Étiquette : pontanezen

Brest

Brest. Agressions, vols, voitures brûlées… Un été normal dans une ville « de gauche »

Lors du premier tour de l’élection présidentielle 2022 à Brest, Emmanuel Macron arrivait en tête des voix avec 28,76 %, suivi de près par Jean-Luc Mélenchon (28,17 %). Brest, une ville « de gauche » sans conteste qui coûte au quotidien les fruits, très amers, de ses choix politiques. Brest : deux trentenaires à trottinettes dépouillés Comment se porte l’insécurité

Alençon

Brest. Encore des véhicules incendiés à Pontanezen, le parti Reconquête ! réagit

Les semaines se suivent et se ressemblent à Brest, où l’insécurité n’en finit plus de sévir. De nouveau, des voitures ont été incendiées dans le quartier de Pontanezen. De son côté, Reconquête !, le parti d’Éric Zemmour, souligne « l’urgence d’agir » face à l’impunité dont bénéficient les racailles brestoises. Pontanezen, quartier champion de Bretagne des voitures incendiées ? Les

Vitré

Brest. Un migrant soudanais commet 10 000 € de dégradations dans un centre d’hébergement, un mineur de Pontanezen attaque la BAC avec des parpaings

L’actualité judiciaire est encore chargée à Brest derniers jours. Un migrant africain refusant de partager sa chambre a notamment causé de gros dégâts dans un centre d’hébergement. À Pontanezen, les policiers de la BAC ont reçu… des parpaings ! À Brest, le migrant soudanais dégrade son logement Manifestement mécontent de devoir partager sa chambre avec un autre résident, un migrant

pontanezen_delinquance

Brest. Dans le quartier de Pontanezen, la mairie socialiste finance… « l’égalité filles-garçons »

Pontanezen, sa mosquée, ses trafics, ses émeutes… et sa nouvelle crèche prônant « l’égalité filles-garçons ». La mairie socialiste de Brest n’a, une nouvelle fois, pas lésiné sur la dépense. À Pontanezen, 4,2 millions d’euros pour une crèche Figure de proue de la dystopie créée de toutes pièces par la gauche brestoise, le quartier de Pontanezen, notoirement réputé pour son

Brest

Va-t-on jumeler les quartiers de Pontanézen (Brest) et des Dervallières (Nantes) ?

Les « Brestois » sont des amateurs. Les « Nantais », eux, sont des professionnels. Dans le premier cas, dans le quartier de Pontanézen, on « bricole » : tirs de mortier d’artifice. Dans le second, on « discute » sérieusement dans les quartiers des Dervallières, de Bellevue et de Breil-Malville : coups de feu. Résultat des courses dans la cité des ducs : 57 fusillades recensées en 2021 (Presse Océan, mardi

Saint-Brieuc

Insécurité. Un homme lynché gratuitement à Guingamp par une dizaine de racailles, un clandestin marocain interpellé à Pontanezen (Brest) pour stupéfiants

Dans le quartier de Pontanezen, à Brest, un Marocain en situation irrégulière suspecté d’être un dealer a été arrêté en possession de résine de cannabis et de cocaïne. Du côté de Guingamp, un homme de 45 ans a échappé de peu à la mort après avoir été lynché gratuitement par une bande d’une dizaine de racailles. Brest : le Marocain

Insécurité et délinquance à Brest [ Enquête et reportage Breizh-Info ]

Brest est une ville dans laquelle la qualité de vie des habitants se dégrade un peu plus chaque mois qui passe. Les récents évènements de Pontanézen le prouvent, tout comme le ras le bol croissant de commerçants, et d’habitants que nous avons déjà eu l’occasion d’interroger. « Ce sont des migrants ». A Brest, tout le monde sait qui harcèle

Brest

Brest. À Bellevue, les tirs de mortiers des racailles récompensés par des millions d’euros de la part de l’État

À Brest, les quartiers de Bellevue et Keredern, gangrenés par la délinquance, vont toutefois bénéficier d’une généreuse aide de l’État avec plus de 600 000 € octroyés sur trois ans. Par ailleurs, un plan de rénovation urbaine de 168 millions d’euros visant à « favoriser la mixité sociale » va être mis en œuvre à Bellevue, où les tirs de

Brest. Menacé de mort et extradé de Pontanézen, il témoigne [Entretien vidéo]

Suite aux violences commises par des racailles à Pontanézen, et dans d’autres quartiers brestois, un habitant, qui a dénoncé cette violence, s’est retrouvé memacé après plusieurs passages à la télévision. Brest. Gilles Pennelle (RN) : « Pontanézen est un quartier gangréné par l’islamisme et le trafic de drogue, une zone de non France » [Entretien vidéo] Physiquement, verbalement, jusqu’à être

Brest. Gilles Pennelle (RN) : « Pontanézen est un quartier gangréné par l’islamisme et le trafic de drogue, une zone de non France » [Entretien vidéo]

Marine Le Pen, candidate à l’élection présidentielle, était en déplacement à Brest mardi 1er février. Elle a notamment apporté son soutien aux policiers brestois, fréquemment attaqués par les racailles, notamment à Pontanézen, cité où elle s’est rendue quelques instants, symboliquement, pour montrer qu’il était hors de question de laisser « des zones de non France », comme nous a indiqué

Pontanézen (Brest). Pour le RN, « ce quartier est devenu une zone de non-France, par l’immigrationnisme et l’idéologie du vivre ensemble de M. Cuillandre ».

Les scènes de guérilla urbaine de ces dernières jours à Brest n’en finissent pas de faire réagir. Il est vrai que la fable du « vivre ensemble » cher à François Cuillandre, le maire de la ville, et ses adjoints, est mise à mal sérieusement. A Brest, une pétition pour expulser les dealers de Pontanézen Le Rassemblement national, de son

pontanezen_delinquance

Brest. Nouvelles violences à Pontanézen ce week-end

Nous évoquions les violences survenues dans le quartier dit « sensible » de Pontanézen, à Brest, la semaine dernière. Les incidents et violences se sont poursuivis durant le week-end. Une vingtaine de personnes ont tenté d’empêcher la circulation d’une rame de tramway (pleine) au niveau de l’arrêt Pontanézen, à l’aide d’obstacles disposés au milieu des rails, interrompant le trafic des

Brest

Brest. Drogue, tirs de mortiers, policier blessé et voitures brûlées : Pontanezen ne déçoit jamais ! [Vidéo]

Le quartier de Pontanezen à Brest, où réside par ailleurs une forte proportion de populations d’origine extra-européenne, est de nouveau sous les feux des projecteurs ces derniers jours : tirs de mortier sur des policiers, trafic de stupéfiants, voitures incendiées… Nouvelle opération de recherche de stupéfiants à Pontanezen S’il fallait reconnaître une seule qualité au quartier brestois de Pontanezen, c’est

Brest. Trois voitures incendiées à Pontanézen

Trois voitures ont été incendiées à Pontanézen (Brest), dans la nuit de lundi à mardi. Les voitures étaient totalement embrasées à l’arrivée des pompiers. Il semblerait que les délinquants aient voulu mettre le feu à une voiture en particulier, qui portait de fausses plaques d’immatriculation. L’incendie s’est ensuite propagé. Une enquête est en cours. Brest. Un lanceur d’alerte poursuivi à

nantes_vehicules_degrades_incendies_quartier_chic_deux_mineurs_interpelles

Brest. Des véhicules incendiés et des tirs de mortier pour la « Fête nationale »… [Vidéo]

Ces derniers jours, plusieurs véhicules ont été incendiés dans différents quartiers de Brest. Avec, en point d’orgue, des tirs de mortier visant des policiers, tombés dans ce qui s’apparente à un guet-apens. Voitures brûlées et tirs de mortier à Brest À Brest, c’est à une nouvelle flambée de violence qu’ont dû faire face les forces de l’ordre dans la nuit

Brest

Brest. Nouvelle fusillade dans le quartier « sensible » de Kerourien : une kalachnikov utilisée ? [Vidéo]

Outre les voitures brûlées, le trafic de drogue et les agressions, le quartier « sensible » de Kerourien à Brest a été plusieurs fois confronté à des fusillades. La dernière en date s’y est déroulée le 23 juin avec des tirs en rafale provenant possiblement d’une kalachnikov selon certaines sources. Tirs de kalachnikov à Kerourien ? En matière de fusillades

Finistère. Encore des voitures incendiées à Brest, encore un trafic d’héroïne démantelé à Douarnenez…

Plusieurs véhicules ont fait l’objet d’incendies volontaires à Brest tandis que du côté de Douarnenez, c’est un nouveau trafic d’héroïne qui a été démantelé. En matière d’insécurité, le Finistère a largement rattrapé son retard sur Rennes et Nantes. Voitures brûlées à Brest : au tour de Lambézellec… Ils font désormais parti du « folklore » local : les feux de

pompiers

Brest. Les pompiers attaqués dans le quartier de Pontanézen – une note de police demande du discernement pour cause de Palestine et de Ramadan

Dans la nuit du 13 au 14 mai, à Brest, les pompiers ont été appelés pour un feu de voiture, dans le quartier de Pontanézen. A leur arrivée sur place, outre le constat d’un autre feu déclenché rue Garvanie, les pompiers se font attaquer par une centaine d’individus, qui leur tirent dessus au mortier, avec des feux d’artifice. Le camion

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue, au cours des derniers jours. Des policiers ont même essuyé des tirs de mortiers. Brest : plusieurs voitures incendiées en quelques jours Les délinquants brestois ont déconfiné avant l’heure. Dans la nuit du vendredi 30 avril au samedi 1er mai, ce

Brest

Brest. Nouvel affrontement entre bandes de racailles à Kerourien [Vidéo]

La ville de Brest est une nouvelle fois prisonnière de ses quartiers dits « sensibles ». À Kerourien, une scène qui s’apparente fortement à un règlement de compte à eu lieu il y a quelques jours. Un affrontement violent à Kerourien La guerre entre bandes de voyous se poursuit à Brest. Dans la soirée du samedi 6 février, une violente

Brest

Brest. Agressions, vols, voitures brûlées… Un été normal dans une ville « de gauche »

Lors du premier tour de l’élection présidentielle 2022 à Brest, Emmanuel Macron arrivait en tête des voix avec 28,76 %, suivi de près par Jean-Luc Mélenchon (28,17 %). Brest, une ville « de gauche » sans conteste qui coûte au quotidien les fruits, très amers, de ses choix politiques. Brest : deux trentenaires à trottinettes dépouillés Comment se porte l’insécurité

Alençon

Brest. Encore des véhicules incendiés à Pontanezen, le parti Reconquête ! réagit

Les semaines se suivent et se ressemblent à Brest, où l’insécurité n’en finit plus de sévir. De nouveau, des voitures ont été incendiées dans le quartier de Pontanezen. De son côté, Reconquête !, le parti d’Éric Zemmour, souligne « l’urgence d’agir » face à l’impunité dont bénéficient les racailles brestoises. Pontanezen, quartier champion de Bretagne des voitures incendiées ? Les

Vitré

Brest. Un migrant soudanais commet 10 000 € de dégradations dans un centre d’hébergement, un mineur de Pontanezen attaque la BAC avec des parpaings

L’actualité judiciaire est encore chargée à Brest derniers jours. Un migrant africain refusant de partager sa chambre a notamment causé de gros dégâts dans un centre d’hébergement. À Pontanezen, les policiers de la BAC ont reçu… des parpaings ! À Brest, le migrant soudanais dégrade son logement Manifestement mécontent de devoir partager sa chambre avec un autre résident, un migrant

pontanezen_delinquance

Brest. Dans le quartier de Pontanezen, la mairie socialiste finance… « l’égalité filles-garçons »

Pontanezen, sa mosquée, ses trafics, ses émeutes… et sa nouvelle crèche prônant « l’égalité filles-garçons ». La mairie socialiste de Brest n’a, une nouvelle fois, pas lésiné sur la dépense. À Pontanezen, 4,2 millions d’euros pour une crèche Figure de proue de la dystopie créée de toutes pièces par la gauche brestoise, le quartier de Pontanezen, notoirement réputé pour son

Brest

Va-t-on jumeler les quartiers de Pontanézen (Brest) et des Dervallières (Nantes) ?

Les « Brestois » sont des amateurs. Les « Nantais », eux, sont des professionnels. Dans le premier cas, dans le quartier de Pontanézen, on « bricole » : tirs de mortier d’artifice. Dans le second, on « discute » sérieusement dans les quartiers des Dervallières, de Bellevue et de Breil-Malville : coups de feu. Résultat des courses dans la cité des ducs : 57 fusillades recensées en 2021 (Presse Océan, mardi

Saint-Brieuc

Insécurité. Un homme lynché gratuitement à Guingamp par une dizaine de racailles, un clandestin marocain interpellé à Pontanezen (Brest) pour stupéfiants

Dans le quartier de Pontanezen, à Brest, un Marocain en situation irrégulière suspecté d’être un dealer a été arrêté en possession de résine de cannabis et de cocaïne. Du côté de Guingamp, un homme de 45 ans a échappé de peu à la mort après avoir été lynché gratuitement par une bande d’une dizaine de racailles. Brest : le Marocain

Insécurité et délinquance à Brest [ Enquête et reportage Breizh-Info ]

Brest est une ville dans laquelle la qualité de vie des habitants se dégrade un peu plus chaque mois qui passe. Les récents évènements de Pontanézen le prouvent, tout comme le ras le bol croissant de commerçants, et d’habitants que nous avons déjà eu l’occasion d’interroger. « Ce sont des migrants ». A Brest, tout le monde sait qui harcèle

Brest

Brest. À Bellevue, les tirs de mortiers des racailles récompensés par des millions d’euros de la part de l’État

À Brest, les quartiers de Bellevue et Keredern, gangrenés par la délinquance, vont toutefois bénéficier d’une généreuse aide de l’État avec plus de 600 000 € octroyés sur trois ans. Par ailleurs, un plan de rénovation urbaine de 168 millions d’euros visant à « favoriser la mixité sociale » va être mis en œuvre à Bellevue, où les tirs de

Brest. Menacé de mort et extradé de Pontanézen, il témoigne [Entretien vidéo]

Suite aux violences commises par des racailles à Pontanézen, et dans d’autres quartiers brestois, un habitant, qui a dénoncé cette violence, s’est retrouvé memacé après plusieurs passages à la télévision. Brest. Gilles Pennelle (RN) : « Pontanézen est un quartier gangréné par l’islamisme et le trafic de drogue, une zone de non France » [Entretien vidéo] Physiquement, verbalement, jusqu’à être

Brest. Gilles Pennelle (RN) : « Pontanézen est un quartier gangréné par l’islamisme et le trafic de drogue, une zone de non France » [Entretien vidéo]

Marine Le Pen, candidate à l’élection présidentielle, était en déplacement à Brest mardi 1er février. Elle a notamment apporté son soutien aux policiers brestois, fréquemment attaqués par les racailles, notamment à Pontanézen, cité où elle s’est rendue quelques instants, symboliquement, pour montrer qu’il était hors de question de laisser « des zones de non France », comme nous a indiqué

Pontanézen (Brest). Pour le RN, « ce quartier est devenu une zone de non-France, par l’immigrationnisme et l’idéologie du vivre ensemble de M. Cuillandre ».

Les scènes de guérilla urbaine de ces dernières jours à Brest n’en finissent pas de faire réagir. Il est vrai que la fable du « vivre ensemble » cher à François Cuillandre, le maire de la ville, et ses adjoints, est mise à mal sérieusement. A Brest, une pétition pour expulser les dealers de Pontanézen Le Rassemblement national, de son

pontanezen_delinquance

Brest. Nouvelles violences à Pontanézen ce week-end

Nous évoquions les violences survenues dans le quartier dit « sensible » de Pontanézen, à Brest, la semaine dernière. Les incidents et violences se sont poursuivis durant le week-end. Une vingtaine de personnes ont tenté d’empêcher la circulation d’une rame de tramway (pleine) au niveau de l’arrêt Pontanézen, à l’aide d’obstacles disposés au milieu des rails, interrompant le trafic des

Brest

Brest. Drogue, tirs de mortiers, policier blessé et voitures brûlées : Pontanezen ne déçoit jamais ! [Vidéo]

Le quartier de Pontanezen à Brest, où réside par ailleurs une forte proportion de populations d’origine extra-européenne, est de nouveau sous les feux des projecteurs ces derniers jours : tirs de mortier sur des policiers, trafic de stupéfiants, voitures incendiées… Nouvelle opération de recherche de stupéfiants à Pontanezen S’il fallait reconnaître une seule qualité au quartier brestois de Pontanezen, c’est

Brest. Trois voitures incendiées à Pontanézen

Trois voitures ont été incendiées à Pontanézen (Brest), dans la nuit de lundi à mardi. Les voitures étaient totalement embrasées à l’arrivée des pompiers. Il semblerait que les délinquants aient voulu mettre le feu à une voiture en particulier, qui portait de fausses plaques d’immatriculation. L’incendie s’est ensuite propagé. Une enquête est en cours. Brest. Un lanceur d’alerte poursuivi à

nantes_vehicules_degrades_incendies_quartier_chic_deux_mineurs_interpelles

Brest. Des véhicules incendiés et des tirs de mortier pour la « Fête nationale »… [Vidéo]

Ces derniers jours, plusieurs véhicules ont été incendiés dans différents quartiers de Brest. Avec, en point d’orgue, des tirs de mortier visant des policiers, tombés dans ce qui s’apparente à un guet-apens. Voitures brûlées et tirs de mortier à Brest À Brest, c’est à une nouvelle flambée de violence qu’ont dû faire face les forces de l’ordre dans la nuit

Brest

Brest. Nouvelle fusillade dans le quartier « sensible » de Kerourien : une kalachnikov utilisée ? [Vidéo]

Outre les voitures brûlées, le trafic de drogue et les agressions, le quartier « sensible » de Kerourien à Brest a été plusieurs fois confronté à des fusillades. La dernière en date s’y est déroulée le 23 juin avec des tirs en rafale provenant possiblement d’une kalachnikov selon certaines sources. Tirs de kalachnikov à Kerourien ? En matière de fusillades

Finistère. Encore des voitures incendiées à Brest, encore un trafic d’héroïne démantelé à Douarnenez…

Plusieurs véhicules ont fait l’objet d’incendies volontaires à Brest tandis que du côté de Douarnenez, c’est un nouveau trafic d’héroïne qui a été démantelé. En matière d’insécurité, le Finistère a largement rattrapé son retard sur Rennes et Nantes. Voitures brûlées à Brest : au tour de Lambézellec… Ils font désormais parti du « folklore » local : les feux de

pompiers

Brest. Les pompiers attaqués dans le quartier de Pontanézen – une note de police demande du discernement pour cause de Palestine et de Ramadan

Dans la nuit du 13 au 14 mai, à Brest, les pompiers ont été appelés pour un feu de voiture, dans le quartier de Pontanézen. A leur arrivée sur place, outre le constat d’un autre feu déclenché rue Garvanie, les pompiers se font attaquer par une centaine d’individus, qui leur tirent dessus au mortier, avec des feux d’artifice. Le camion

Brest. Une semaine « brûlante » dans les quartiers « sensibles » de Pontanézen et Bellevue

Brest a été le théâtre de plusieurs épisodes de violence urbaine, dans les quartiers de Pontanézen et de Bellevue, au cours des derniers jours. Des policiers ont même essuyé des tirs de mortiers. Brest : plusieurs voitures incendiées en quelques jours Les délinquants brestois ont déconfiné avant l’heure. Dans la nuit du vendredi 30 avril au samedi 1er mai, ce

Brest

Brest. Nouvel affrontement entre bandes de racailles à Kerourien [Vidéo]

La ville de Brest est une nouvelle fois prisonnière de ses quartiers dits « sensibles ». À Kerourien, une scène qui s’apparente fortement à un règlement de compte à eu lieu il y a quelques jours. Un affrontement violent à Kerourien La guerre entre bandes de voyous se poursuit à Brest. Dans la soirée du samedi 6 février, une violente

À LA UNE

Nantes. Pas d’amalgame ! La femme violée par des Soudanais refuse de faire le lien entre immigration et délinquance...
Viol de Nantes : l'UDB dénonce... "le discours décliniste et anxiogène" !
Les Français bientôt privés de pain car trop cher à produire?
Une bretonne dort dans sa voiture à Scaër (29) : Le Département du Finistère va acheter un hôtel pour loger des migrants pour 1,5 millions d'euros

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !