[Exclusif] Gifle de Manuel Valls à Lamballe : qui est le gifleur ?

Facebook Nolan L.

17/01/2017 – Lamballe (Breizh-Info.com) – Celui qui a administré une gifle à Manuel Valls à Lamballe pourra se targuer d’avoir fait parler de lui ! Sympathisant d’extrême-droite pour certains, opposant à l’aéroport Notre-Dame-des-Landes pour d’autres… Tout y est passé ! Quoi qu’il en soit, le jeune homme – sans doute frustré par la politique de Manuel Valls – a vu rouge face à l’ex-Premier ministre.

« Ici, c’est la Bretagne ! »

Au moment de la gifle à Manuel Valls, l’ancien Premier ministre français, le trublion n’a pas hésité à lancer un slogan identitaire : « Ici, c’est la Bretagne ! ».

C’est sans doute sur la base de cette fierté identitaire bretonne que les proches de Manuel Valls ont d’abord avancé qu’il était un sympathisant d’extrême-droite. Connu des services de police pour consommation de stupéfiants selon Le Parisien, le jeune Nolan L., 18 ans, n’est pas un habitué des mauvais coups pour autant selon les premiers éléments de notre enquête.

Le signe de la quenelle sur Facebook

Sur Facebook, un détail interpelle cependant. Il n’hésite pas à se mettre en scène sur son profil Facebook avec un geste dit de « la quenelle », popularisé par l’humoriste Dieudonné.

Ce signe de ralliement des sympathisants du Franco-Camerounais n’éteindra pas la polémique sur ses liens avec « l’extrême-droite », ce symbole étant vu par certains comme politique. Ce n’est cependant pas le seul élément de son profil. Il s’agit clairement d’un amoureux de la Bretagne comme en témoignent les quelques éléments publics de son compte Facebook.

Contacté par nos soins, un proche nous confirme que Nolan L. est bien celui qui a administré la gifle à Manuel Valls. « Ses parents se sont séparés depuis un moment. Il n’habite plus à Lamballe. On le voit très peu. C’est un jeune, je ne sais pas ce qui lui est passé par la tête… »
Contacté par nos soins, plusieurs militants nationalistes bretons ont affirmé ne jamais l’avoir croisé. Pour l’un d’eux, « il s’agit sûrement d’un Breton comme les autres qui n’a pas supporté la visite d’un des pires responsables politiques français sur ses terres. »

Nolan L. n’est donc certainement pas un militant politique. Il n’en reste pas moins que son attachement à la Bretagne s’est sans doute mélangé à un certain rejet de la politique de Manuel Valls… jusqu’à la gifle.

[MAJ] 18/01/2017 – 10h00 : Si certains « J’aime » de son profil pourraient être reliés à ce que les médias subventionnés appellent « l’extrême-droite », d’autres éléments battent cette théorie en brèche. (Cf. capture d’écran ci-dessous)
Cette accusation – agitée par des médias qui ont soudain oublié toute prudence – ne semble pas vérifiée par les premiers témoignages que nous avons été en mesure de recueillir.

Quelques captures d’écran parlantes des « J’aime » de Nolan L. sur les réseaux sociaux :

Nicolas Serrand
Crédit Photos : Facebook / Photos publiques
[cc] Breizh-info.com, 2016 Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

  • Grichka Bogdanovotel

    Où peut-on lui envoyer de l’argent ?

    • Guillaume

      à Valls? ;-)

      • patrick

        je suis Nolan !!

      • Mima

        Il en a assez lui. ;)

    • Robin Débois

      Lis mon msg et fais tourner

  • Yo men !

    #JeSuisNolan ^^

  • Pingback: [Exclusif] Gifle de Manuel Valls à Lamballe : qui est le gifleur ? - Les Observateurs()

  • Robin Débois

    Il a eu des couilles le gamin!!!! Et Valls portant plainte contre lui j’annonce que je vais créer sous peu une cagnotte participative soit sur KISSKISSBANK soit sur ULULE afin de l’aider pour l’amende qu’il va sans doute prendre et au moins pour l’aider pour ses frais d’avocat.

    Faites tourner l’info svp !!!!
    Il y a eu sans doute des millions de français qui ont dû dire » BRAVO » mais très peu l’aurait fait. Maintenant faut l’aider, QUELLES QUE SOIENT SES OPINIONS POLITIQUES!!!!!
    C’est un geste courageux qu’il a eu et beaucoup d’entre nous ont dû être contents à voir ça, parce que ça fait 5 ans que le gouvernement Valls nous gifle tous les jours, mais sans que nous ne puissions faire grand chose. On peut faire un petit truc si nous sommes des centaines a ne verser que qq euros chacun…
    Faîtes tourner svp…

    • Pointlimit0

      ben voyons…on ne règle pas la violence par la violence, oeil pour oeil dents pour dents c’est d’une autre époque et fort heureusement. En tout cas je ne participerais pas à cette cagnotte. Aucune personne n’a le droit de lever la main sur une autre personne. IL en va du respect d’autrui. Et je dis çà pour n’importe quelle victime.
      J’espère qu’au fond de vous il reste encore de la raison, ne vous laissez pas emporter, je suis sur que vous valez mieux que çà.

      • Gwendal Pennanech

        Il serait bon de revenir aux paroles de Glenmor. Ou est la violence ? Peut-on mettre sur le meme plan la violence d’un etat colonial qui nous detruit et ce geste qui ridiculise ce pouvoir par une petite baffe de rien du tout?

  • Yop

    Pitoyable vôtre article, clairement, vous faites vôtre rapport sur l’extrême droite suite a des pages aimées, bande de rigolots…
    Arrêtez un peu vos conneries !!!!

    • Mort de rire

      Justement cet article avait pour but de moquer la classification des médias car si on prend une partie de ses likes on peut le faire passer pour un militant identitaire et si on prend une autre partie on peut le faire passer pour un militant d’extrême gauche… La morale de cette histoire c’est qu’on peut tout faire dire à une page Facebook, surtout si on ne donne pas la parole au propriétaire de la page en question.

      Nolan L. est sans doute un proche de la cause mais la manière dont les médias ont présenté la chose était drolitique tant les preuves sont contradictoires.

  • Jakez Gwillou

    Sans nul doute, tous les Nationalistes bretons conviendront qu’il s’agit-là d’un geste à la fois symbolique et patriotique. Le lancement d’une cagnotte pour ce jeune garçon est la réponse à laquelle nous devons tous souscrire. Trugarez, Nolan !

  • David Torondel

    Franchement, votre discours et vos réactions sont assez « amusantes » à regarder de l’extérieur… Entre Boris Le Lay et quelques autres identitaires qui de leur côté essayent s' »approprier » ce pauvre jeune, en lui assignant un costard de héros identitaire breton… et vous pour qui visiblement il sens un peu le gaz, vu que vous essayez visiblement de l’éloigner en lui taillant un costard d’amoureux de la Bretagne, certes, mais pas un identitaire breton, houlà surtout pas, la preuve il écoute du rap et fue des pétard, ca rentre pas dans la panoplie… c’est assez pitoyable.
    Et vous qui dénoncez les médias qui « manipulent », c’est là encore assez risible de voir que vous argumentez en montrant juste un petit bout des « like » de ce jeune homme afin de démontrer qu’il n’est pas un militant d’extrême-droite… et comme par hasard, vous avez « oublié « de montrer qu’en l’occurence ce jeune homme a aussi « liké » des sites clairement d’extrême-droite, comme RT France, Egalité et Réconciliation, mais aussi des pages d’indépendantistes breton identitaires comme Stourm, SKB, Adsav, Breiz Atao, Bretagne Libre… et même Breizh-info ! Bel exemple de désinformation.
    Bref, je ne connais pas ce jeune, ne sais pas qui il est ni ce qu’il pense, et je m’en fiche royalement.
    Son geste me semble juste ridicule et n’avoir aucun intérêt. Mais je le plains sincèrement d’être ainsi récupéré par les uns, et rejeté par les autres… sachant que lui, visiblement se sent proche des uns et des autres.

    • Bobby

      Son geste est peut être ridicule, mais il a l’intérêt de rappeler que les élus sont au service du peuple, et qu’ils ne sont jamais à l’abri d’un retour de flamme. Soit dit au passage, ce post-ado, dans sa façon d’exprimer son mécontentement, a un bien plus de tripes que tous ces internautes anonymes et névrosés qui rabâchent leurs menaces de mort à longueur de journée.

      Quant à l’article, je vous rejoins. Se baser sur des « like », ce n’est déjà pas très sérieux. Parler d’accusation de la part des médias, alors que la très grande majorité des médias mainstream insiste sur le fait que c’est bien l’entourage vallsiste qui prétend que le gars est d’extrême droite, pas très sérieux non plus. Pour le reste :
      – Hey les mecs, le baffeur de Valls nous like.
      – Génial, on va le soutenir
      – Il like aussi Adsav et Breiz Atao ! Et c’est un amoureux de la Bretagne !
      – Nickel !
      – Ah merde, il écoute du rap et de la dub, il aime la weed et c’est peut être un connard de soralien…
      – On change, pas fréquentable, on se désolidarise !
      – Même pas une cagnotte ?
      – D’la merde, la cagnotte c’est juste pour les potos

      Au passage, un militant politique est par définition quelqu’un qui se réclame d’une idéologie, qui défend une cause, etc. Le gars, par son geste à l’encontre de Valls et par ses déclarations supposées à la gendarmerie (comité patriotique breton), doit donc être considéré comme un militant politique. Peu importe qu’il ait agit seul, que son action soit loufoque, infantile, ou autre.

      • Mort de rire

        La réaction d’un site comme Breizh info est logique car le but d’un site d’information c’est de fournir des informations et non pas de faire du lobbying.

        Cet article a probablement pour but de critiquer les médias et de présenter rapidement ce jeune.

    • Mort de rire

      C’est toi qui est ridicule car tu ne comprends rien de qui est mentionné dans cette article, premièrement cette article à pour but de se moquer des médias mainstream qui parlent d’un militant alors qu’il n’est pas inscrit dans un groupe identitaire ni même connu des militants, Nolan est peut-être un sympathisant (c’est même probable) mais clairement pas un militant.

      Deuxièmement le but de cet article était aussi de rire de la vitesse à laquelle les médias on parlé d’extrême droite alors qu’il n’y pas vraiment matière à faire se genre de déductions à partir des likes sur Facebook car si on considère que Nolan est un militant identitaire breton simplement parce qu’il a mis un like à la page Facebook de Breizhinfo et BreizhAtao alors en suivant la même logique on pourrait le faire passer pour un militant du Rap ou un militant pro cannabis.

      Boris est en droit de se réjouir du fait que Nolan ait mis une gifle à Valls, un breton patriote a eu les couilles pour faire ce que des millions de personnes en France n’avait pas osé faire.

      • David Torondel

        Selon vous l’article se moque des « médias mainstream » qui disent qu’il est un militant…
        J’en déduis que vous considérez Breiz atao comme un « média mainstream » dont il faut aussi se moquer, au vu de ce qui y est écrit : « Le jeune homme est en fait un militant indépendantiste » ?
        Vous comprenez à quel point c’est risible ? Les médias dit de « ré-information » ne deviennent rien d’autre que des médias de « re-désinformation », tellement ils pratiquent les mêmes méthodes, les mêmes raccourcis, les mêmes caricatures que n’importe lequel des médias sur lesquels ils crachent.
        Un peu à l’image du FN, qui se positionne comme le contraire des partis traditionnels, et qui baigne tout autant dans l’opportunisme, les magouilles, mensonges, etc.
        Ce qui est ridicule, c’est de gober ce discours « anti-système », en perdant toute lucidité et regard critique.

        Bien sur qu’il est ridicule de vouloir à tout pris « caser » ce jeune dans un camp ou un autre. Bien sur qu’il est ridicule d’avoir une telle vision binaire des causes et des personnes. Mais AUCUN média n’a réussi à ne pas tomber dans le panneau et la facilité, ni d’un côté ni de l’autre.

  • darwini

    C’est ça que vous appelez un mec d’extrême droite ? LOL

    • Bevet Breizh

      Aucun mec d’extrême droite n’a jamais baffé un premier ministre. Ces sont des poseurs sans couilles. Extrême droite = fiottes = LOL.

  • Mort de rire

    On peut faire dire tout et son contraire à une page Facebook, les journalistes le savent alors ils racontent n’importe quoi sans vérifier.

    Courage à Nolan.

  • Mickaël COHUET

    Ce gars n’est pas d’extrême droite puisque qu’il fume de la weed et écoute
    du rap afro-américain.

    Sa page facebook le prouve (pour la 2e affirmation. Pour la
    première, c’est son casier judiciaire…).

    En plus c’est un amoureux de la Bretagne et il a giflé l’ex-premier ministre
    de l’État français que beaucoup de Bretons n’apprécient pas.

    Donc c’est un gars bien.

    CQFD

    Ça c’est du journalisme !

    À part ça, c’est un jeune antisioniste et antisémite faisant un salut
    néo-nazi (quenelle*) sur sa page facebook !

    Super l’image de l’indépendantisme breton !

    # Je ne suis pas Nolan ! #

    Signé un indépendantiste breton (pro-israélien).

    *Ce salut nazi inversé inventé par l’ex-humoriste Dieudonné M’Bala M’Bala
    tourne en dérision les victimes de la Shoah. Ce « produit » de la gauche
    française dite « anti-raciste » est par ailleurs « l’humoriste » préféré des jeunes
    populations des cités islamisées biberonnées à l’antisémitisme dès leur plus
    jeune âge (par le Coran).

  • Mickaël COHUET

    Ce gars n’est pas d’extrême droite puisque qu’il fume de la weed et écoute du rap afro-américain.

    Sa page facebook le prouve selon un article de breizh-info (pour la 2e affirmation. Pour la première, c’est son casier judiciaire…).

    En plus c’est un amoureux de la Bretagne et il a giflé l’ex-premier ministre de l’État français que beaucoup de Bretons n’apprécient pas.

    Donc c’est un gars bien.
    CQFD

    Ça c’est du journalisme !

    À part ça,c’est un jeune antisioniste et antisémite faisant un salut néo-nazi (quenelle*) sur sa page facebook !

    Super l’image de l’indépendantisme breton !

    # Je ne suis pas Nolan ! #

    Signé un indépendantiste breton (pro-israélien).

    *Ce salut nazi inversé inventé par l’ex-humoriste Dieudonné M’Bala M’Bala tourne en
    dérision les victimes de la Shoah. Ce « produit » de la gauche française dite « anti-raciste » est par ailleurs « l’humoriste » préféré des jeunes populations
    des cités islamisées biberonnées à l’antisémitisme dès leur plus jeune âge (parle Coran).