Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Malgré une censure systématique, le parti patriote belge Chez Nous dépasse les 3 %

Pour sa première participation à des élections, on peut dire que Chez Nous a la frite ! Fondé en 2021, le parti wallon anti-immigration a réalisé le 9 juin dernier des scores qu’on peut qualifier d’honorables : il a en effet convaincu 58 565 électeurs lors des régionales en Wallonie (2,83 % des suffrages) et 64 058 (3,03% des suffrages wallons) lors des élections au parlement national, qui avaient lieu le même jour que les Européennes (auxquelles Chez Nous n’était pas inscrit).

Il s’agit même d’un petit exploit, étant donné les règles déloyales en vigueur pendant la campagne. Le parti a été interdit de meeting dans 4 villes sur décision des maires socialistes, pour « risque de troubles à l’ordre public » ; une loi non écrite et non votée (« le cordon sanitaire ») l’a privé d’invitations en direct sur les chaînes de télévision et de radio ; enfin la presse a largement ignoré son existence, allant même jusqu’à présenter de manière partielle les sondages pour masquer sa petite percée. Avec les affiches et les tracts des enveloppes électorales, Internet a été le seul canal où la formation a pu communiquer sans intermédiaire avec les citoyens, non sans succès.

Grâce à Internet, les Wallons parlent aux Wallons

Selon le cabinet indépendant Gosselin et De Walque, Chez Nous a totalisé lors des derniers mois 95 000 réactions sur Facebook, You Tube, Instagram, X Twitter et Linkedin. A l’échelle wallonne, c’est beaucoup : Chez Nous n’est dépassé que par le centriste libéral George-Louis Bouchez (104 000 réactions) et le socialiste Paul Magnette (111 000 réactions), soit les 2 plus grands partis belges francophones.

Grâce à internet et aux discussions informelles, l’ombre de Chez Nous a plané sur les élections. L’immigration n’a jamais été directement abordée, mais l’insécurité a fait une timide apparition en fin de campagne. Cela s’est passé le 7 juin sur RTL, lors de débat entre les 6 chefs de parti autorisés d’antenne. Magnette a dû concéder qu’il y avait un réel problème d’insécurité en Belgique et proposé l’embauche de 10 000 policiers et de 500 magistrats. Ce à quoi Bouchez a rétorqué que « cela ne sert à rien : les policiers arrêtent les délinquants, le problème c’est qu’on ne les détient pas ». Le centriste a su tenir tête aux feux croisés de ses concurrents, tous de gauche, et cela a payé : son parti le MR a renversé le 9 juin le pouvoir socialiste corrompu, une date historique en Wallonie.

Quant à Chez Nous, il a manqué de peu d’avoir un élu. Les prochaines élections communales, le 13 octobre prochain, seront peut-être l’occasion de concrétiser son installation dans le paysage politique wallon. Localement, dans le pays profond, il a fait des scores significatifs : 3,74 % dans l’ancien bassin minier de Mons-Borinage, 6,8 % à Plombières près de Liège, 7,1 % à La Calamine, aux confins du royaume.

Enora

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International, Politique

Flandre. Le Vlaams Belang en tête de tous les sondages à quelques jours des élections

Découvrir l'article

Immigration, International, Politique, Sociétal

Immigration. En Belgique francophone, un candidat belgo-pakistanais aux élections régionales… qui ne parle pas français [Vidéo]

Découvrir l'article

Politique

Rod Dreher après l’annulation d’une conférence patriote à Bruxelles : « Nous ne nous laisserons pas faire »

Découvrir l'article

Politique

Terreur politique en Belgique. Le maire turc de St Josse interdit une conférence avec Orban, Zemmour, Farage…

Découvrir l'article

NANTES

Un « belge » avec un fusil d’assaut interpellé alors qu’il voulait aller à Nantes

Découvrir l'article

Cyclisme, Sport

Van der Poel s’adjuge l’E3 Saxo Classic en solitaire, Van Aert chute et termine 3ème

Découvrir l'article

A La Une, International

Johan Deckmyn (Vlaams Belang) : « Si nous obtenons une large majorité, nous voulons obtenir l’indépendance de la Flandre » [Interview]

Découvrir l'article

International

Les communistes en tête des sondages à Bruxelles, soutenus par le vote musulman

Découvrir l'article

International

La CEDH valide l’interdiction de l’abattage rituel sans étourdissement, halal et casher, en Belgique hors région de Bruxelles

Découvrir l'article

Immigration, International

Belgique. Aidées par la justice, les ONG pro-migrants font les poches des contribuables

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky