Brest. Une exceptionnelle collection d’art breton aux enchères

04/07/2014 –07H00 Brest (Breizh-info.com) – Avec la 11ème édition de « L’âme bretonne » organisée ce dimanche 6 juillet à Brest par Adjug’art, c’est un ensemble de superbes pièces d’art breton qui seront mises aux enchères. Parmi celles-ci une exceptionnelle collection consacrée au mouvement « Seiz Breur ». Avis aux amateurs.

Sous le marteau de Maître Cosquéric, commissaire-priseur, assisté d’Alain Le Berre, spécialiste en art populaire breton et de Didier Gouin, expert en faïence bretonne, seront dispersés tout d’abord des objets d’art populaire – parmi lesquels une très belle tabatière en buis  du XVIIIème siècle et plusieurs cuillers de mariage – et des costumes – dont un très beau costume de femme de Fouesnant créé par Micheau-Vernez vers 1950.

Suivra un ensemble d’aquarelles, de dessins, de gouaches et d’huiles réalisés par des artistes ayant travaillé en Bretagne – parmi lesquels des œuvres d’Henri Rivière, de Robert Yan, de Lucien Simon, de Géo-Fourrier, d’Emile Dezaunay, de Pierre de Belay etc.

Les amateurs de faïence de Quimper n’auront que l’embarras du choix : près de 160 pièces des manufactures Porquier-Beau,  HB Grande Maison et Henriot seront soumises au feu des enchères. Parmi  celles-ci, notons plusieurs assiettes à bord jaune de la série botanique (Porquier-Beau), une statue en faïence polychrome représentant une femme du Faouët en coiffe de deuil de Louis Henri Nicot (1000/1500€) ou encore une rare « secouette » à tabac en forme d’escargot de mer (200/300€).

La suite de la vente sera consacrée à la dispersion de la collection exceptionnelle d’un amateur. Celui-ci a réuni en effet un ensemble d’œuvres emblématiques des Seiz Breur. « Mouvement artistique à la charnière de deux époques, il intègre la tradition bretonne puisant dans ses racines celtes et la modernité issue du traumatisme de la 1ère Guerre mondiale », écrit Me Cosquéric dans la préface du superbe catalogue édité pour l’occasion. Tableaux, faïences, sculptures, livres et mobilier seront disputés par les amateurs de cette pléiade d’artistes qui porta la création bretonne à un niveau jamais atteint depuis.

Après un ensemble de tableaux – dont plusieurs gravures de R.Y Creston  et de René Quillivic – seront proposées des pièces en faïence parmi lesquelles on note une superbe statue en faïence émaillée blanche d’Armel-Beaufils représentant une femme de Ploaré (7000/9000 €), une remarquable statuette de Jorj Robin représentant une jeune Bigoudène en méditation (1000/1200€) ou encore une très belle statue en terre cuite à patine bronze de Francis Renaud, intitulée « Douleur », représentant la jeune Bretonne en cape de deuil du monument aux morts de Tréguier (2000/2500€).

Parmi les bronzes proposés à la vente, on s’arrêtera sur la Jeune fille de Pont l’Abbé, superbe création de René Quillivic (8000/10000€) ou le buste de poilu de Jean Boucher (2000/2500€).

Viendront ensuite de très belles pièces de mobilier créées par Robert Micheau-Vernez, Jacques Philippe, Joseph Savina, Raffig Tullou ou Georges Rual. Loin des habituelles« bretonneries » fabriquées à la chaine, ces artistes Seiz breur surent concevoir des meubles alliant tradition et modernité, élégance et fonctionnalité.

Les amateurs pourront aussi se disputer quelques livres exceptionnels, dont un exemplaire du « Kan da Kornog » (Chant de l’Occident), texte de Youenn Drezen illustré par R.Y Creston, une des plus belles réussites bibliographiques des Seiz Breur (500/600€) ou encore une  rarissime édition de L’Histoire de notre Bretagne, de Danio (Jeanne Coroller), illustrée par Jeanne Malivel (600/800€).

Signalons enfin un coffre sculpté en if daté 1592 en provenance d’un château breton, estimé entre 18 et 20 000 euros et une  armoire en chêne à patine sang de bœuf en provenance du pays de Guérande, XIXème siècle (500/600€).

Une très belle vente qui ravira tous les amateurs d’art breton.

Dimanche 6 juillet, vente à 14h15, Adjug’art, salle des ventes, 13, rue Traverse, Brest. Expositions vendredi 4 de 16h à 20h, samedi 5 de 10h30 à 12h et de 15h à 20h, dimanche 6 de 9h30 à 10h30. Site internet : www.adjugart.fr.  Catalogue : 10 euros

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS