18/09/2013 – 09H00 Brest (Breizh-info.com) – Le fait d’être tout au « bout du monde » épargne de moins en moins la ville de Brest des maux et des violences que connaissent les grandes agglomérations de notre pays.
Ainsi, samedi dernier, peu après 22 h, des coups de feu ont été tirés à bout portant à l’aide d’un fusil de chasse sur la porte blindée d’un immeuble, rue du Père Ricard, dans le quartier de Kérourien.
Il s’agissait, selon la police, d’un groupe de « jeunes » venus du quartier « sensible » de Pontanézen – ils auraient hurlé « Pontanezen en force » (sic) en arrivant dans le quartier en fourgon – afin de régler des comptes avec un autre individu de la cité « rivale » de Brest.
Les forces de police, arrivées sur place pourtant rapidement après les faits, n’ont pas, à ce jour, procédé à une seule interpellation. « Brest n’est pas encore Marseille, mais on y vient…», fait remarquer un vieux Brestois.
En novembre 2010, François Cuillandre, le maire socialiste de Brest, avait invité François Hollande à visiter le quartier de Pontanézen qui compte, selon les dires de M. Hosni Trabelsy, adjoint chargé du quartier, 112 nationalités différentes. Le futur président de la République avait affirmé alors que la gauche ne devait pas être « timide sur les questions de sécurité ».
La sécurité, avait-t-il précisé à l’AFP, « fait partie de ce que tout candidat doit apporter à ceux qui souffrent de la violence ». Selon lui il ne fallait pas hésiter à utiliser « l’arme répressive pour extraire du quartier ceux qui sont dangereux », avant de rappeler les poncifs habituels propres à son parti en affirmant que lutter contre la délinquance « c’est d’abord en agissant, en luttant contre les causes, la pauvreté, la précarité qui justifient les trafics ». Elu président de la République, François Hollande n’envisage manifestement plus « d’extraire du quartier ceux qui sont dangereux ». Les Brestois devront donc patienter.

Crédit photo : ADEUPa Brest/Flickr (cc)

François Cuillandre
Le maire de Brest, François Cuillandre

Crédit photo :ADEUPa Brest/Flickr (cc) et Erminig Gwenn (cc)

[cc] Breizh-info.com, 2013, Dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine