catalogne

13/11/2014 – 08h00 Barcelone (Breizh-info.com via Lengadoc-info.com) – Ce dimanche 2 250 000 Catalans ont participé à la consultation symbolique sur l’indépendance de la région. Le camp nationaliste a largement remporté la victoire avec plus de 80 % des voix soit environ 1,8 million de voix. Ce scrutin a eu lieu dans des conditions particulièrement difficiles. Déclarée illégale par Madrid, l’organisation du scrutin a été pris en charge au dernier moment par près de 41 000 volontaires. De plus, des attaques informatiques massives contre les systèmes de la Generalitat de Catalogne n’ont pas facilité la tache des organisateurs.

Malgré tout, 40 % des électeurs catalans se sont rendus aux urnes dimanche (soit à peu près autant que lors des élections européennes), alors que l’opposition avait appelé au boycott. Si le taux de participation a été plus faible que lors de vrais élections, les défenseurs de la Catalogne indépendante ont démontré que leurs revendications reposaient sur des bases populaires solides. Alors que dans le reste de l’Espagne, les médias ont présenté cette consultation comme une farce, un journaliste espagnol a déclaré qu’une « farce à laquelle participe deux millions de farceurs n’en est plus vraiment une ».

Mais il reste beaucoup de travail pour Arthur Mas et les Catalans pour arriver à l’indépendance. La Generalitat a proposé à Madrid d’ouvrir de nouvelles négociations. L’objectif est de pouvoir arriver à organiser un vrai référendum. Mais du côté de la Catalogne, il reste encore fort à faire et notamment à Barcelone. Si il y a eu une grosse mobilisation dans l’ensemble de la région, seulement 20 % des Barcelonais ont voté. Dans une ville aussi cosmopolite que Barcelone, les défenseurs de l’identité catalane semblent avoir du mal à mobiliser massivement. Pas de longues files d’attentes visibles a l’entrée des bureaux de votes, ces derniers étant particulièrement discrets.

Des supporters venus de loin.

Mais l’ambiance restait tout de même détendue et partout dans la ville, les balcons étaient couverts de drapeaux catalans. Vers 17 heures, des centaines de régionalistes venus d’Écosse, de Flandre, de Vénétie, de Lombardie, du Tyrol, du Pays Basque, d’Occitanie, du Québec, du Pays de Galle, de Bretagne et même de l’Azawad, se sont retrouvés devant le palais de la Generalitat dans une ambiance festive.

Photo : DR

Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

3 Commentaires

  1. Bravo les Catalans, mais méfiez-vous! La C€€ a payée pour la modernisation de l’armée espagnole, et les traîtres à la démocratie qui ont donné leur allégeance aux U$A, risque de vous faire ce qu’ils font contre les indépendantistes en Ukraine… Les gens ne sont que peu de choses, au regard les intérêts économiques des lobbys américano-sionnistes!!!

  2. 80% de 40% cela ne fait que 32%; compte tenu du fait que ceux qui se sont mobilisés sont les partisans de l’indépendance, il est permis de penser que les indépendantistes sont loin d’être majoritaires.
    Les processus de séparation n’aboutissent que rarement comme nous l’a montré le cas du Québec dont tout le monde pensait vers 1980 que l’indépendance était inévitable.

    • Tiens donc…, c’est la même proportion que ceux qui votent en France…! Cela veut-il dire que nos gouvernement ne sont pas issu qu’une majorité mais d’une minorité? Celle des votants, qui s’impliquent dans la politique de leur pays…

Comments are closed.