Rugby. Des nouvelles règles dès la rentrée en Top 14 et en Pro D2

Rugbyball2

06/08/2017 – 07h05 Paris (Breizh-Info.com) – Quelques changements concernant les règles du rugby vont être appliquées, dès la rentrée, dans le monde entier, et notamment dans le TOP 14 et la Pro D2. On vous explique ci-dessous les nouvelles règles, qui concernent notamment les rucks, et les mêlées.

Le but clairement affiché, c’est de créer plus de dynamisme dans le jeu (ce qui ne sera pas un mal en France).

En mêlée, dès l’introduction, le demi de mêlée n’aura plus l’obligation d’attendre l’ordre de l’arbitre pour lancer le ballon.  Il faudra juste que l’introduction se fasse sans délai après la présentation du ballon, qu’elle soit droite et que la mêlée soit stable, précise l’arbitre international Pascal Gaüzère, au journal l’Equipe. Le numéro 9 devra aussi avoir une épaule au niveau de la ligne médiane de la mêlée, ce qui signifie que son autre épaule pourra se tenir sur un côté de cette même ligne. »

Par ailleurs, l’équipe bénéficiaire de la mêlée devra talonner le ballon, sous peine de prendre un coup franc, tout en sachant que les deux piliers auront aussi le droit de talonner. Le numéro 8 pourra par ailleurs se saisir du ballon dans les pieds de ses deuxième-ligne.

Autre nouveauté, prise pour parer notamment aux bizarreries rencontrées lors d’Italie-Angleterre cette année, l’impossibilité de faire des « rucks fantômes » (plus d’informations ici). Désormais, un ruck sera formé dès qu’un soutien se positionnera au-dessus du joueur au sol. Le plaqueur, s’il veut se relever et contester la balle, devra alors repasser dans son camp en faisant le tour du ruck. Il sera aussi interdit de taper au pied dans le ballon lors d’un ruck, mais seulement de le talonner en enjambant le joueur au sol.

Dans la foulée, ce qui avait déjà été testé l’an passé, comme les essais de pénalité à 7 points, est confirmée. Les joueurs pourront également jouer une pénaltouche après la sirène, ce qui donnera encore plus de piment au jeu.

Dernière nouveauté sur les touches :  si un joueur qui a un pied en touche et l’autre dans le terrain réceptionne un coup de pied, la touche à suivre ne sera pas en sa faveur, comme c’était le cas jusqu’à maintenant. L’arbitre considérera désormais qu’il a mis le ballon en touche lui-même. Cette modification est aussi valable pour les lignes d’en-but et des 22 mètres.

Les premières journées pourraient être chamboulées par ces modifications , y compris du côté des arbitres.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine