14/03/2014 – 09H30 Saint-Malo (Breizh-info.com) – « Il m a dit que je faisais honte aux Arabes ». Voilà ce qui justifierait, selon un prévenu jugé cette semaine à Saint-Malo pour outrage et dégradation (rapporté par l’hebdomadaire Le Pays Malouin), son comportement menaçant et violent à l’égard d’une magistrate malouine et d’un policier qui venaient de lui annoncer le prolongement du placement de ses deux enfants. « Grosse pute« , « salope« , « je vais revenir avec un fusil » : L’homme, qui était déjà en détention et mis en examen pour trafic de stupéfiants, n’y a pas été de main morte à l’annonce du prolongement du placement de ses deux enfants âgés de 2 et 7 ans.  Sa compagne  venait en effet d’effectuer elle aussi une peine de prison et n’était pas en mesure de les élever correctement.  Outre la magistrate, l’individu s’en est également pris verbalement à l’agent de police présent dans le bureau, mais en arabe cette fois.
Jugé  pour outrage et dégradation,  le prévenu a écopé d’un mois de prison avec sursis et d’un euro de dommages et intérêts qu’il devra verser à la magistrate  et au policier insultés. Il a été  également condamné à régler  260€ pour la réparation de la photocopieuse qu’il avait endommagée à coups de pieds lors de l’altercation.

Crédit photo : infocatho
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

2 Commentaires

Comments are closed.