Rennes : « il n’y a qu’à Sciences Po que Christiane Taubira est applaudie »

A LA UNE

06/12/2013 – 10H30 Rennes (Breizh-info.com) — Une centaine de personnes ont manifesté hier soir dans la capitale bretonne à l’occasion de la venue de Christiane Taubira à l’Institut d’Études Politiques de Rennes.
« Cachez ces opposants que je ne saurai voir… ». Les très nombreuses forces de police avaient pris position dès le matin, tout autour du boulevard de la Duchesse Anne, bouclant ainsi tout le quartier. Il fallait bien sûr montrer patte blanche pour pouvoir accéder à l’enceinte de l’IEP. Contrôle des cartes d’étudiants, des cartes de presse voire, pour certains, des cartes d’identité — procédé illégal émanant d’étudiants jouant les apprentis policiers  — tout avait été mis en place pour que la conférence de présentation de la réforme pénale de la garde des Sceaux se passe sans incident.
Au cours de son intervention, la ministre a évoqué la question de la liberté de la presse, déclarant que « la protection des sources journalistiques protège les journalistes de risques d’atteintes graves à la personne » avant d’en venir au cœur du sujet, sa réforme pénale, qu’elle a pu défendre devant un public – trié sur le volet – admiratif et totalement acquis à sa cause. « La logique d’inspiration du texte sur la récidive est le retour sur des idées des Lumières, basé sur l’individualisation » a déclaré la ministre avant de continuer : « L’individualisation des peines n’est pas un risque, mais au contraire une garantie de sûreté ». Sous les applaudissements de l’assistance, Mme Taubira a pu affirmer le plus sérieusement du monde que « la gauche a fait de vraies réformes pour améliorer la sécurité physique, sociale, civile, civique ».
Un sondage rapide effectué à la fin de la conférence montre qu’une large partie de l’auditoire venu hier soir écouter Madame Taubira n’habite pas dans les quartiers « sensibles » du Blosne, de Villejean, ou de Maurepas  – pour ne citer qu’eux – et que la question de la sécurité physique n’est sans doute pas la préoccupation majeure d’étudiants issus de milieux privilégiés.
Le mot de la fin vint d’un étudiant qui affirma naïvement, manifestement heureux de cette soirée,  qu’« il n’y a qu’à Sciences Po que Christiane Taubira est applaudie ». Il ne croyait pas si bien dire.

Photo : youthdimplomatyBretagne (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. 6 à 12 mois de prison pour la fratrie de cambrioleurs

​Mais qui a éduqué ces individus ? A Saint-Brieuc jeudi 16 septembre, quatre frères ont été condamnés à des...

Hôpital de Quimperlé. Trois médecins urgentistes bientôt en moins du fait de la tyrannie sanitaire ?

L"information vient des syndicats, et a été révélée par Le Télégramme. Trois médecins urgentistes manqueraient à l'appel depuis le...

7 Commentaires

  1. Et bien si elle est tant aimer que ça qu'elle fasse ce même discours devant des gens issues de cités ou de quartiers "populaire" je ne suis pas sur qu'elle recevra le même soutient !! Et les instances que vous nommez la soutenant ne sont pas représentatif des français ou sont de gauche sa "famille" politique !!! donc ce que vous dites confirme l'article : elle n'est applaudi que par ceux déjà acquis à sa cause !!

  2. Mais pourquoi-donc les citoyens issus de milieux défavorisés ne la soutiendrait-ils pas? Et soutenez-vous que le Parlement Français n'est pas la représentation légale du peuple français? Parce-qu'au contraire, notre Constitution dit que si – en enfin arrêtez de persister à dire qu'elle n'est applaudie que par ceux acquis à sa "cause" (pourriez-vous me la définir, vous êtres assez vague), quelques-soient nos opinions politiques, nous l'avons applaudi pour la remercier et la féliciter de sa conférence.

  3. déjà j'ais jamais de milieux défavorisé mais populaires, ensuite vous avez dit "la Majorité Parlementaire" donc pas LE parlement en entier et effectivement tant que les élections aux parlement seront de ce type (FN à 2 députés alors que c'est le 3e au présidentiel et les verts ne font même pas 5% aux présidentiel et sont plus nombreux aux parlement) n'est pas très représentatif !! et notre constitution ne vaut plus carpette a cause de l’Europe qui prend les grandes décisions et plus les états!!
    après sur sa cohérence : elle prône la préférence national chez elle mais en métropole elle appelle ça du racisme , et que libérer des prisonniers au lieu de crée des place de prison pour réglé le problème je trouve ça cons (et je suis pas le seul) !!!
    et quand je parle de ceux acquis à sa cause je parle des bien pesant de gauche ou pseudo gauche, étant issue en majorité de milieu bobos "favorisé", politicos ou journaleux, et une bonne partie des étudiants mais certainement pas l'ouvrier qui bosse 40h par sem et se fait ponctionner par l'état et qui subit l'incompétence de nos "élus" !!

  4. et j'ajoute que l'on ne devrai pas étudier la politique et en faire carrière mais que sa devrait etre une vocation !!! et que les fonctionnaire ne devrait jammais pouvoir exercer un mandat !!! et que les députés devrais etre payer comme en suise où il sont obligé d'avoir un boulot (en entreprise) pour vivre !!

  5. Et je tiens à rajouter que les élections législatives majoritaires sont parfaitement légitimes, elles ont simplement étés conçues pour pouvoir déboucher sur un Parlement capable de gouverner avec une ligne politique durable, choisie PAR LE PEUPLE

  6. Bonsoir.

    Non seulement ce torchon s’est permis de prendre une photo de moi pour cracher son venin, je conteste vivement le fait que nous, étudiants, aient étés « triés sur le volet », le processus de sélection ayant été celui de « celui qui arrive en premier a sa place » (obligé car nous sommes 700 et il n’y avait que 300 places dans l’amphi).

    Applaudie seulement à Sciences Po? Que faites-vous dont du Parti Radical de Gauche? De Walwari? De la 1ère Circonscription de Guyane? De la Majorité Parlementaire? Ces institutions se serait-elles, à vos yeux, dispersés dans le néant?

    De plus, la demande de montrer ses pièces d’identité est parfaitement légale (mais d’ou sortez-vous donc cette idée-là?), certainement nécessaire et ne nous a aucunement gênés.

    Nous n’étions pas « préalablement conquis », nos opinions politiques sont mixtes mais je peut fort comprendre que vous ayez du mal à discerner la pluralité dans tout ce qui n’est pas extrémisme – mais ce qui me choque le plus est votre propos qualifiant mes collègues et moi-même « d’étudiants issus des milieux privilégiés ». Moi-même étant boursier je dénonce totalement ce propos, l’IEP de Rennes étant aujourd’hui le plus démocratique dans sa sélection, permettant à de nombreux étudiants de milieux défavorisés de venir y étudier la Politique, la France – tandis que vous vous cloisonnez visiblement derrière vos préjugés tout en trompant vos lecteurs par vos sources et données erronées.

    Sur ce, bonsoir, bonne nuit, et le Boulevard de la Duchesse Anne se réjouit d’avance de vous voir dans un proche avenir, afin de nous expliquer de façon développée vos propos. PSA

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés