Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Santé. Une pénurie d’assistantes maternelles à Vannes

Le nombre d’assistantes maternelles à Vannes a été divisé par deux en 10 ans, passant de 192 en 2012 à 87 en 2023. Cette pénurie met en difficulté les familles à la recherche d’une solution de garde pour leurs enfants.

Plusieurs facteurs expliquent cette hémorragie :

  • Un manque de vocations : Devenir assistante maternelle ne se fait pas par dépit, c’est une véritable vocation qui exige des qualités et un engagement particuliers.
  • Des conditions de travail difficiles : Les amplitudes horaires sont souvent larges (jusqu’à 48 heures par semaine par enfant), avec des contraintes horaires imposées par les familles.
  • Un manque de reconnaissance : Le métier d’assistante maternelle est encore peu valorisé et mal rémunéré.
  • Un isolement professionnel : Les assistantes maternelles travaillent souvent seules et peuvent se sentir isolées.

Pour remédier à cette pénurie, des actions sont menées :

  • Des formations continues : Des formations sont proposées aux assistantes maternelles pour les professionnaliser et leur permettre de mieux appréhender les aspects juridiques et pédagogiques de leur métier.
  • Des partenariats : Des partenariats sont noués entre les associations d’assistantes maternelles, les organismes de formation et les collectivités locales pour mieux accompagner les professionnelles et promouvoir leur métier.
  • Une meilleure reconnaissance : Il est nécessaire de mieux reconnaître le rôle essentiel que jouent les assistantes maternelles dans l’accompagnement des jeunes enfants et de leur famille.

Malgré ces difficultés, le métier d’assistante maternelle reste une profession passionnante et enrichissante qui permet de contribuer à l’éveil et au développement des tout-petits.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “Santé. Une pénurie d’assistantes maternelles à Vannes”

  1. NEVEU dit :

    Monsieur le Maire de la bande Horizon (manifestement bouché!!!) est plus préoccupé par deux choses: 1/offrir tous les terrains libres de la communes à ses amis les Promoteurs (Une enquête pour le Parquet financier)y compris en passant au bulldozer des petits sites archéologiques(voir les Amis de Vannes), 2/ pourrir la vie des vieilles personnes, des taxis…en livrant la ville aux bobos, plus de stationnements, ville livrée aux trottinettes et vélos! Et la drogue est partout!!! en allant chercher votre pain à la boulangerie de la Bourdonnaye vous risquez une balle perdue…Sainte d rogue priez pour nous pauvres cons!

  2. patphil dit :

    pénurie, si elles étaient payées normalement, il y en aurait surement plus, les migrants étant des hommes, pas d’espoir!

  3. jmoulin dit :

    exact NEVEU . j ai vecu 14 ans et travaillé 27 dans le centre ville de VANNES . CETTE VILLE EST DEVENUE UNE CARICATURE D’ELLE MEME ;; a la DISNEY ;avec une population boboisante et toutes les tares de ce genre ;; quel dommage !!! cette ville etait si vivante ,si agréable ,si solide culturellement … je l’ai aimé et maintenant je la fuis et beaucoup autour de moi font la meme chose !!!!
    quant aux assistantes maternelles ;normal personne n’a envie de prendre en charge les enfants de parents qui payent miserablement des meres de substition pendant qu’ils font du fric …nous voilà revenu au 19 eme siecle ou les bourgeoises faisaient allaiter leurs rejetons par des nourrices … ZOLA au secours vite dénonce à nouveau !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky