Hogmanay : l’année du référendum commence dans la joie en Écosse

A LA UNE

29/12/2013 – 06H00 Édimbourg (Breizh-info.com) – Dans toute l’Écosse, Hogmanay commence lundi à 20H14. Hogmanay, c’est la grande fête écossaise du Nouvel an, une tradition venue de la nuit des temps, l’équivalent celtique de la fête germano-nordique de Jul. Combattue par les églises catholique puis presbytérienne parce qu’elle éclipsait Noël, et même interdite au 17e siècle, la célébration s’est maintenue dans de nombreuses régions d’Écosse. Depuis une vingtaine d’années, elle est aussi devenue un événement festif au sens contemporain, avec pour épicentre l’Edinburgh’s Hogmanay.

Pour ne fâcher personne, la fête donne la main à l’Edinburgh’s Christmas. L’objectif est aussi commercial : les célébrations valent à Édimbourg une saison touristique active du 22 novembre au 5 janvier : une réussite hautement improbable par 55° de latitude nord !

Traditionnellement, Hogmanay commence par une procession aux flambeaux du pont George IV à Calton Hill. Entraînés par plus de cent pipers, les 8.500 porteurs de torche seront accompagnés par une foule qui pourrait, comme l’an dernier, dépasser 35.000 personnes. La procession sera suivie d’un immense feu d’artifice. Puis viendront deux journées entières de festivités dont le clou sera comme chaque année la « Street Party » du 31, réputée être la plus grande Saint-Sylvestre en plein air du monde : de 9H30 à 1H00 du matin, le centre d’Édimbourg sera livré à la musique. Pas moins de 80.000 participants (à 20 £ par personne !) sont attendus, dont près de 25 % d’étrangers.

D’importantes festivités de Hogmanay sont aussi organisées dans plusieurs autres villes écossaises, notamment Inverness, Stirling et Stonehaven. Elle prendront cette fois un relief particulier : en raison du référendum sur l’indépendance, 2014 ne sera pas une année comme les autres en Écosse.

Crédit photo : © William Starkey, [cc] via Geograph.org
[cc] Breizh-info.com, 2013, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Livre noir. Stéphane Ravier, le bad boy de Marseille

Stéphane Ravier, le bad boy de Marseille : entretien avec Livre Noir. https://www.youtube.com/watch?v=vN2c66t_-0E Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de...

Saint-Brieuc. 6 à 12 mois de prison pour la fratrie de cambrioleurs

​Mais qui a éduqué ces individus ? A Saint-Brieuc jeudi 16 septembre, quatre frères ont été condamnés à des...

Articles liés