Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Découvrez le palmarès complet 2024 des villes où il fait bon vivre avec son chien

Pour la deuxième année consécutive, le magazine 30 millions d’amis, qui sort en kiosque en cette mi avril, dresse un classement des villes où il faut bon vivre avec un chien. Lille arrache la première place, devant Nice et Bordeaux, au palmarès des villes de plus de 100 000 habitants où il fait bon vivre avec son chien. Les points forts de la capitale des Flandres : l’engagement, la sensibilisation et surtout la solidarité, un nouveau critère pour cette édition qui a pris en compte l’aide aux associations et aux propriétaires de chiens les plus modestes, durement touchés par l’inflation.

La capitale des Flandres se hisse sur la première marche du podium avec une moyenne de 16,2 sur 20 devant Nice (15,3) et Bordeaux (14,7). Si les moyennes des leaders, et celles de la plupart des 42 villes soumises à notre examen, sont à la baisse cette année, c’est le résultat d’une notation plus serrée, avec l’apparition d’un critère supplémentaire, celui de la solidarité.

Une note pour évaluer la solidarité

Cette nouvelle note prend en compte les actions menées par la ville en soutien aux associations de protection animale, qui font un gros travail auprès des animaux les plus défavorisés et aux populations fragiles plus touchées par un contexte économique tendu. Un accompagnement d’autant plus important qu’il est un moyen de lutter contre l’errance animale et l’abandon pour raison financière.

Nice leader du bien-être au travail

Cette année, sur le podium, Nice conserve sa deuxième place notamment grâce aux points qu’elle additionne sur la propreté et l’engagement (où elle figure en première place). Cet engagement a pris depuis l’an dernier une nouvelle dimension avec l’ouverture des bureaux de la mairie aux chiens des agents municipaux. Cette disposition a d’ailleurs fait des émules puisqu’aujourd’hui six autres villes de notre palmarès les autorisent. Une incursion dans le monde du travail qui correspond à une exigence de bien-vivre au travail pour les salariés mais aussi de bien-être de l’animal, que leurs propriétaires ne veulent plus laisser entre quatre murs durant les longues heures de travail.

Bordeaux, la marche en avant

Nouvelle venue sur notre podium qu’elle lorgnait depuis quelques années, la ville de Bordeaux se hisse sur la troisième marche grâce à la note de la solidarité (avec une note de 18 sur 20) et à son excellente note en accessibilité où la tolérance pallie les obstacles qui demeurent sur l’accès gratuit à tous les chiens dans tous les transports en commun de la ville. Sur la question de l’accès aux transports en commun, les choses sont d’ailleurs en train de changer très sensiblement dans les plus grandes villes de France qui mettent en œuvre des expériences de billet (gratuit ou payant) afin de tester et valider à la fois l’accueil du public, celui des conducteurs de bus, tram et métro, et le comportement des propriétaires de chien sur le respect du port de la muselière. A chaque fois, l’expérimentation est concluante et débouche sur l’ouverture des transports aux chiens citadins. Ce qui facilite la vie de leurs propriétaires qui peuvent enfin accéder aux parcs, commerces et services de santé utiles pour leurs animaux.

Les résultats complets, ville par ville, sont à retrouver ci-dessous :

À découvrir aussi dans ce numéro de mai…

• Junior : Le retour de la loutre 
Chassée autrefois pour sa fourrure, la loutre a été au bord de l’extinction en France dans les années 1970. Heureusement, elle retrouve aujourd’hui un peu de son territoire perdu.

• Le carlin, petit molosse charmeur
Cette petite boule de muscles accompagne les Français depuis des siècles. Il faut dire que son masque noir, son regard de poupon et son extrême gentillesse les mettent tous K.-O.

• Les rapaces nocturnes
Qu’ils soient hibou ou chouette, rien n’échappe à la vue perçante de ces chasseurs nocturnes. Leurs oreilles perçoivent des sons que nous n’entendrons jamais et leur vol est si silencieux que les rongeurs convoités n’en réchappent que rarement.

• Le thaï, un sage oriental
Le thaï est un siamois plus rond mais tout aussi bavard. Robuste et rustique, il adore se dépenser. Sa race n’a été reconnue qu’en 2002 et reste confidentielle, même si la demande des passionnés se maintient.

• Pam, un amour de pigeon 
Tombé du nid, Pam le pigeonneau doit sa survie à une jeune Parisienne, Laetitia, qui l’a sauvé, nourri et apprivoisé. Le pigeon vit désormais en toute liberté dans l’appartement de la jeune femme et fait partie intégrante de sa famille.

… Et plein d’autres sujets sur les animaux qui nous passionnent !

Le numéro de mai 2024 du magazine 30 Millions d’amis est disponible en kiosque dès le 17 avril.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Animaux

La giardiose chez le chien et le chat : signes d’alerte, prévention et prise en charge

Découvrir l'article

Animaux

Chien et chat sont-ils vraiment des ennemis jurés ?

Découvrir l'article

Animaux

Les chiens, premières victimes des chenilles processionnaires !

Découvrir l'article

Animaux

Les 9 mystères révélés du chat au sommaire du 30 Millions d’amis du mois d’avril 2024

Découvrir l'article

Animaux, Economie, Social, Sociétal

Inflation. Les propriétaires d’animaux de compagnie aux abois ?

Découvrir l'article

Animaux

Plus de 30% des chiens et des chats seraient en surpoids

Découvrir l'article

Animaux

Comment réussir l’adoption d’un animal ? Des pistes avec la rédaction de 30 millions d’amis

Découvrir l'article

Animaux, Sociétal

Animaux de compagnie. Quels risques et bons gestes par temps froid ?

Découvrir l'article

Animaux

Quelles sont les phobies des chiens et des chats ?

Découvrir l'article

Animaux

Les principaux cancers chez le chien et le chat

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky