Étiquette : ira

Irlande. Le Sinn Féin sous le feu des critiques après avoir affirmé qu’il n’y avait « aucune comparaison possible » entre les crimes de l’IRA et la violence des gangs.

La dirigeante du Sinn Fein, Mary Lou McDonald, a été critiquée par les familles des victimes de l’IRA pour ses commentaires selon lesquels il n’y a « aucune comparaison possible » entre la violence de l’IRA et la violence des gangs. Ces commentaires ont été faits alors que Mme McDonald était interrogée sur le fait qu’elle n’avait fait aucune déclaration au sujet

Reportage. Un adolescent dans l’IRA. L’histoire de Thomas « Dixie » Elliott (VO)

Né en Angleterre d’une mère catholique et d’un père presbytérien, Thomas Dixie Elliott a déménagé à Derry à l’âge de deux ans. Il a plus tard rejoint l’IRA après avoir été témoin des pires années de guerre civile. Il avait juste 16 ans quand il a été recruté. À 19 ans, il était en prison pour tentative de meurtre sur

Irlande du Nord. 7 électeurs sur 10 parmi les nationalistes pensent qu’il n y avait aucune alternative à la violence de l’IRA

Près de sept électeurs nationalistes sur dix sont d’accord avec Michelle O’Neill, Premier ministre d’Irlande du Nord, pour dire qu’il n’y avait « aucune alternative » à la campagne de violence menée durant les Troubles par l’IRA, l’armée républicaine irlandaise. Dans un sondage d’opinion LucidTalk pour le Belfast Telegraph, 69% des membres de la communauté nationaliste et républicaine pensent que la « résistance

Salman Rushdie était protégé par l’IRA lors de ses visites en Irlande

Salman Rushdie, auteur des Versets sataniques a déclaré que l’IRA, groupe paramilitaire républicain irlandais, lui avait accordé un « laissez-passer » car il respectait son opposition à la censure que subissait, à l’époque, le Sinn Féin. Ce dernier, sous le coup d’une fatwa à son encontre et actuellement hospitalisé suite à l’attaque dont il a été victime la semaine dernière aux Etats-Unis,

Un nouveau livre révèle que la reine d’Angleterre est intervenue personnellement parce qu’elle craignait que l’IRA ne tente de capturer son cousin pendant les Troubles.

La reine d’Angleterre, Elisabeth II, est personnellement intervenue pour empêcher l’IRA de pouvoir capturer le duc de Kent lors de son déploiement à Belfast dans les années 1970. Selon une nouvelle biographie, la monarque a directement alerté le Premier ministre de l’époque, Edward Heath, de l’alerte concernant son cousin, qui avait 35 ans lorsqu’il a été envoyé en Irlande du

new_IRA

Derry. La New IRA accusée d’avoir recruté des adolescents dans ses rangs.

La New IRA est accusée en Irlande du Nord de recruter des dizaines de jeunes adolescents vulnéarables dans ses rangs dans le but de reconstruire le gang terroriste décimé. La radicalisation aurait surtout eu lieu à Derry, où des adolescents masqués ont lancé une bombe à essence contre la police d’Irlande du Nord lors d’une parade de Pâques organisée à

Irlande du Nord. Les actions et menaces des Républicains dissidents de l’IRA inquiètent les autorités

Le Week-end de Pâques est, traditionnellement en Irlande du Nord un moment propice aux déclarations qui font la une des journaux en Irlande et plus encore à Belfast. Après deux années de pandémie, les parades de Pâques sont revenues cette année sur la Falls Road, où des milliers de personnes ont défilé avec la National Graves Association jusqu’au cimetière de

Ukraine. Des soldats formés avec le « Livre vert de l’IRA » pour se préparer à la guérilla contre la Russie.

Le journal Sunday World révèle que le livre vert de l’IRA, contenant le code de conduite du Provisionnal a été traduit en ukrainien en 2018 et remis aux nouvelles recrues dans l’armée ukrainienne pour qu’elles l’étudient. Il a circulé au cours des quatre dernières années dans le but d’éduquer les soldats sur les meilleures tactiques et stratégies à utiliser dans

Against her majesty. Un reportage en Français sur l’IRA et les Troubles dans les années 90 (Irlande du Nord)

Against her majesty. Voici le nom d’un reportage en Français de 20 minutes sur l’IRA et les Troubles dans les années 90 en Irlande du Nord. Troubles et guerre civile en Irlande du Nord. Une bibliographie en Français Crédit photo : DR (photo d’illustration) [cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien

Irlande du Nord. Une famille demande une enquête publique sur le massacre de huit hommes par l’IRA à Teebane

Les plaies des Troubles sont loin d’être refermées pour les victimes de la guerre civile en Irlande du Nord et leurs familles, quel que soit le camp. Une femme dont le frère a été assassiné lors du massacre de Teebane a demandé une enquête publique sur « l’atrocité oubliée » de l’Irlande du Nord. Ruth Forrest a déclaré que les familles des

lyra_mckee

Irlande du Nord. Quatre hommes arrêtés en relation avec le meurtre de la journaliste Lyra McKee

Quatre hommes ont été arrêtés par les détectives qui enquêtent sur le meurtre de la journaliste et militante d’extrême gauche LGBT Lyra McKee. Mme McKee (29 ans) a été abattue par un membre de la New IRA alors qu’elle rendait compte d’une émeute dans le quartier de Creggan, à Derry/Londonderry, dans la soirée du 19 avril 2019. Les hommes, âgés

Irlande du Nord. Funérailles de Bobby Storey. Aucune poursuite judiciaire contre 24 membres du Sinn Féin

Le Service des poursuites publiques (PPS) en Irlande du Nord a confirmé sa décision de ne pas poursuivre 24 membres du Sinn Fein – y compris la vice-Première ministre Michelle O’Neill – pour leur présence aux funérailles de Bobby Storey l’année dernière. Cette décision fait suite à une révision de la décision originale émise en mars, qui a été commandée

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l’Accord du Vendredi Saint afin de protéger les vétérans de l’armée contre toute peine de prison s’ils sont reconnus coupables de crimes historiques liés aux Troubles. Le gouvernement de Boris Johnson devrait profiter du discours de la Reine de la semaine prochaine pour présenter un plan visant à

Belfast (Irlande du Nord). Règlement de compte entre dissidents républicains : un homme assassiné

Un homme a été abattu lors d’une attaque à l’arme à feu dans le nord de Belfast (du côté de Cliftonville, bastion catholique et républicain) mardi soir. Il s’agit d’un ancien membre du mouvement armé Óglaigh na hÉireann, mouvement dissident de l’IRA. Il semblerait que le fait que la victime, Danny McClean, la cinquantaine, ait intégré pendant 5 ans l’armée

Irlande. L’IRA a utilisé l’arme de Michael Stone (attaque de Milltown) pour tuer un soldat et son bébé

Un livre qui vient tout juste de sortir en Irlande retrace le passé sanglant et curieux de l’arme à feu utilisée lors de l’attaque du cimetière de Milltown par le loyaliste Michael Stone, libéré la semaine dernière. Ainsi, l’arme utilisée par Michael Stone lors du massacre de Milltown a été utilisé plus tard par l’IRA pour abattre un bébé de

Irlande du Nord. Libération de Michael Stone, loyaliste auteur de l’attaque du cimetière de Milltown (Belfast)

Nous avons déjà parlé sur Breizh-info de Michael Stone, un militant loyaliste nord-irlandais particulièrement actif durant la guerre civile, connu notamment pour l’attaque, filmée par des témoins, du cimetière de Milltown à West Belfast où sont enterrés de nombreux combattants de l’IRA (attaque durant laquelle il tua 3 personnes). Ce dernier – qui avait été libéré en vertu des accords

Troubles en Irlande du Nord. Une vidéo évoque les armes improvisées par les loyalistes et l’IRA

La période des Troubles en Irlande du Nord regorge d’anecdotes, ce qui s’explique à la fois par la durée de cette guerre civile sanglante (plusieurs décennies) mais aussi par la diversité des parties prenantes au sein de ce conflit dévastateur. Une vidéo, que nous vous présentons ci-dessous, revient sur l’armement durant les Troubles. Ou plutôt sur ces armes improvisées, fabriquées

Irlande. Fondateur de l’IRA véritable, condamné pour l’attentat d’Omagh, Michael McKevitt est décédé

L’ancien chef de la Real IRA (IRA véritable) Michael McKevitt, l’un des quatre hommes jugés responsables de l’attentat d’Omagh en 1998, est mort des suites d’une longue maladie, le 2 janvier 2021. https://www.youtube.com/watch?v=pP4Ru-aRo44 Il souffrait d’un cancer en phase terminale et en novembre 2019, il a été signalé qu’il était gravement malade à l’hôpital Beaumont de Dublin. Le groupe dissident Republican

Irlande. Une brève histoire des IRA

En Irlande, tout au long du 20ème siècle et en ce début de 21ème siècle, de nombreuses organisations ont utilisé le nom de l’IRA (Irish Republican Army) et s’en sont revendiquées. Petits rappels historiques, avec la traduction et le résumé d’un article de Séan Ó Duibhir paru sur le site de la télévision irlandaise (RTE) L’ancienne IRA Contrairement à la

Irlande du Nord. « Je ne regrette rien ». Tommy McKearney raconte la grève de la faim (blanket protest) de 1980

Un éminent républicain qui a participé à la grève de la faim de 1980 interviewé par Irish News (et dont nous avons traduit l’interview ci-dessous) déclare qu’il n’a aucun regret bien qu’il ait frôlé la mort il y a 40 ans, en 1980, à l’occasion de la première grande grève de la faim menée par les prisonniers Républicains irlandais réclamant

Irlande. Le Sinn Féin sous le feu des critiques après avoir affirmé qu’il n’y avait « aucune comparaison possible » entre les crimes de l’IRA et la violence des gangs.

La dirigeante du Sinn Fein, Mary Lou McDonald, a été critiquée par les familles des victimes de l’IRA pour ses commentaires selon lesquels il n’y a « aucune comparaison possible » entre la violence de l’IRA et la violence des gangs. Ces commentaires ont été faits alors que Mme McDonald était interrogée sur le fait qu’elle n’avait fait aucune déclaration au sujet

Reportage. Un adolescent dans l’IRA. L’histoire de Thomas « Dixie » Elliott (VO)

Né en Angleterre d’une mère catholique et d’un père presbytérien, Thomas Dixie Elliott a déménagé à Derry à l’âge de deux ans. Il a plus tard rejoint l’IRA après avoir été témoin des pires années de guerre civile. Il avait juste 16 ans quand il a été recruté. À 19 ans, il était en prison pour tentative de meurtre sur

Irlande du Nord. 7 électeurs sur 10 parmi les nationalistes pensent qu’il n y avait aucune alternative à la violence de l’IRA

Près de sept électeurs nationalistes sur dix sont d’accord avec Michelle O’Neill, Premier ministre d’Irlande du Nord, pour dire qu’il n’y avait « aucune alternative » à la campagne de violence menée durant les Troubles par l’IRA, l’armée républicaine irlandaise. Dans un sondage d’opinion LucidTalk pour le Belfast Telegraph, 69% des membres de la communauté nationaliste et républicaine pensent que la « résistance

Salman Rushdie était protégé par l’IRA lors de ses visites en Irlande

Salman Rushdie, auteur des Versets sataniques a déclaré que l’IRA, groupe paramilitaire républicain irlandais, lui avait accordé un « laissez-passer » car il respectait son opposition à la censure que subissait, à l’époque, le Sinn Féin. Ce dernier, sous le coup d’une fatwa à son encontre et actuellement hospitalisé suite à l’attaque dont il a été victime la semaine dernière aux Etats-Unis,

Un nouveau livre révèle que la reine d’Angleterre est intervenue personnellement parce qu’elle craignait que l’IRA ne tente de capturer son cousin pendant les Troubles.

La reine d’Angleterre, Elisabeth II, est personnellement intervenue pour empêcher l’IRA de pouvoir capturer le duc de Kent lors de son déploiement à Belfast dans les années 1970. Selon une nouvelle biographie, la monarque a directement alerté le Premier ministre de l’époque, Edward Heath, de l’alerte concernant son cousin, qui avait 35 ans lorsqu’il a été envoyé en Irlande du

new_IRA

Derry. La New IRA accusée d’avoir recruté des adolescents dans ses rangs.

La New IRA est accusée en Irlande du Nord de recruter des dizaines de jeunes adolescents vulnéarables dans ses rangs dans le but de reconstruire le gang terroriste décimé. La radicalisation aurait surtout eu lieu à Derry, où des adolescents masqués ont lancé une bombe à essence contre la police d’Irlande du Nord lors d’une parade de Pâques organisée à

Irlande du Nord. Les actions et menaces des Républicains dissidents de l’IRA inquiètent les autorités

Le Week-end de Pâques est, traditionnellement en Irlande du Nord un moment propice aux déclarations qui font la une des journaux en Irlande et plus encore à Belfast. Après deux années de pandémie, les parades de Pâques sont revenues cette année sur la Falls Road, où des milliers de personnes ont défilé avec la National Graves Association jusqu’au cimetière de

Ukraine. Des soldats formés avec le « Livre vert de l’IRA » pour se préparer à la guérilla contre la Russie.

Le journal Sunday World révèle que le livre vert de l’IRA, contenant le code de conduite du Provisionnal a été traduit en ukrainien en 2018 et remis aux nouvelles recrues dans l’armée ukrainienne pour qu’elles l’étudient. Il a circulé au cours des quatre dernières années dans le but d’éduquer les soldats sur les meilleures tactiques et stratégies à utiliser dans

Against her majesty. Un reportage en Français sur l’IRA et les Troubles dans les années 90 (Irlande du Nord)

Against her majesty. Voici le nom d’un reportage en Français de 20 minutes sur l’IRA et les Troubles dans les années 90 en Irlande du Nord. Troubles et guerre civile en Irlande du Nord. Une bibliographie en Français Crédit photo : DR (photo d’illustration) [cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien

Irlande du Nord. Une famille demande une enquête publique sur le massacre de huit hommes par l’IRA à Teebane

Les plaies des Troubles sont loin d’être refermées pour les victimes de la guerre civile en Irlande du Nord et leurs familles, quel que soit le camp. Une femme dont le frère a été assassiné lors du massacre de Teebane a demandé une enquête publique sur « l’atrocité oubliée » de l’Irlande du Nord. Ruth Forrest a déclaré que les familles des

lyra_mckee

Irlande du Nord. Quatre hommes arrêtés en relation avec le meurtre de la journaliste Lyra McKee

Quatre hommes ont été arrêtés par les détectives qui enquêtent sur le meurtre de la journaliste et militante d’extrême gauche LGBT Lyra McKee. Mme McKee (29 ans) a été abattue par un membre de la New IRA alors qu’elle rendait compte d’une émeute dans le quartier de Creggan, à Derry/Londonderry, dans la soirée du 19 avril 2019. Les hommes, âgés

Irlande du Nord. Funérailles de Bobby Storey. Aucune poursuite judiciaire contre 24 membres du Sinn Féin

Le Service des poursuites publiques (PPS) en Irlande du Nord a confirmé sa décision de ne pas poursuivre 24 membres du Sinn Fein – y compris la vice-Première ministre Michelle O’Neill – pour leur présence aux funérailles de Bobby Storey l’année dernière. Cette décision fait suite à une révision de la décision originale émise en mars, qui a été commandée

Irlande du Nord. 3 200 meurtres liés aux Troubles pourraient être prescrits judiciairement

Le gouvernement britannique envisage de modifier un élément de la législation de l’Accord du Vendredi Saint afin de protéger les vétérans de l’armée contre toute peine de prison s’ils sont reconnus coupables de crimes historiques liés aux Troubles. Le gouvernement de Boris Johnson devrait profiter du discours de la Reine de la semaine prochaine pour présenter un plan visant à

Belfast (Irlande du Nord). Règlement de compte entre dissidents républicains : un homme assassiné

Un homme a été abattu lors d’une attaque à l’arme à feu dans le nord de Belfast (du côté de Cliftonville, bastion catholique et républicain) mardi soir. Il s’agit d’un ancien membre du mouvement armé Óglaigh na hÉireann, mouvement dissident de l’IRA. Il semblerait que le fait que la victime, Danny McClean, la cinquantaine, ait intégré pendant 5 ans l’armée

Irlande. L’IRA a utilisé l’arme de Michael Stone (attaque de Milltown) pour tuer un soldat et son bébé

Un livre qui vient tout juste de sortir en Irlande retrace le passé sanglant et curieux de l’arme à feu utilisée lors de l’attaque du cimetière de Milltown par le loyaliste Michael Stone, libéré la semaine dernière. Ainsi, l’arme utilisée par Michael Stone lors du massacre de Milltown a été utilisé plus tard par l’IRA pour abattre un bébé de

Irlande du Nord. Libération de Michael Stone, loyaliste auteur de l’attaque du cimetière de Milltown (Belfast)

Nous avons déjà parlé sur Breizh-info de Michael Stone, un militant loyaliste nord-irlandais particulièrement actif durant la guerre civile, connu notamment pour l’attaque, filmée par des témoins, du cimetière de Milltown à West Belfast où sont enterrés de nombreux combattants de l’IRA (attaque durant laquelle il tua 3 personnes). Ce dernier – qui avait été libéré en vertu des accords

Troubles en Irlande du Nord. Une vidéo évoque les armes improvisées par les loyalistes et l’IRA

La période des Troubles en Irlande du Nord regorge d’anecdotes, ce qui s’explique à la fois par la durée de cette guerre civile sanglante (plusieurs décennies) mais aussi par la diversité des parties prenantes au sein de ce conflit dévastateur. Une vidéo, que nous vous présentons ci-dessous, revient sur l’armement durant les Troubles. Ou plutôt sur ces armes improvisées, fabriquées

Irlande. Fondateur de l’IRA véritable, condamné pour l’attentat d’Omagh, Michael McKevitt est décédé

L’ancien chef de la Real IRA (IRA véritable) Michael McKevitt, l’un des quatre hommes jugés responsables de l’attentat d’Omagh en 1998, est mort des suites d’une longue maladie, le 2 janvier 2021. https://www.youtube.com/watch?v=pP4Ru-aRo44 Il souffrait d’un cancer en phase terminale et en novembre 2019, il a été signalé qu’il était gravement malade à l’hôpital Beaumont de Dublin. Le groupe dissident Republican

Irlande. Une brève histoire des IRA

En Irlande, tout au long du 20ème siècle et en ce début de 21ème siècle, de nombreuses organisations ont utilisé le nom de l’IRA (Irish Republican Army) et s’en sont revendiquées. Petits rappels historiques, avec la traduction et le résumé d’un article de Séan Ó Duibhir paru sur le site de la télévision irlandaise (RTE) L’ancienne IRA Contrairement à la

Irlande du Nord. « Je ne regrette rien ». Tommy McKearney raconte la grève de la faim (blanket protest) de 1980

Un éminent républicain qui a participé à la grève de la faim de 1980 interviewé par Irish News (et dont nous avons traduit l’interview ci-dessous) déclare qu’il n’a aucun regret bien qu’il ait frôlé la mort il y a 40 ans, en 1980, à l’occasion de la première grande grève de la faim menée par les prisonniers Républicains irlandais réclamant

À LA UNE

Nucléaire. Pascal Praud sur les mensonges du gouvernement et la complaisance médiatique : « ces gens font de la com’ partout sans jamais être interrogé par des journalistes ! »
Montroulez : 711g a gokain en e sac'h-boued !
Passerelle sur le lac. Saint-Aignan (56) donne une leçon de démocratie
Stages commando : à l'école du courage