Répression. 3 Bonnets rouges feront appel, tout comme l’Etat

A LA UNE

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

28/09/2014 – 08H30 Rennes (Breizh-info.com) – Condamnés à 3 années de prison, dont 18 mois ferme (sans mandat de dépôt), trois des Bonnets rouges qui avaient été jugés la semaine dernière, à Rennes, pour la destruction du portique écotaxe de Pontorson et pour violences envers les forces de l’ordre, vont faire appel du jugement, que beaucoup estiment comme étant « d’exception », le nationalisme breton revendiqué par les trois accusés relevant, pour le tribunal, quasiment de la circonstance aggravante.

Les autres condamnés, à des amendes et à des peines de prison avec sursis, n’ont pour le moment pas déclaré faire appel.

De son côté, l’Etat, qui s’estime lésé (il réclamait 450 000 euros d’indemnisation pour le portique écotaxe) fera lui aussi appel. L’audience devant la cour pourrait bien mettre en lumière quelques dysfonctionnements évoqués en première instance concernant la gestion des portiques écotaxe par la société Ecomouv mais également par l’Etat. Et notamment la fiabilité et la robustesse des portiques, qui a fait défaut à plusieurs reprises avant qu’ils aient été enlevés.

Le procès en appel pourrait également mettre en lumière  le rôle joué par certains meneurs politiques ou syndicaux dans l’escalade de la violence qui a conduit à l’arrestation de ces jeunes militants.

Photo : DR
[cc]
Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine. 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Auray. Douze circuits thématiques pour découvrir la ville

Cet été, la mairie d'Auray organise douze circuits thématiques permettant la découverte des lieux emblématiques de la ville, ouvrant...

Metallica. Retour sur la genèse de « The Black Album »

Metallica raconte la genèse de son album phare "The Black Album", qui a fait la une des journaux et...

Articles liés

Italie. Giorgia Meloni concurrence désormais Matteo Salvini.

En Italie, Giorgia Meloni est devenue un futur Premier ministre potentiel.  Alors que les deux partis patriotiques, la Ligue et Frères d’Italie, sont donnés, depuis...

Eric Zemmour : « L’État n’a plus d’autorité sur des parcelles entières du territoire »

Eric Zemmour : « L’État n’a plus d’autorité sur des parcelles entières du territoire » https://www.youtube.com/watch?v=O9njNgzHTsQ Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et...

L’État, ennemi numéro 1 de l’épargnant. Comment livrer bataille intelligemment ?

Avec un surcroît d’épargne de près de 200 milliards d’euros des ménages français, l’État, non sans raison, cherche à faire recalculer ces sommes colossales...

Cagnottes de l’État : le grand secret

C'est l'un des secrets les mieux gardés de la République : des centaines de millions d'euros d'argent public distribuées tous les ans sans que...