Europa League. Ce qui attend Guingamp niveau football et supporteurs

A LA UNE

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

03/09/2014 ‑07H00 Guingamp (Breizh-info.com) ‑ La Fiorentina, Le Paok Salonique et le Dynamo Minsk. Voilà les trois équipes, en provenance d’Italie, de Grèce, et de Biélorussie, que va recevoir prochainement l’En Avant de Guingamp pour le compte du groupe K de l’Europe League.

Hormis l’Inter Milan durant la saison 1996-1997 (0-3 et 1-1)  et Hambourg SV durant la saison 2009-2010 (1-5 et 3-1), sans compter 10 autres matchs pour le compte de l’ancienne Coupe Intertoto, l’En Avant de Guingamp n’avait jamais eu l’occasion, dans son histoire, de se confronter à des clubs européens le temps d’un mini championnat sur six matchs, trois à domicile, trois à l’extérieur.

18ème du championnat après 4 journées et un départ catastrophique (défaites contre Paris, Marseille et Lorient notamment pour une victoire à Lens) , les joueurs de Jocelyn Gourvennec entameront leur tournoi européen le 18 septembre à Florence, contre « la Fio ». Et ils sont nombreux  les supporteurs guingampais du Kop rouge ou de l’Armorik Clan à vouloir faire le déplacement en Toscane. Ils espèrent que leur équipe jouera ces 6 matchs européens de façon décontractée n’ayant rien à perdre, avec un exploit possible à la clé.

En effet, si la Fiorentina peut paraître au dessus du lot, ayant terminé 4ème du championnat italien l’an passé, tout est possible dans un groupe assez ouvert. Guingamp fera néanmoins figure de petit poucet du groupe. En effet,le Dynamo Minsk tout comme le PAOK sont également des habitués des coupes européennes. Le PAOK a même souvent franchi la phase de poules par le passé.

Quoi qu’il en soit, la cité armoricaine accueillera par trois fois, les jeudi 2 octobre (PAOK), 6 novembre (Minsk) et 27 novembre (Fiorentina) des affiches qui promettent tant sur le terrain pour les joueurs que dans les tribunes et dans la commune pour les supporteurs.

Côté Fiorentina, si un des groupes historique de supporteurs « ultras »,  le « Colletivo autonomo Viola » a annoncé sa dissolution en 2011, les tifosis Ultras Viola, appartenant à la même Curva Fiesole (la tribune historique des supporteurs de Florence) devraient être présents en nombre fin novembre au Roudourou.

Côté PAOK Salonique, la réputation de ses supporteurs, et notamment de la célèbre « Gate 4 » (nom du groupe ultra historique du PAOK) n’est également plus à faire. Ceci promet à la fois un accueil chaud et bouillant en Grèce et un envahissement de Guingamp digne de ce nom. A noter que les supporteurs grecs du PAOK, très identitaires et attachés à l’orthodoxie, sont amis avec ceux du club serbe du Partizan Belgrade. Le club de Salonique a été fondé en 1926 par des réfugiés Grecs de Constantinople (Istanbul) .

Enfin, côté Dynamo Minsk, les « Dynamo Minsk Ultras » , un groupe réputé dur, devraient débarquer dans les Côtes d’Armor . Pour les Guingampais désireux de se rendre là-bas, il faut savoir qu’autour du stade, aucune nourriture n’est vendue et qu’il est strictement interdit de boire ou de fumer dans les enceintes, vestiges d’un système post-soviétique toujours en place.

Des soirées et déplacements animés en perspective pour les fidèles supporteurs guingampais.




Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner !

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner ! https://www.youtube.com/watch?v=sWsnsLcNJuo Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion...

Entretien avec Marc Le Bourhis à propos de l’incendie de la cathédrale de Nantes

Le 18 juillet 2020, la cathédrale de Nantes était en proie à un incendie. Les flammes ont notamment détruit...

Articles liés

Aux origines de la Bretagne, une invasion migratoire ?

L'originalité de la Bretagne vient de son peuplement par l'immigration massive de Celtes de Grande-Bretagne, à l'époque où les invasions barbares emportaient l'Empire romain. Dans...

Montessori : des écoles inaccessibles aux plus modestes ?

Alors qu'une nouvelle école Montessori (trilingue : français, anglais, espagnol) devrait ouvrir à Bréal/Montfort au sud-ouest de Rennes, il convient de revenir sur cette...

Diwan : ha bremañ petra vo graet ?

An nen az a war ar rouedadoù sokial er mare-mañ en deus gwelet fotoioù dic'hortoz war pajennoù zo : tud o tougen panelloù « Diwan, ha...

Finistère : Les déçus de Cueff préparent l’après-Cueff

On se souvient de la surprise de l'entre-deux tours des élections régionales qui a vu le ralliement surprise de Daniel Cueff à la liste...