en ligne, et l’habitude semble s’être ancrée. En 2022, on constatait une augmentation de 9 % de la part de l’e-commerce par rapport à 2020 sur les produits non-alimentaires. Cela peut fragiliser certains commerces n’ayant pas encore sauté le pas du digital. Cette tendance s’ajoute à la fermeture de nombreuses boutiques, ce qui diminue la fréquentation des centres-villes, faisant baisser de fait le nombre de visiteurs dans les boutiques restantes. Or, pour certains magasins, la digitalisation s’avère compliquée à réaliser. En effet, créer une boutique en ligne représente un investissement parfois conséquent, dans un contexte économique, déjà difficile. De plus, la logistique à assurer n’est pas du goût de tout le monde. Mais la réalité est bien là : sans diversification des canaux de ventes, certaines boutiques sont amenées à fermer. Des subventions sont mises en place par les collectivités locales et la Chambre de commerce pour aider les entreprises les plus en difficultés à créer une boutique en ligne grâce à la plateforme IONOS, par exemple.

L’e-commerce, des avantages et des inconvénients

Les ventes en ligne permettent certes d’élargir la clientèle, en favorisant les ventes hors de la région, voire à l’étranger, mais elles augmentent également la concurrence. Pour faire face, la qualité du site Internet, sa fluidité d’utilisation et son positionnement dans les résultats de recherche jouent beaucoup. De plus, il faut ensuite assurer l’envoi des commandes en temps et en heure et apprendre à gérer ses stocks avec ce nouveau modèle. Des formations aux techniques SEO (de référencement Internet) sont parfois utiles et les commerçants bretons semblent se prendre au jeu. Pour les aider, des plateformes se mettent en place. Elles permettent d’augmenter la visibilité des petits commerçants et de rassembler les boutiques pour générer plus de trafic. Moyennant un petit abonnement, les boutiques sont répertoriées et les ventes sont ainsi multipliées. Ces initiatives permettent aussi de protéger le consommateur et de le rediriger vers des artisans et des commerçants locaux, tout en lui évitant les contrefaçons. Grâce à cela, les commerçants bretons peuvent conserver leur place au sein de l’activité économique de leur région et prospérer plus facilement tout en assurant à leurs clients des produits et des services de qualité.

L’augmentation de l’e-commerce est dans l’air du temps et il paraît désormais indispensable pour les commerces de s’intégrer à cette dynamique. Bien que la transition soit parfois compliquée à accepter, les boutiques ont tout intérêt à se lancer au plus vite pour conserver leur clientèle.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Culture, Culture & Patrimoine, Sociétal

« La Bretagne c’est l’histoire d’un vieil homme qui ne cesserait pas de vivre ». Le 69ème numéro de la revue War raok vient de paraitre

Découvrir l'article

A La Une, Sport

En 2022, la Bretagne administrative compte 6 300 clubs de sport et recense 609 000 licences sportives

Découvrir l'article

Insolite

Cobac Parc va réouvrir en pays de Saint-Malo. En avant l’aventure !

Découvrir l'article

Santé

Cancers en Bretagne administrative : les chiffres clés et les disparités régionales

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

Pèlerinage des Bretonnants à Sainte-Anne d’Auray le 7 avril : Un rendez-vous incontournable

Découvrir l'article

Santé

Reiñ ar gwad. Donner son sang – 4 Munud e Breizh

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Dinan, Histoire

Dinan : Une lettre rare d’Anne de Bretagne exposée à la bibliothèque

Découvrir l'article

Economie, Social

4 e trimestre 2023 : en Bretagne administrative, l’emploi augmente plus qu’ailleurs et le taux de chômage reste bas

Découvrir l'article

Economie

1 935 chefs d’entreprise ont perdu leur emploi en 2023 en Bretagne administrative

Découvrir l'article

Tribune libre

Pourquoi l’extrême droite monte en Bretagne ? Je vais vous le dire…. [L’Agora]

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky