Étiquette : tavernier

Pontcallec 1720 : ne pas se tromper de débat

Le 2 octobre dernier était organisée à Nantes, place du Bouffay, une commémoration du 300e anniversaire de l’exécution du marquis de Pontcallec. Une ironie de l’histoire puisque l’exécution eut lieu le 26 mars 1720. Le covid-19 en est la cause ! Un érudit local réagit alors. Dans une lettre au quotidien Presse Océan (12 octobre 2021), Philippe Kerrand affirme : « jamais, contrairement

« Que la fête commence » : la révolte du marquis de Pontcallec

11/11/2013 – 09h00 Pontcallec (Breizh-info.com) – Si aucun film n’a été tourné sur la révolte bretonne des Bonnets rouges (1675), celle du marquis de Pontcallec, 45 ans plus tard, a fait l’objet d’un chef d’œuvre. Que la fête commence, réalisé par Bertrand Tavernier en 1975, reste en effet le film le plus réussi sur l’histoire de la Bretagne. En 1719,

Pontcallec 1720 : ne pas se tromper de débat

Le 2 octobre dernier était organisée à Nantes, place du Bouffay, une commémoration du 300e anniversaire de l’exécution du marquis de Pontcallec. Une ironie de l’histoire puisque l’exécution eut lieu le 26 mars 1720. Le covid-19 en est la cause ! Un érudit local réagit alors. Dans une lettre au quotidien Presse Océan (12 octobre 2021), Philippe Kerrand affirme : « jamais, contrairement

« Que la fête commence » : la révolte du marquis de Pontcallec

11/11/2013 – 09h00 Pontcallec (Breizh-info.com) – Si aucun film n’a été tourné sur la révolte bretonne des Bonnets rouges (1675), celle du marquis de Pontcallec, 45 ans plus tard, a fait l’objet d’un chef d’œuvre. Que la fête commence, réalisé par Bertrand Tavernier en 1975, reste en effet le film le plus réussi sur l’histoire de la Bretagne. En 1719,

À LA UNE

Nantes. Pas d’amalgame ! La femme violée par des Soudanais refuse de faire le lien entre immigration et délinquance...
Viol de Nantes : l'UDB dénonce... "le discours décliniste et anxiogène" !
Les Français bientôt privés de pain car trop cher à produire?
Une bretonne dort dans sa voiture à Scaër (29) : Le Département du Finistère va acheter un hôtel pour loger des migrants pour 1,5 millions d'euros

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !