Illettrés. La démocratie des autistes idéologiques [tribune libre]

A LA UNE

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

Confinements et couvre-feux : quels impacts sur les couples ?

Quelles ont été les impacts des différents confinements et couvre-feux successifs sur les couples français ? Si l'on a...

Vannes. Retour sur la manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire [Reportage vidéo]

Samedi 24 juillet, des centaines de milliers de personnes ont défilé contre le pass sanitaire et la tyrannie instaurée...

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

21/09/2014 – 07H00 Bretagne (Breizh-info.com via Metamag) – Les « illettrés », une insulte pour…. le système. Emmanuel Macron, le rothschildien en charge de l’économie de la Hollandie n’avait pas été averti. Il est dans un pays où l’on ne peut rien dire, surtout pas des vérités en contradiction avec le politiquement et le sémantiquement correct.

Dans un pays où les voyous immigrés sont depuis 20 ans des jeunes et où il est interdit de dénoncer les terroristes d’Allah de l’Etat islamique en tant qu’islamique, il aurait du se méfier sur le poids des mots et le choc des expressions. Dans un  pays où les balayeurs sont devenus des «  techniciens de surface » parler d’illettrés, c’est une insulte.

Ce n’est certes ni adroit ni compatissant et ça fait beaucoup après les « sans dents » mais c’est surtout une insulte pour ceux qui dirigent un système d’éducation pseudo nationale obligatoire avec 80 % , et plus si besoin, de réussite au bac et qui forme des analphabètes, des incultes et des illettrés. Si la démocratie nécessite l’honnêteté et la connaissance comme l’aristocratie exigeait honneur et courage, entre les pourris et les incultes, on est mal barré. La première des formations continues, ce devrait être d’apprendre à lire et à écrire pour tout Français à l’école ou dans une entreprise.

On  ne peut qu’approuver, une fois n’est pas coutume, ce qu’écrit sur ce sujet « Mediapart » : « Quoi qu’on pense du bonhomme et de son gouvernement, il est décidément des vérités qui ne sont pas bonnes à dire. Ou peut-être que certains ne veulent pas entendre, afin de protéger l’agroalimentaire breton au-delà du raisonnable. C’est ce que l’on peut penser à lire les réactions de Malgorn et Le Fur. Quant à la déléguée CFDT, elle s’enfonce dans les marécages de la mauvaise foi et du déni.  Et tous, les uns autant que les autres, ne se rendent pas compte de ce qu’ils disent : pour eux, « illettrisme » est un gros mot. Ils ignorent sans doute que cette maladie prétendument honteuse affecte près de 10% des Français. C’est justement la honte, qui freine pas mal de gens, préférant se cacher que de s’inscrire dans des ateliers qui pourraient les en guérir. Pour info, l’illettrisme, terme inventé par ATD Quart Monde, caractérise des difficultés à l’égard de la lecture et de l’écriture, de la part de gens qui savent ou ont su lire et écrire, mais en ont pour la plupart perdu l’usage, souvent à cause de leur activité professionnelle. On pourrait ajouter que la France, avec son formidable arsenal éducatif, laisse sur le carreau 20% de ses jeunes à la fin de leur scolarité. Ou que 30% des CAP sont en difficulté vis à vis de la lecture. »

7 % de la population adulte âgée de 18 à 65 ans ayant été scolarisée en France est en situation d’illettrisme dont la moitié en zone rurale….. Et oui, il n’y a pas que les banlieues. La moitié a plus de 45 ans et 26% vivent en zones rurales, 22,5% en zones faiblement peuplées. Un chiffre est encore plus parlant : 51% des personnes en situation d’illettrisme ont un emploi. L’illettrisme n’est pas non plus le fait exclusif des immigrés ou des étrangers vivants en France puisque 71 % des personnes en situation d’illettrisme utilisaient exclusivement le français à la maison à l’âge de 5 ans.

Le ministre a raison objectivement, de plus dans le cas précis qu’il évoque. D’après Le Monde, environ 20% des salariés de l’usine Gad seraient concernés par l’illettrisme, contre 7% de la population française. On voit tout de même se multiplier les analyses sur «comment guérir un mal qu’il est interdit de nommer ? ». Impossible en effet et bien vu chers confrères à condition de l’étendre à l’immigration, la criminalité, l’islamisme etc. Car il y a pire que les illettrés qui peuvent s’en sortir, il y a les autistes idéologiques, eux, perdus à jamais.
Jean Ansar
.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner !

Covid-19. Ces influenceurs qui veulent nous vacciner ! https://www.youtube.com/watch?v=sWsnsLcNJuo Photo d’illustration : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion...

Entretien avec Marc Le Bourhis à propos de l’incendie de la cathédrale de Nantes

Le 18 juillet 2020, la cathédrale de Nantes était en proie à un incendie. Les flammes ont notamment détruit...

Articles liés

Le chantage au vaccin sur les enfants – JT de TVLibertés du mercredi 28 juillet 2021 [Vidéo]

À la une de ce journal du 28 juillet de TVLibertés, les collégiens et lycéens non vaccinés seront renvoyés si un cas de Covid-19...

Emmanuel Macron fantasme les essais atomiques en Bretagne

« Je pense que c'est vrai qu'on n'aurait pas fait ces mêmes essais dans la Creuse ou en Bretagne », confesse Emmanuel Macron à Tahiti, à...

Vote du Pass sanitaire : touché mais pas coulé – JT de TVLibertés du lundi 26 juillet 2021 [Vidéo]

À la une du journal de TVLibertés du lundi 26 juillet, retour sur la mobilisation anti pass sanitaire de samedi. Le journal évoquera ensuite les...

Pass sanitaire : le mépris parlementaire

A la une de cette édition : le pass sanitaire voté en 1ère lecture par l’Assemblée Nationale. Sans surprise, le gouvernement aura réussi son...