Islamisme. Création de PEGIDA Breizh

A LA UNE

Bain-de-Bretagne. Un patron marocain employait 42 migrants clandestins, fraudant Urssaf et chômage partiel

Un Marocain en situation irrégulière faisait travailler des migrants clandestins dans une société de transport à Bain-de-Bretagne tout en...

Paris. Étudiante en école de journalisme, une jeune Kabyle subit la censure et la pression de sa direction et des autres élèves

Le terrorisme intellectuel et la propagande politique jusque dans les écoles de journalisme. De quoi ensuite ne pas s’étonner...

Covid-19. Janvier 2021, le pire mois de l’épidémie enregistré sur la planète ?

Avant propos Aujourd’hui, quatre sujets seront abordés : 1 – Un premier bilan social et sociétal pour la France; bilan qui...

Réunification de la Bretagne. 150 élus écrivent à E. Macron pour un référendum

Dans une tribune publiée par le « Journal du Dimanche », 150 élus dont sept députés et six sénateurs, demandent un référendum...

Reportage. Une virée à la découverte de la Basse-Normandie et des plages du Débarquement

En ce Dimanche, nous vous proposons un petit reportage touristique à la découverte de la Basse-Normandie et des plages...

05/01/2015 – 07H00 Rennes (Breizh-info.com) – Alors que l’Allemagne connaît une mobilisation sans précédent des patriotes contre l’islamisation de l’Europe, rassemblés sous l’intitulé PEGIDA : «Patriotische Europäer gegen die Islamisierung des Abendlandes», des Bretons viennent de prendre l’initiative de fonder un relais local, afin de combattre l’islamisme en Bretagne. C’est ainsi que née au début de l’année 2015 PEGIDA Breizh, sur facebook, une page qui rassemble déjà plusieurs centaines de sympathisants.

Contactés afin de connaître les motivations ayant poussé à la création de cette page, mais également afin de savoir quelles seraient, dans le concret, les mobilisations à venir, les intéressés n’ont pas encore confirmé d’actions à venir, ce qui ne manque pas d’étonner de la part d’un mouvement se voulant « populaire et dynamique »…

Depuis plusieurs semaines, chaque lundi dans plusieurs villes d’Allemagne et notamment dans l’ancienne RDA, des centaines de personnes au début, des milliers désormais se réunissent (17 500 récemment à Dresde) pour dénoncer l’échec de la société multiculturelle et multiconfessionnelle allemande. Le slogan «wir sind das Völk» (nous sommes le peuple) et la manifestation hebdomadaire sont calqués sur les Allemands de l’Est qui battaient le pavé chaque semaine, il y a un peu plus de 25 ans, avant que le Mur de Berlin ne finisse par tomber.

Ces manifestations inquiètent vivement les responsables politiques et religieux d’Outre-Rhin puisque qu’un sondage récent indiquait que désormais presque 15% des allemands étaient prèts à descendre dans la rue. Angela Merkel – qui n’a visiblement pas oublié ses fondamentaux communistes de jeunesse – s’est cru obligée d’attaquer une partie de l’opinion publique allemande en déclarant lors de ses vœux : « Aujourd’hui, beaucoup de gens crient aussi tous les lundis ‘Nous sommes le peuple’… Mais en fait ils veulent dire : ‘vous n’avez aucune place ici, en raison de votre couleur de peau ou de votre religion. À tous ceux qui participent à ces manifestations, je dis : ‘ne suivez pas ces gens-là !’ Car, dans leur cœur, trop souvent, il y a des préjugés, de la froideur, et même de la haine. »

De son côté, l’archevêché de Cologne a décidé d’éteindre purement et simplement la cathédrale lundi soir, en signe de protestation contre les manifestants qui entendent se réunir à côté. Il est vrai que les dignitaires de l’Église, à commencer par le Pape François lui-même, multiplient les appels en faveur de l’intégration des musulmans et de l’accueil des immigrés.

En France, une manifestation est annoncée dimanche 18 janvier, à Paris, place de la Bourse.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

Le Génie du complotisme

Le complotisme présente cinq caractéristiques majeures qui le distinguent de l’anti-complotisme et qui résument tout son génie. Ses caractéristiques...

Terrorisme économique aux États-Unis. Donald Trump attaqué jusque sur ses terrains de golf

Les mauvaises nouvelles s'accumulent au fil des jours pour Donald Trump. Le futur ex-président des États-Unis risque de connaître...

5 Commentaires

  1. tous vos élus soutiennent cette islamisation . quand vous aurez compris ça , vous voterez autrement .
    c’est ça l’UE . une dictature .en mars prochain , dans l’isoloir , pensez à vos descendents

  2. Contre l’islamisation, un seul remède la conversion, des indigènes et des musulmans esclaves de l’islam, fausse religion prônant la haine et le vice et totalitarisme absolu.

  3. Oh quel surprise,des autochtones refusent que leurs pays deviennent une usine a égorger .On stigmatise ceci et ceux la,et nos dirigeant feignent de s’offusquer,alors que pour masquer leurs fourberies et trahisons,ils ont crée cette division de toutes pièces,et accélèrent se processus afin que la tension et le chaos s’installent et perdurent.pour notre bien,ils vont voter des lois de plus en plus liberticide,que la « peur » nous ferra accepter,et nous nous retrouverons bientôt dans une république totalitaire et forcés de choisir entre le bien(notre grande civilisation)et le mal(les méchants musulmans).Et ceux comme moi,le pacifiste anachronique,seront châtiés.nous nous battrons entre pauvres,afin de préserver la richesse des maîtres du monde,la finance sans frontière .A quand l’éveil ?avant que le cauchemars n’arrive?

  4. Le problème dans la critique de l’islam ou de l’islamisme (il y a deux manières d’aborder le sujet) c’est soit de distinguer l’islam de l’islamisme, comme le fait l’islamologue et politologue américain Daniel Pipes) ou de les associer comme le fait le théologien et père catholique égyptien Henri Boulad qui dit , et il est souvent cité par l’islamologue et juriste Anne-Marie Delcambre auteur abondant qui vient de nous quitter: « Lislamisme est à l’islam ce que le poussin est à l’oeuf , ce que l’arbre est à la graine ».Toujours est-il que nous, peuples européens, constatons depuis quarante années voire davantage , à travers l’immigration tant légale qu’illégale, une islamisation de notre paysage et de notre quotidien, parfois même à notre insu (halal).
    L’émergence de Pegida est un processus populaire et non populiste qui traduit une inquiétude légitime.
    Les conclusions qu’en tire Madame Merkel sont un peu courtes, il se passe bien, en Europe, et en gros depuis les années 1980 un processus qui ne cesse d’inquiéter les citoyens autochtones des pays d’Europe comme une partie de ceux , européens d’adoption ou de coeur, qui ne souhaitent pas retrouver, bien souvent ce qu’ils ont d’abord voulu fuir; une société pilotée par des religieux et en décalage prononcé avec nos valeurs (citoyenneté, égalité des sexes dans le droit,laicité et neutralité de l’espace public partagé…)
    C’est intéressant aussi qu’il y ait un Pegida -Breizh et nom pas seulement un Pegida -Bretagne antenne d’un Pegida -France car , en effet , cette islamisation menace toute forme d’identité nationale, régionale et ethnique qui n’est pas musulmane ou accessoirement arabe, au même titre que le centralisme politique, en Bretagne comme en Kabylie par exemple.
    J’espère que ¨Pegida progressera, s’amplifiera et interpellera en évitant toute forme de violence ou de provocation;

Comments are closed.