[exclusif] La Bretagne sera réunifiée d’après le magazine Challenges

A LA UNE

Kouachi, l’assaut final : un membre du GIGN raconte l’attaque contre Charlie Hebdo et la traque des deux islamistes [Interview]

Les éditions Ring viennent d'éditer un livre qui devrait faire l'effet du petite bombe : Kouachi : L'assaut final...

Covid-19 en Hongrie. György Gődény (Parti de la vie normale) : « Les virus ont existé, existent et continueront à exister, l’humanité a toujours...

György Gődény est un personnage atypique par bien des aspects en Hongrie. Ce pharmacien de Nyíregyháza, une ville de...

Thaïs d’Escufon (Génération Identitaire) : « Nous appelons les Français à se révolter contre l’immigration massive qui menace notre peuple et notre identité »...

Après les Alpes, Génération Identitaire a remis le couvert, cette fois ci dans les Pyrénées, pour défendre symboliquement la...

Nantes. Après la marche blanche pour le jeune tué aux Dervallières, des riverains dénoncent « une fumisterie »

Ils ne décolèrent pas – après la marche blanche des proches du jeune Abdelghani , 15 ans, tué le 11...

Bain-de-Bretagne. Un patron marocain employait 42 migrants clandestins, fraudant Urssaf et chômage partiel

Un Marocain en situation irrégulière faisait travailler des migrants clandestins dans une société de transport à Bain-de-Bretagne tout en...

11/04/2014 – 14h30 Rennes (Breizh-info.com) –Le magazine Challenges  s’est procuré un projet de redécoupage des régions de l’hexagone, présentée à l’Elysée le 10 mars dernier et qui aurait eu la préférence de François Hollande puis de Manuel Valls.
12 régions au total, parmi lesquelles une Bretagne réunifiée, avec ses 5 départements (qui seront par la suite amenés à disparaitre selon les annonces de Manuel Valls). Ce serait tout simplement historique si le scénario se confirmait. Cela ouvrirait de nouvelles perspectives de développement pour la Bretagne et les Bretons.
A noter que dans ce scénario favori, la Corse ne serait pas rattachée à la région PACA, un rapprochement qui, outre le fait d’être incohérent historiquement et géographiquement, pourrait mettre le feu aux poudres sur l’île de beauté.
Néanmoins, les farouches opposants à la Bretagne réunifiée, partisans de la région Pays de Loire (M. Ayrault en tête) qui, dans ce scénario, serait totalement démembrée, tenteront surement d’user de ce qui leur reste d’influence auprès des responsables gouvernementaux pour valider un autre choix.
Une influence qui diminue parallèlement à la forte progression de la volonté des Bretons des 5 départements de rattacher la Loire-Atlantique à la Bretagne comme en témoigne un récent sondage .

Plus que jamais, la mobilisation du 19 avril à Nantes pourrait peser dans la balance de la communication et de la revendication populaire en faveur d’une Bretagne réunifiée.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Le professeur Lejeune déclaré « vénérable »

Retrouvez désormais chaque jour sur Breizh-info l'éditorial du jour du quotidien Présent (pour vous abonner ou commander un numéro...

Emmanuelle Ménard défend l’instruction en famille

Ci dessous un extrait de l'intervention de Mme Emmanuelle Ménard, député de l'Hérault, ce vendredi matin en Commission spéciale...

2 Commentaires

  1. La Corse ne peut pas être rattachée à la région PACA ou à aucune autre région tout simplement parce que la Corse n’est pas une région mais une collectivité territoriale à statut particulier. Statut octroyé après de multiples négociations avec les différents exécutifs. De fait elle perdrait ce statut en se fondant dans une région. Chose impossible dans un contexte politique où les nationalistes ont pris la mairie de Bastia et font de très bons scores tandis que l’exécutif local plaide pour un approfondissement des pouvoirs décentralisés en Corse.
    Bref, soit c’est une rumeur infondée soit c’est un indice sur le manque de sérieux de l’article de Challenges.

  2. @Speret
    C’est une « fuite-test ». Pour s’enquérir de la réaction des gens. Il n’y a effectivement rien d’acté et tant qu’il n’y a pas officiellement une réunification de la Bretagne, pas plus, pas moins (je me méfie d’un ajout Mayenne ou Vendée, n’est-ce pas brezih-info qui se plait à mettre des articles sur la Vendée?), il ne faut rester vigilant.
    Il y a la manif du 19 avril. Et les longs mois, voir années à suivre avant la réunification. Et même après celle-ci, il faudra voir ce qui est proposé à la place des départements, comment une Bretagne renaissante sera dirigée etc.

Comments are closed.