Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Giuda, un groupe punk-rock atypique qui monte qui monte … [interview]

16/12/2014 – 08H00 Boquého (Breizh-info.com) – Il y a quelques semaines, nous vous parlions du groupe Giuda dont la prestation lors du festival Streetpunk de Boquého n’est pas passée inaperçue. Nous avions à cette occasion interroger les membres du groupe, afin de permettre à leurs fans français de les découvrir un peu plus.
Il se murmure d’ailleurs qu’ils pourraient revenir jouer prochainement en Bretagne. Concernant le festival «Streepunk X-mas party», l’organisation a déjà annoncé la tenue d’un nouvel évènement en décembre 2015, avec douze groupes, dont à nouveau des légendes de la scène punk-rock. 100 Pass 2 jours sont déjà en vente au tarif de 60 euros (80 euros ensuite) et peuvent être commandés sur [email protected] ou par chèque à l’ordre de Rockin ‘ Boska, adresse : Rockin’ Boska 10, rue Jouallan 22000 Saint Brieuc…

Breizh-info.com : bon. Hé bien on vous a vu débarquer à Boquého, mais sans vous présenter. Alors Giuda, c’est qui et depuis quand ?

Giuda : A la fin 2007, après un évènement tragique ayant conduit à la fin de notre groupe punk «Taxi», nous avons décidé de nous reformer sous un autre nom et de proposer quelque chose de différent, car il n y avait aucune raison de ne pas essayer. «Taxi» représentait quelque chose de très important pour nous et arrêter le groupe a été la meilleure chose à faire.
l’
Breizh-info.com :  Savez-vous que votre concert fût l’un des plus apprécié lors de votre passage au festival de Boquého ? Pourtant au départ, difficile d’être convaincu sur le papier pour les amateurs de streetpunk-oï. Quelle est la clé de votre succès ?

Giuda : Nous sommes très heureux que les gens aient apprécié notre concert; il n y a pas de recette spéciale, nous tentons simplement de faire aimer ce type de rock and roll aux gens, à tout le monde, des punks aux rockers en passant par les skins ou tous ceux que vous voulez. Notre musique et simple, efficace, même nos mères en sont fans !

Breizh-info.com :  Et vous, comment avez vous trouvé le festival ? et le public breton ? Vous avez envie de revenir l’an prochain ?

Giuda : C’était une super soirée (NDLR : le vendredi soir, lorsque le groupe a ,joué) portée par une organisation excellente et un public fantastique. Nous espérons avoir la chance de revenir prochainement.

Breizh-info.com : Parlons de votre groupe. Hormis du football, de quoi parlent vos textes ? Pourquoi avoir choisi ce côté “glamrock” ?

Giuda : Nos chansons parlent de nos vies quotidiennes, de ceux que nous aimons ou n’aimons pas, rien de plus. Pourquoi «glamrock» ? Pendant des années, nous avons tenter d’approfondir la musique que nous aimions le plus, en commençant par du Punk Rock lent. Puis nous sommes retournés aux racines de cette musique, et nous en arrivons aujourd’hui à écouter des groupes comme Slade, Sweet, Faces, mais aussi les Statu Quo et des influence du Pub Rock comme Third World War ou Eddy and the Hot Roads.. Nous avons grandi en regardant en arrière pendant des années !

Breizh-info.com : Avec quels groupes appréciez vous de jouer en Italie ? Comment se porte la scène romaine actuellement ?

Giuda : En Italie nous avons joué avec de nombreux groupes aux styles bien différents en fonction des villes. La scène à Rome ne se porte actuellement pas très bien niveau punk-rock. Ce qui n’est pas le cas du hardcore ou du reggae par exemple. Les gens ont de moins en moins d’argent et les organisateurs de concerts rencontrent des difficultés.

Breizh-info.com :  Bon, que peut on vous souhaiter pour la suite ? Quel souvenir avez vous gardé de votre court passage en Bretagne ?

Giuda : La plus belle chose  que nous retiendrons est l’enthousiasme et la joie des habitants de votre région. Merci et à très bientôt.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

A La Une, Sport

Le calcio romain : un sport antique renaît dans la ville éternelle. Fragiles s’abstenir [interview]

Découvrir l'article

International

Italie. Les mosquées clandestines de Rome, terreau de l’islamisme

Découvrir l'article

Immigration, International, Religion, Sociétal

Islamisation. 53 mosquées illégales recensées à Rome : une majorité présenterait des risques de « radicalisation terroriste »

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

Rome. Une association de soutien à Saint-Yves-des-Bretons est née

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine

Brigantus, la résistance des pictes face à l’Empire romain (bande dessinée).

Découvrir l'article

Religion

Le pape François aurait expulsé le cardinal Burke (conservateur) de son domicile à Rome

Découvrir l'article

BREST

Rome, Sardaigne, Malaga, Minorque…4 nouvelles destinations au départ de Brest dévoilées

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Patrimoine

Les secrets du Colisée | Monuments éternels

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire

Une mosaïque mise au jour dans une synagogue de l’époque romaine en Galilée

Découvrir l'article

International, Politique

Condamnations très dures pour le mouvement italien Casapound : « Nous ne reculerons pas d’un mètre »

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky