Rennes. Caroline Ollivro veut faire apprendre l’arabe, le turc et le chinois aux enfants

A LA UNE

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

Rennes : quand une association subventionnée pratique des réunions « non-mixtes »

Tous les rennais connaissent le CRIDEV, anciennement « Centre Rennais d'Information pour le Développement et la Solidarité entre les...

Dinard. A la rencontre de Céline Tacher, bretonne élue au comité central du Rassemblement national (RN)

Céline Tacher a 22 ans. Originaire de Dinard en Bretagne elle habite maintenant Paris pour les études et le...

Vannes, Lanester. Retour en vidéo sur les manifestations contre le Pass sanitaire

Des milliers de personnes ont défilé samedi 17 juillet dans les principales grandes villes bretonnes comme dans toute la...

Covid-19. « La contamination et la mortalité sont, à l’été 2021 et après 3,6 milliards de doses de vaccins injectées, beaucoup plus élevées qu’à...

Ci-dessous le point mensuel de D. Delawarde au sujet de la progression du Covid19 dans le monde. La contamination et...

22/02/2014 – 09H00 Rennes (Breizh-info.com) – Candidate déclarée aux élections municipales de Rennes de mars prochain sous l’étiquette «  Rennes  Bretagne Europe »,  Caroline Ollivro vient de lancer une idée pour le moins originale. Souhaitant en effet développer l’apprentissage, dès la crèche,  de plusieurs langues pour les enfants, elle propose, outre l’apprentissage d’une langue européenne comme l’anglais, l’espagnol ou l’italien, celui d’une « langue d’enracinement » où elle met dans le même panier…la langue bretonne, l’arabe, le turc et le chinois !

Une telle proposition signifierait-t-elle, pour cette candidate qui se revendique bretonne, que les Bretons ne seraient plus aujourd’hui, dans leur pays, qu’une « minorité enracinée » parmi les autres ?  Cette reconnaissance implicite du « Grand remplacement » (Renaud Camus) ne va pas manquer de provoquer des commentaires dans le landerneau rennais.

Passée par le Modem  – parti sous l’étiquette duquel elle avait été candidate en 2008, avant de voir son compte de campagne invalidé pour irrégularités – puis par le Parti Breton d’Yves Pelle – qui a préféré quant à lui s’engager aux côtés de Bruno Chavanat, dans un rassemblement de la droite – Caroline Ollivro semble en réalité avoir du mal à trouver sa place dans l’échiquier politique, tant ses engagements la rapprochent de la gauche sociétale actuellement au pouvoir. « Favorable à la dépénalisation du cannabis ou encore au mariage et à l’adoption par les couples homosexuels, elle aurait pu être une très bonne conseillère municipale EELV à Rennes. »,  remarque avec amusement un fin connaisseur de la politique locale.

A côté de cette sortie sur les langues enracinées, Mme Ollivro propose de réduire la communauté d’agglomération de Rennes pour former une grande municipalité réunissant dans l’entité rennaise plusieurs communes avoisinantes, ce qui aurait le mérite d’éviter la multiplication des échelons et le clientélisme qui en découle. Une proposition que certains jugeront plus intéressante que celle concernant l’apprentissage de l’arabe ou du turc.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Pourquoi la gestion de la crise COVID est un scandale [ L’Agora]

Au début de la crise COVID, en janvier 2020, les services de l’État ont assuré aux Français qu’ils étaient...

Une directrice d’école de Leeds, au Royaume-Uni « Les blancs font partie des groupes ethniques minoritaires… c’est merveilleux »

« Nos religions sont peut-être différentes, mais les messages de bonté, de rassemblement et de charité sont tous les...

5 Commentaires

  1. Ne veut-on pas éliminer la langue Bretonne.

    Et une nouvelle génération de bourricots en perspective. Aujourd’hui les enfants en 6 eme ne connaissent pas les tables de multiplications,incapables de résoudre un simple problème, et on veut leur apprendre les langues cités dans cet article, mais je rêve.
    Rappelez-vous quelle culture pour la France. Quelle catastrophe, Caroline prend le même chemin.
    Kénavo.

    • Nous avons ici en Suisse francophone, des enfants et des ados, qui parlent (le français?) enfin très approximatif, avec l’accent de banlieues françaises, alors qu’ils sont suisses de souches et qu’ils n’ont jamais parlé arabe! Enfin pas encore, mais ça sera de force dans quelques temps, comme le port du voile pour les femmes et les fillettes! En tout cas, même les filles s’interpelle en se disant -MEC! MEC pour des filles ça en dit long sur l’intoxication de tout ce système! Et on se fait traiter de sous-chiens-d’infidèle, par les dealers au pied de de nos immeubles!

  2. Et si elle faisait apprendre *le français sans accent racaille* à tous ces enfants d’origines étrangères, avant de gaver les petits français de souches avec 3 langues d’envahisseurs! A moins qu’elle pense envoyer nos valeureux bretons re-coloniser et re-christianiser la turquie, le maghrebe et la chine! Nos vieilles valeurs ont du bon, on en a la preuve tous les jours!

  3. Renne Bretagne Europe, il y a un nom de trop surtout vers la fin! c’est incroyable cette Europe de bruxelles ruinent tous les européens et il y a encore des bobos-lobotomisés pour en redemander!

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Rennes : des ateliers « vélos queers en non-mixité »

Alors que les sénateurs ont adopté en avril un « amendement UNEF » demandant la dissolution des associations organisant des « réunion non-mixtes » où sont généralement interdits...

Rennes : Un quartier pour islamistes radicalisées ouvert à la prison des femmes

La célèbre prison des femmes inaugurera prochainement un nouvel outil pénitentiaire : un quartier de prise en charge des femmes radicalisées (=islamistes). Le chantier débuté depuis...

Livre blanc de la sécurité : quand la Gauche rennaise veut plus de policiers !

C'était un engagement de la municipalité écolo-socialiste de Rennes : Les ateliers organisés au mois d'avril, qui ont réuni 130 habitants, et les résultats de l'enquête...

Amin et Ali, deux « prodiges de la République »

Le prodige Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur, chargée de la Citoyenneté a lancé en décembre 2020, l'opération des « Prodiges de...