Chômage : fortes disparités en Bretagne

A LA UNE

31/07/2014 – 07H00 Rennes (Breizh-info.com) – Fin juin, on recensait en Bretagne réunie 211 135 demandeurs d’emplois de catégorie A, dont 63 495 pour la seule Loire-Atlantique. Un record, mais en réalité les chiffres varient énormément entre les différentes zones d’emploi.

Par départements, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A a progressé en juin de 1,1% dans le Morbihan, de 0,7% en Ille-et-Vilaine et en Loire Atlantique, de 0,6% dans le Finistère et de 0,1% dans les Côtes d’Armor. Cette augmentation est supérieure à celle enregistrée en France métropolitaine (+0,3%).

Dans la région administrative Bretagne, en juin 2014, le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A a augmenté de 0,3% pour les hommes (+3,6% sur un an) et de 1,1% pour les femmes (+1,9% sur un an). Alors que le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A de moins de 25 ans a diminué de 0,3% en juin (- 4,0% sur un an), celui des chômeurs âgés de 25 à 49 ans a progressé de 0,7% (+1,8% sur un an). Les demandeurs d’emplois de 50 ans et plus voient leur nombre s’accroître de 1,1% (+11,0% sur un an).

Une étude réalisée par Le Monde sur l’évolution du nombre de chômeurs de catégorie A entre mai 2013 et mai 2014 met en évidence de fortes disparités selon les différentes  zones d’emploi. En Bretagne, c’est la zone de Morlaix qui connait la plus forte progression (+10,1%) suivie de celles de Nantes (+7,18%), Saint-Brieuc (+6,92%),  Châteaubriant (+6,25%), Lorient (+ 6%), Ploërmel (5,11%), Vannes (+4,72%), Saint-Nazaire (+4,28%), Quimper (+3,81%), Rennes (+3,49%), Dinan(+2%), Carhaix (+1,65%), Brest et Loudéac (+1,48%) et Saint-Malo (+0,69%). Seules les zones de Vitré (- 0,66%) et de Fougères (-0,42%) voient leur nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A reculer.

Lors de son arrivée au gouvernement, François Rebsamen avait affirmé sur LCI qu’il était «sûr que cette année nous aurons des baisses qui se produiront certains mois». Force est de constater que, pour l’instant, la prévision du ministre du Travail ne s’est pas réalisée.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Prix du porc : comment faire face aux fluctuations ?

Prix du porc : comment faire face aux fluctuations ? https://www.youtube.com/watch?v=OMniLvHfazA Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

Italie. Selon l’Institut national italien de la santé, la plupart des décès recensés en 2020 n’ont pas été causés par le Covid-19

Selon le rapport de juillet 2021 de l'Istituto Superiore di Sanità (Institut national italien de la santé, équivalent de...

2 Commentaires

  1. Helas, le POLE EMPLOI est moins efficace que certains sites internet et ne fait rien pour lutter contre le travail dissimulé (au noir). Ces fonctionnaires sont rémunérés 35h mais ne se trouvent face au public qu’environ 5h par jour. Ils doivent superviser, encore mieux survoler les dossiers en charge et ont perdu toute efficacité de gestion et de formation, réservée pour la plupart du temps pour des organismes financés par l’Europe et les Français. Bientôt les chômeurs paieront pour avoir le droit de continuer à exister surtout lorsqu’ils sont âges de plus de 50, 55, 60 ans car ils ne contribuent plus à l’image jeune et dynamique de la Nation, ont moins tendance à manifester(quoique…) et surtout cherchent à préserver leur famille. C’est tout un système de formation, d’imposition, de cotisations qu’il faut reformer parce qu’un ‘Vieux’ semble ne plus avoir les conditions physiques et mentales nécessaires à assumer l’équilibre économique d’un pays et le train de vie de certains elus qui eux ne se font pas de soucis pour leur retraite. Je le sais, âgés de 59ans presque 60ans , je suis au RSA parce que mon ancien employeur a fraudé le fisc et enfreint le code du travail mais lui, pas de problèmes….

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés