6 mois de prison avec sursis pour l’incendie du radar de Jugon-les-Lacs

A LA UNE

Voyages : 3 Français sur 4 prêts à prendre une assurance annulation depuis la crise sanitaire

Compte tenu de l’instabilité et des incertitudes entrainées par la pandémie de Covid-19, voyager n’est plus aussi simple qu’avant,...

Baromètre 2020 du prénom musulman : 21,7% des naissances en France, entre 5 et 12% en Bretagne

L’INSEE a publié comme chaque année les chiffres de l’État Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en...

Nantes. La manifestation contre le pass sanitaire attaquée par l’extrême gauche [Témoignage exclusif]

À la fin de la manifestation contre le pass sanitaire samedi 31 juillet à Nantes, un groupe d'individus affiliés...

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

22/11/2013 – 11H00 Saint-Malo (Breizh-info.com) –L’étudiante en BTS social de 19 ans, placée en garde à vue mardi dans l’affaire de la destruction du radar de Jugon-les-Lacs, a été condamné hier par le tribunal correctionnel de Saint-Malo à 6 mois de prison avec sursis et 175 heures de travail d’intérêt général  – plus d’un mois de travail à temps complet. L’indemnisation en fonction du préjudice de l’Etat sera fixé au mois de février prochain, mais pourrait s’élever entre 20 000 et 40 000 €, une somme tout simplement impossible à rembourser pour la jeune étudiante, qui est apparu bien seule et désemparée lors de l’audience.
La jeune femme a notamment été reconnue coupable d’avoir allumé avec un briquet le bûcher installé sur la RN 176 et d’avoir provoqué la destruction du radar automatique. Les nombreuses photos et vidéos diffusées sur les réseaux sociaux auront incontestablement facilité le travail de recherche des enquêteurs. Ceux-ci n’ont plus eu qu’à les récupérer directement sur la toile, ce qui a permis l’identification de l’accusée.
Dans ses réquisitions, le procureur avait demandé, en sus des  8 à 10 mois de prison avec sursis et 200 heures de travail d’intérêt général,  que la jeune femme voit… son permis de conduire annulé.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Fabrice Di Vizio. « Macron est plus crédible en influenceur Pfizer qu’en général des Armées ! »

Maître Fabrice Di Vizio, avocat au barreau de Nanterre, explique les raisons de son recours - soutenu par plus...

Sapeurs-pompiers en grève : «La vaccination obligatoire nous supprime notre liberté de choix»

Après le personnel soignant, des sapeurs-pompiers s’opposent à la vaccination obligatoire pour leur profession. L’un des principaux syndicats de...

Articles liés

Les Cris de Saint-Malo. 500 brise-lames malouins au coeur d’une exposition photo

Les célèbres brise-lames de la Grande Plage de Saint-Malo (dite la plage du Sillon) font désormais partie intégrante du patrimoine culturel français. Ces fûts...

Saint-Malo (35). Le festival Etonnants Voyageurs ouvrira ses portes virtuelles du 22 au 24 mai

Tyrannie sanitaire oblige, pas de festival Etonnants Voyageurs cette année à Saint-Malo. Ou plutôt si, mais de façon virtuelle, avec un festival qui «...

Saint-Malo. Un hommage rendu à Arnaud Beltrame, victime de l’islamisme

Au même titre que les attentats islamistes du 22 mars 2016 à Bruxelles de Bruxelles n'ont pas été oubliés par beaucoup, 5 ans après,...

Brittany Ferries. Malgré un chiffre d’affaires en baisse de près de 60 % en 2020, la compagnie bretonne optimiste

L'armement breton Brittany Ferries a connu une année 2020 très difficile avec un chiffre d'affaires divisé par deux sur fond de Covid-19 et de...