23106/2014 ‑ 08H00 Nantes (Breizh-info.com) ‑ Johanna Rolland, nouvelle maire de Nantes, ne cache guère son intention de « tuer le père ». Adoubée par Jean-Marc Ayrault, dont elle était l’assistante, elle a entrepris un grand nettoyage dans l’équipe laissée en place à Nantes par l’ex-Premier ministre.

Parmi les recrutements en cours, l’un porte sur le poste de « conseiller stratégie de communication ». Parmi ses missions, il devra « valoriser l’image de proximité et de dynamisme de l’élue », « assurer la résonance des orientations politiques de la nouvelle équipe ». Il s’agit donc d’un poste ouvertement politique.

« Pratiquement tous les grands élus font financer leur activité politique par les budgets publics », note un politologue nantais. « Ils tentent en général de ne pas trop le dire. Sauf dans l’Ouest. C’est une sorte de spécificité locale : songez à Jacques Auxiette, président de la région des Pays de la Loire, passant ouvertement un appel d’offres pour des prestations de lobbying en faveur du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Maintenant, que ce soit par cynisme ou par naïveté, je ne me prononce pas. »

Le recrutement n’a pas été confié à un spécialiste français mais à Hudson Global Resources, gros cabinet de recrutement new-yorkais coté au Nasdaq dont le siège français se trouve à Neuilly-sur-Seine.

Crédit photo : extrait du site web de Hudson
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.