« Le peuple suisse a voulu reprendre en main la gestion des flux migtratoires« . Interview exclusive d’Oskar Freysinger (UDC)

A LA UNE

11/02/2014 – 09H00 Sion (Breizh-info.com) – Dimanche dernier, les Suisses se sont prononcés majoritairement contre l’immigration de masse et pour l’initiative tendant à la limiter, lancée par l’UDC (l’Union Démocratique du Centre). Afin de mieux comprendre le sens de cette initiative, mais aussi de présenter à nos lecteurs ce qu’est, dans le concret, l’application de la démocratie directe en Suisse, modèle unique et exemplaire en matière de démocratie populaire en Europe, nous avons interrogé Oskar Freysinger, conseiller national UDC et conseiller d’état valaisan. Homme engagé, que ce soit contre la pédocriminalité ou contre l’islamisation de la société suisse (il était un des initiateurs de la votation sur l’interdiction des minarets en Suisse), Oskar Freysinger représente, aux yeux de nombreux Européens, le symbole du renouveau et de l’espérance au sein d’une droite sociale, populaire, identitaire et démocrate. Une occasion de mieux comprendre l’enjeu que représentait la votation de dimanche dernier, dont le résultat a constitué un véritable camouflet pour les grands partis politiques et les médias du « système ». Une occasion aussi d’aborder la notion de démocratie directe, véritable hantise des oligarchies françaises, européennes et bruxelloises.

Photo : DR [cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« J’ai fait l’amour avec le diable ». Pourquoi des Catholiques se sont opposés au concert d’Anna Von Hausswolff à Nantes

Le 7 décembre 2021, de nombreux fidèles catholiques, beaucoup de jeunes, se sont rassemblés devant l’église Notre-Dame du Bon-Port...

Gwern-ar-Sec’h : Mohammed ha Rizk pennoù bras an trafikerezh dramm

Kondaonet eo bet c'hwec'h paotr d'ar meurzh 07 a viz kerzu gant lez-varn Roazhon evit trafikerezh drammoù. Etre Gwern-ar-Sec'h (Bro...

1 COMMENTAIRE

  1. la SUISSE a bien raison de défendre ses us et coutumes face à celles d’étrangers qui veulent nous bouffer par les leurs salut paule

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés