Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Port-Louis (56). De Lorient à la Chine, fortune et infortunes du Prince de Conty au Musée de la Compagnie des Indes

360 ans après sa fondation par Colbert, la Compagnie des Indes n’a pas disparu du paysage lorientais puisqu’elle dispose d’un musée dans la citadelle de Port-Louis, à l’entrée de la rade de Lorient.

Du 6 juillet 2024 au 5 janvier 2025, les lieux vont accueillir une exposition intitulée « Fortune et infortunes, l’escadre de Chine et le naufrage du Prince de Conty ». Cette nouvelle scénographie met en lumière l’histoire à la fois fascinante et dramatique de la frégate du même nom, appartenant à la Compagnie des Indes. De son départ vers la Chine en 1745 à son naufrage tragique en 1746, chaque étape de ce périple est une véritable épopée.

En 1745, le Prince de Conty appareille pour une mission commerciale ambitieuse vers la Chine, accompagné de deux autres frégates, le Philibert et l’Aimable. Ensemble, ils forment une escadre destinée à rapporter de précieuses marchandises de Canton. Ce voyage, bien qu’extrêmement prometteur, est loin d’être une simple traversée. Dès le départ, les navires doivent affronter la menace constante des vaisseaux anglais, ennemis acharnés de la marine française, ainsi que les dangers des tempêtes et des mers impitoyables.

Après avoir atteint Canton et chargé ses cales de trésors exotiques, le Prince de Conty entreprend son retour vers Lorient. Ce voyage de retour est tout aussi périlleux que l’aller. Et va prendre une tournure tragique dans la nuit du 3 décembre 1746, lorsque la frégate fait naufrage à quelques encablures des côtes bretonnes, dans les eaux de Belle-Île-en-Mer !

Mais l’histoire du Prince de Conty ne s’achève pas avec son naufrage. Dès 1747, des opérations de récupération sont menées par la Compagnie des Indes pour tenter de retrouvez des lingots d’or embarqués en Asie en même temps que de la porcelaine, du thé et des soieries.

compagnie des Indes

Porcelaine provenant de l’épave du Prince de Conty. Source : musee.lorient.bzh

Plus de deux siècles plus tard, en 1974, l’épave est redécouverte par 10 à 15 mètres de profondeur. Après qu’un lingot d’or ait été repêché, ce qu’il reste du Prince de Conty est ensuite pillé. Plus d’une douzaine de personnes seront inculpées dans cette affaire après plusieurs années de poursuites judiciaires. Pas plus tard qu’en 2022, l’État français est parvenu à récupérer cinq de ces lingots d’or.

compagnie des Indes

Lingots d’or provenant de l’épave du Prince de Conty. Source : musee.lorient.bzh

En 1985, le Département des Recherches Archéologiques Subaquatiques et Sous-Marines (DRASSM) entreprendra une expertise archéologique approfondie de l’épave. Cette mission permettra de mieux comprendre les circonstances du naufrage et de récupérer des objets de grande valeur pour notre patrimoine.

Informations pratiques :

L’exposition est visible tous les jours en période estivale de 10 h à 19 h.

Musée de la Compagnie des Indes
Citadelle, avenue du Fort de l’Aigle
56 290 Port-Louis
Téléphone : 02 97 82 19 13
Billetterie : 02 97 82 56 72

Crédit photo : capture site Musée de la Compagnie des Indes (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Auto-Moto, Economie, International, Sociétal

Voitures électriques. La Commission européenne à la traîne face à la menace chinoise

Découvrir l'article

International, Société

Derrière les manifestations de soutien à la Palestine des campus américains, des financements chinois ?

Découvrir l'article

Economie

Cryto. L’Intelligence artificielle prédit que la Chine interdira les blockchains à haute énergie

Découvrir l'article

International, Vidéo

Pourquoi votre prochain patron sera-t-il chinois ? Mise au point sur Sud Radio [Vidéo]

Découvrir l'article

Economie

Près de 50 % des Américains soutiennent l’interdiction potentielle de TikTok

Découvrir l'article

BREST, Culture, Evenements à venir en Bretagne, Patrimoine

Fêtes maritimes de Brest 2024. Quel programme du 12 au 17 juillet ? [Vidéo]

Découvrir l'article

Sociétal

L’intelligence artificielle : un enjeu majeur pour la Chine, qui veut devenir le leader mondial

Découvrir l'article

Sociétal

La Chine et la collecte de données génétiques : un risque majeur ?

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

La grande muraille de Chine. Une conférence le 26 avril à Pornichet

Découvrir l'article

Economie

Commerce USA – Chine : Où en est-on?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky