Les Batailles qui ont changé l’histoire, d’Arnaud Blin [chronique]

A LA UNE

12/10/2014 – 07H00 Paris (Breizh-info.com) – Les Editions Perrin ont publié au mois de septembre un livre d’Arnaud Blin, spécialiste de l’histoire de la guerre et de la stratégie (  auteur notamment de Iéna ; 1648, La paix de Westphalie ; Tamerlan et, avec Gérard Chaliand, d’un Dictionnaire de stratégie militaire) intitulé : Les Batailles qui ont changé l’Histoire.

Il s’agit du récit et de l’explication de 11 batailles qui ont eu un caractère décisif et des conséquences primordiales pour les protagonistes. Chaque bataille, qui voit l’auteur présenter son contexte politique, social religieux au préalable, fait l’objet d’une trentaine de pages. Court mais percutant ; ce livre intéressera forcément les non-initiés, ceux que l’histoire peut, à premier abord, rebuter (difficile néanmoins de savoir où l’on va si on ne sait pas d’où l’on vient).
Le récit se concentre à la fois sur la stratégie militaire, mais l’auteur a également travaillé à reconstituer le vécu et le ressenti des hommes sur le terrain, qu’ils soient chefs ou simples soldats. Le choix des batailles, expliqué dans l’introduction du livre, a été fait afin de suivre la chronologie mondiale et surtout, certaines zones de conflits clé à telle ou telle période de l’histoire.
L’auteur privilégie ce qui est au coeur de la guerre à l’échelle mondiale : le caractère foncièrement hétérogène des grandes confrontations militaires  en d’autres termes, le choc entre des cultures, des pays, des peuples ou des armées radicalement différents, comme le conflit entre nomades (Mongols) et sédentaires (Arabes) au viie siècle.
La bataille de Zama (202 av. J.-C.) présente quant à elle un choc entre Rome et Carthage pour le contrôle de la Méditerranée. A Hattîn (1187), ce sont croisés et musulmans qui combattent, dans le cadre des croisades. A Tenochtitlán (1519), Cortés scelle le destin de la civilisation aztèque. Les batailles de Gaugamèles (331 av. J.-C.), des champs Catalauniques (451), d’Ayn Jalut (1260), de Lépante (1571), qui reste ancrée dans les mémoires européennes comme le sauvetage de la civilisation européenne face aux Ottomans, de Lützen (1632), de Borodino (1812) et de Stalingrad (1942) sont de même nature : elles ont façonné le monde, de l’Antiquité au xxe siècle. Ainsi, à travers onze récits d’affrontements épiques se dessine une histoire de la guerre par ses batailles mémorables.

En 400 pages, l’auteur parvient à nous plonger dans différentes époques et différents coins de la planète, avec à la fin toujours ce même sentiment que la guerre, tout aussi violente et sanglante soit-elle , est bien souvent l’acte qui permet la paix pour des générations à venir (civis pacem para bellum).
Des guerres menées pour défendre son peuple, comme il en existe encore aujourd’hui dans le monde (du combat des Karen à l’Ukraine en passant par le conflit Israëlo-Palestinien)  et cela de façon très éloignée des guerres dites « modernes » dans lesquelles on tente d’opposer « le Bien » et « Le Mal », deux concepts très relatifs et souvent ethnocentrés.

Un livre à faire lire, pour mieux comprendre certaines périodes clés de l’histoire du monde.

9782262037581

Les Batailles qui ont changé l’Histoire, Arnaud Blin, Editions Perrin, 23,9€

Photo : DR
[cc]
Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine. 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. 6 à 12 mois de prison pour la fratrie de cambrioleurs

​Mais qui a éduqué ces individus ? A Saint-Brieuc jeudi 16 septembre, quatre frères ont été condamnés à des...

Hôpital de Quimperlé. Trois médecins urgentistes bientôt en moins du fait de la tyrannie sanitaire ?

L"information vient des syndicats, et a été révélée par Le Télégramme. Trois médecins urgentistes manqueraient à l'appel depuis le...

Articles liés