Etats-Unis. Elle poste la photo de sa nièce morte ravagée par la drogue

drogue_USA

13/08/2017 – 06h15 Arizona (Breizh-Info.com) – 88 000 partages, pas loin de 25 000 commentaires : on peut dire que Tina Pendexter, une américaine de l’Arizona a réussi à toucher du monde sur Facebook avec l’histoire dramatique de sa nièce, morte des ravages de la drogue, en juillet 2017.

Tout est parti d’un message, posté sur les réseaux sociaux :

This is my niece. She died this past Friday, July 21, 2017. I thought long and hard before finally deciding to post this. Drugs did this to her! She would have turned 30 years old next month. She weighed 60 pounds at the time of her death. She left behind many people that loved and cared for her. My family is heartbroken as we loved her for her. We didn’t support her choices, but she still was a person and a beautiful one at that. Drugs and addiction stole her life. Please feel free to share this. If it saves just one person from putting that needle in their arm (or however else people put drugs into their system), then I know it was the right decision to post our story. Drugs seriously are no joke! Rest in Paradise our precious Angel!!

Traduction : C’est ma nièce. Elle est morte le vendredi 21 juillet 2017. J’ai mûrement réfléchi avant de décider de poster ça. La drogue est responsable de ce qui lui est arrivée. Elle aurait eu 30 ans le mois prochain. Elle pesait 60 livres [moins de 30 kilos] au moment de sa mort. Elle a laissé beaucoup de gens qui l’aimaient et qui s’occupaient d’elle.

Ma famille a le cœur brisé , nous l’aimions tellement. Nous n’étions pas d’accord avec ses choix, mais elle restait un être humain, et une belle personne qui plus est. La drogue et la dépendance lui ont volé la vie. N’hésitez pas à partager ceci.

Si elle peut éviter à une personne de se mettre une aiguille dans le bras (ou à d’autres de s’injecter autrement des drogues ), alors je sais que c’était la bonne décision de publier notre histoire. La drogue ne plaisante pas ! Repose en paradis notre précieux ange !!

La Bretagne n’est pas épargnée, depuis quelques années, par la banalisation de la consommation de drogues dures (héroïne, cocaïne, cachets en tout genre) notamment au sein de la jeunesse, avec de réels dégâts à la clé (addictions lourdes, déchéance sociale, économique, humaine, comportements déviants …). Des milliers de consommateurs sont concernés.

Ce témoignage, un parmi des milliers qui se recensent sur Internet, aura peut être le mérite d’éveiller sur la spirale destructrice qu’engendre la consommation de drogues dures (dont l’alcool fait partie, il faut le rappeler).

Aux États-Unis, les overdoses au fentanyl alarment les autorités

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine