Le profanateur présumé des édifices catholiques du Morbihan laissé en liberté

A LA UNE

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

28/03/2014 – 08H00 Pontivy (Breizh-info.com) – Soulagement pour les paroisses et chapelles bretonnes. Mardi 25 mars, dans le cadre de l’enquête sur les différentes atteintes et profanations aux édifices catholiques du secteur, un homme a été interpellé et placé en garde à vue.  Confondu par son ADN laissé sur les lieux d’un de ses méfaits, l’homme  a reconnu être l’auteur de 15 des destructions (sur 19 faits avérés).  Ces dégradations, dont nous avions fait écho et qui ne s’accompagnaient pas de vol, ont été commises entre mars 2013 et janvier 2014.

Durant plusieurs mois, des édifices et des symboles religieux avaient été vandalisés dans le pays de Pontivy (56) que ce soit à Bubry, Bieuzy-les-eaux, Plouay, Villeneuve-Jacquenot, Melrand, Languidic ou d’autres communes avoisinantes. Tous les maires avaient porté plainte, mais la longueur de l’enquête ainsi que la multiplication de ces actes de vandalisme avait suscité une certaine psychose dans ces communes sans histoire du Morbihan.

A l’issue de sa garde à vue, qui aura duré une journée, l’homme, qui a reconnu les faits, a été remis en liberté. Il sera convoqué « ultérieurement » par la justice pour répondre de ses actes. Certains avancent déjà pour sa défense que l’homme sortait d’un asile psychiatrique basé à Caudan (hôpital Charcot) et n’était donc pas responsable de ses actes.

Au sein de la communauté catholique du secteur, on dénonce néanmoins le silence assourdissant des politiques vis à vis des attaques anti-chrétiennes : « lorsque d’autres religions sont attaquées en France, les plus hautes personnalités politiques se déplacent et les enquêtes aboutissent plus rapidement, on en vient à se poser des questions … » s’étonne Maryvonne, une catholique de Pontivy.

Cette arrestation intervient quelques jours après la profanation  dont a été victime la basilique du sacré coeur, à Paris, sur laquelle des inscriptions anarchistes ont été peintes.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Philippe de Villiers : « La France peut mourir ! »

Eric Morillot reçoit Philippe de Villiers pour son livre événement « Le jour d’après » (Éditions Albin Michel), actuellement...

De la Perse à l’Iran : 3 000 ans de civilisations

Dans les pas de la journaliste Samira Ahmed, une exploration de l’histoire de la Perse au travers de sa...

Articles liés

La réouverture du château de Suscinio annoncée

Le pont-levis est baissé, le verrou levé, le passage sous le porche autorisé… Le Domaine de Suscinio rouvre ses portes aux visiteurs le mercredi...

Allemagne. Plus de 100 prêtres catholiques défient le Vatican en célébrant des mariages homosexuels

En signe d'opposition avec le Vatican, plus de 100 prêtres catholiques allemands ont décidé de bénir le mariage de couples homosexuels au titre d'une...

Ar ravoù berzet er Morbihan

D'ar merc'her 12 a viz mae ez eus bet embannet ur skrid-embann gant prefed ar Morbihan evit difenn strizh ar ravoù ("rave" e galleg flour)...

Le Fer pour relier nos territoires. Un film en faveur de la réouverture de la ligne Saint-Brieuc / Auray.

Le collectif Centre-Bretagne en train pour la réouverture de la ligne Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) reliant Auray (Morbihan) via Loudéac et Pontivy vient de mettre en ligne sur Youtube un film de 30...