Dès qu’on aborde la question des « grands projets inutiles », on songe tout de suite, en Bretagne, à l' »aéroport du grand ouest » de Notre-Dame-des-Landes.
Mais d’autres dossiers appartiennent à la même catégorie. par exemple le projet de centrale électrique au gaz de Landivisiau. Sans oublier le centre de traitement et de stockage des déchets en lisière de la forêt de Brocéliande, sur la commune de Gaël.

Dans ce dernier cas,l ‘incohérence des élus est totale. D’un côté, ils financent à Paimpont la formidable « Porte des secrets » (un investissement de 3 130 000 euros) consacrée à la nature et aux légendes et, de l’autre, ils veulent implanter cinq kilomètres plus loin un centre de stockage et une usine de traitement des ordures ménagères (une trentaine d’hectares) qui défigurera complètement l’entrée nord de la forêt.

A la différence de Notre-Dame-des-Landes, les opposants de Brocéliande ne bénéficient pas d’un soutien militant et médiatique développé. Avec de petits moyens, ils tentent de bloquer le projet en multipliant les actions judiciaires. Ce combat inégal dure depuis dix ans désormais …

Ewen Lacé.

1 COMMENTAIRE

  1. Les patriotes, les « nationalistes » (bretons ou Français) et autres « identitaires » mettent souvent en avant les mythes arthuriens… Et la rien ????

    Pourquoi ne pas organiser une manif UNITAIRE pour « la défense de notre patrimoine naturel et culturel » en regroupant tous ces mouvements… ou pourquoi pas créer une ligue de défense de Brocéliande unitaire pour l’occasion ??????????

    Même si les médias parleront de rassemblement « facho » ca fera parler du projet de décharge !!!

Comments are closed.