page contents
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Italie. Les mosquées clandestines de Rome, terreau de l’islamisme

À l’instar des capitales européennes Paris et Bruxelles, Rome est en passe de devenir un lieu de formation des futurs islamistes, comme le révèle une enquête sous couverture menée par le quotidien conservateur Il Tempo.

Selon le rapport, plusieurs mosquées clandestines de la ville éternelle propagent la haine du monde occidental, de ses valeurs et de ses habitants.

Décrites comme des « lieux de culte cachés », ces mosquées clandestines – initialement fondées pour accueillir le nombre croissant d’immigrants musulmans à la suite de la crise des migrants en Europe en 2015 – sont considérées comme des foyers potentiels de radicalisation, et l’on craint que des individus ne soient endoctrinés par des idéologies extrémistes, ce qui constituerait une menace pour la sécurité de la société.

Il Tempo souligne les dangers posés par ces espaces, mettant en garde contre l’émergence de « loups solitaires » qui pourraient perpétrer des actes de violence au nom du djihad.

Ayant assisté à certains offices, le journaliste infiltré de la publication a découvert un monde d’« imams fondamentalistes et de prêcheurs de haine », qui sont « prêts à tout pour mener à bien leur mission contre l’Occident infidèle », et qui tentent d’« instiller dans l’esprit des jeunes et des migrants de la deuxième génération la doctrine fondamentaliste du martyre en criant “Allahu akbar !” ».

Alors qu’au début de la crise migratoire, la ville comptait une trentaine de mosquées clandestines, ce nombre a presque doublé depuis. Pendant tout ce temps, le gouvernement italien a gardé un œil sur ces mosquées, dont les services sont principalement organisés dans des entrepôts, des garages, des sous-sols et des appartements.

À l’initiative du ministre de l’intérieur Matteo Piantedosi, qui occupe cette fonction dans le cabinet Meloni depuis octobre 2022, les autorités ont recensé 53 mosquées de ce type dans la seule ville de Rome, bien qu’elles soupçonnent l’existence de plus d’une centaine d’entre elles.

Bien qu’elles soient techniquement considérées comme illégales, elles sont néanmoins tolérées et classées comme ne présentant aucun risque, un risque moyen ou un risque accru sur l’échelle de la radicalisation.

Le ministère de l’intérieur a admis qu’au moins la moitié d’entre eux sont constamment sous observation, car ils sont considérés comme présentant un risque moyen ou élevé.

Le problème ne se limite pas à Rome, comme l’ont récemment découvert des journalistes infiltrés de l’émission Fuori dal Coro, qui ont visité des mosquées souterraines similaires à Milan pendant le mois sacré musulman du Ramadan.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2024. Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

 

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

5 réponses à “Italie. Les mosquées clandestines de Rome, terreau de l’islamisme”

  1. Gaï de ROPRAZ dit :

    Moi, Tres sérieusement, au vu de la détérioration du paysage Italien, je conseillerais à la belle Meloni de faire un stage au Front National et chez l’Ami Zemmour …

  2. Michele dit :

    Que ce soit a Paris, a Bruxelles ou a Rome, on peut couper le cheveux en 4 ou meme en 8 – tant qu’une chose reste sure: L’islam et ses dizaines de millions de musulmans, ont TOUTE, mais TOUTE leur place ici chez nous!!!

  3. Nemo dit :

    L’Italie et surtout le Vatican tiennent une place de choix dans le narratif eschatologique . La fin de la ville au sept collines, la fuite du “pape” et les tribulations , les prophéties de St Malachie….de nombreux indices pointent du doigt dans cette direction .

  4. Gaï de ROPRAZ dit :

    Commentaire de Michele (11h42): A moins que ce soit une galéjade (de mauvais goût) je ne comprends pas comment peut-on tenir de tels propos concernant la Patrie lorsqu’on est Juedeo-Chrétien (Le prénom Michèle l’est) et que l’invasion (C’est le terme adapté) de la Nation est en marche. A moins bien entendu, si la Michèle en question, n’a pas tourné casaque aux Francais, à la religion chrétienne, au pays, pour se tourner vers la religion musulmanne, avec tous les avatars que cela comporte, ne fusse que le port du voile pour commencer…

  5. xavier dit :

    ….eh bien chere Michele vas faire 1 stage chez les talibans pendant 1 ans pour leurs expliquer les valeurs de l’occident en faveur de la femme , tu vas etre ravie ….

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Agriculture, Economie, Immigration, International, Social, Sociétal

Immigration économique. Le secteur agricole et agroalimentaire italien peut-il se passer de travailleurs migrants ?

Découvrir l'article

International

Immigration. Le centre pour migrants voulu par Meloni en Albanie ouvrira ses portes en août

Découvrir l'article

International

Migrants business : le transfert des migrants de l’Italie à l’Albanie sera dévolu à des navires privés

Découvrir l'article

Immigration

Migrants business : la mafia derrière les entrées légales de travailleurs étrangers

Découvrir l'article

Santé, Société

Dictature sanitaire en Italie : certificat de vaccination HPV et 4ème dose anti-covid obligatoires pour étudier ?

Découvrir l'article

Immigration, Vidéo, Vu ailleurs

Manifestation historique contre l’immigration et l’insécurité à Vérone [vidéo]

Découvrir l'article

A La Une, International

« Aujourd’hui, la normalité est devenue révolutionnaire ». Entretien avec Roberto Vannacci

Découvrir l'article

A La Une, International

Annalisa Tardino (Lega) : « Giorgia Meloni, est le Premier ministre du pays, mais la situation de la question migratoire n’a pas changé » [Interview]

Découvrir l'article

International

Violence politique en Italie. Deux militants de la Lega hospitalisés après une agression brutale

Découvrir l'article

Sociétal

Islamisme. Les Frères musulmans cherchent à instaurer un califat en Europe en recourant au soft power

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky