Les Glénan, un coin de paradis breton

G8(B)

27/09/2014 – 07H00 Les Glénan (Breizh-info.com) – Au mois de mai, j’ai eu l’occasion de faire une virée en bateau avec des amis, une première pour moi! Un des points-phare de cette aventure était la découverte des Îles Glénan, au moins pour moi, car les autres connaissaient déjà cet endroit. Je vous emmène à bord pour admirer une plage d’exception, appartenant à l’Ilot Saint Nicolas. Elle est souvent considérée comme une des plus belles ou même la plus belle de la Bretagne.

G1(B) G3(B) G2


Les Glénan, grâce à son microclimat, ressemblent à des îles des Caraïbes plutôt qu’à d’autres îles bretonnes. On le constate surtout sur des photos aériennes, je vous laisse le vérifier par vous-mêmes si vous en avez envie. Je m’attendais donc à de superbes paysages, tout en me disant que l’impression ‘tropicale’ doit malgré tout moins se ressentir sur place que sur les photos prises d’en haut.

G7(B) G5(B) G4(B)


Quand nous avons amarré à côté de l’Ilot Saint-Nicolas, le temps n’était pas génial (je vous rappelle que nous sommes partis fin mai), mais toujours meilleur que sur le continent. Une partie de la plage a eu le temps de disparaître sous l’eau en deux heures de temps depuis notre arrivée. Le soir, nous sommes partis en annexe vers l’îlot et j’étais vraiment ravie de voir cet endroit de toute beauté sous un ciel où les nuages semblaient si bien dessinés. Son eau turquoise et transparente et son sable délicieusement blanc et fin étaient un vrai régal pour les yeux. Cela donnait bien envie de se baigner, mais la température de l’eau a vite refroidi ma motivation. Vous pouvez pourtant constater que les plus jeunes plagistes n’ont pas manqué de courage.

G11(B) G10(B) G9(B)


J’ai eu le temps de prendre encore quelques photos avant que la pluie ne se mette à tomber. On s’était abrités dans le seul bar de l’île. L’archipel est d’ailleurs protégé et inhabité à quelques exceptions près en haute saison.

G12(B) G14(B) G13(B)


Le deuxième jour, le ciel chargé et de nombreuses averses ont découragé mes amis d’aller à terre et nous avons passé la journée sur le bateau. Ce n’était pourtant pas inintéressant et j’avoue que rien que le fait de pouvoir regarder la lumière changeante sur le ciel et l’eau suffisait à mon bonheur et me permettait d’oublier le mauvais temps.

G15(b) G17(B) G16(B)


Juste avant le coucher du soleil, le ciel s’est montré beaucoup plus clément et la plage s’est revêtue d’une lumière très douce.

G19(B) G18(B)

Le troisième et dernier jour, nous avons été réveillés par un beau soleil mais ensuite le ciel s’est à nouveau chargé. Bien que je n’aie pas eu l’occasion d’admirer l’îlot principal de l’archipel en version ‘carte postale’ avec un ciel bleu sans nuages, je ne le regrette pas forcément, car la version typiquement bretonne du ciel me semble peut-être encore plus belle.

G21(B) G23(B) G22(B)

Kasia Tirilly

Photo : bretonissime.blogspot.com
[cc]
Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine. 

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !