Vannes. Bertrand Iragne saisit le tribunal adminisratif pour excès de pouvoir

A LA UNE

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Notre processus démocratique marche mal, de plus en plus mal » [Interview]

Premier des cinq candidats à répondre aux questions à quelques jours du second tour des élections régionales, Thierry Burlot,...

Régionales 2021. Le point sur le second tour, région par région

On vous propose de faire le point sur le second tour des régionales qui se déroulera dimanche prochain, point...

2ème tour des élections régionales en Bretagne. Mode d’emploi

Après le premier tour qui n'a pas mobilisé les foules, le deuxième tour des élections régionales s'annonce dimanche en...

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

03/02/2015 – 09H00 Vannes (Breizh-info.com) – Bertrand Iragne, conseiller municipal de Vannes (FN), avait récemment annoncé qu’il saisirait le tribunal administratif de Rennes  contre la commune de Vannes représentée par son maire, pour excès de pouvoir. C’est désormais chose faite avec le recours déposé la semaine dernière par l’élu frontiste.

 En cause ? Une délibération du conseil municipal ayant autorisé la modification des conditions de cession par la commune d’une parcelle de terrain à l’Association culturelle des Turcs de l’Ouest, « pour y construire une mosquée » selon M. Iragne, pour y aménager un parking pour le centre culturel musulman selon la commune de Vannes.

Lors du fameux conseil municipal du 12 décembre 2014, les points suivants étaient  soumis à l’ordre du jour :

– décider de diminuer le montant net vendeur de la transaction de la somme de 10 000 euros et d’arrêter le montant de la cession forfaitairement à la somme de 20 000 euros nette vendeur, montant déterminé à partir d’une superficie avoisinant les 2 500 m2;
– décider que les travaux de mise en état du terrain seront assurés et pris en charge par l’acquéreur ;
– décider que les frais de bornage et d’établissement de la division parcellaire afférents à la mutation seront à la charge de la commune ;
– décider que les autres dispositions de la délibération du Conseil Municipal du 7 février 2014 seront maintenues.

M. Iragne avait alors proposé trois amendements à M. Robo, maire de Vannes (UMP),  demande que ce dernier avait rejeté à deux reprises tout en indiquant au conseiller frontiste qu’il avait la possibilité de saisir le préfet ou le tribunal administratif.  Ce refus avait entraîné le départ précipité du conseiller municipal FN.

Le recours déposé par Bertrand Iragne porte sur la décision du Conseil Municipal de Vannes concernant le terrain vendu à l’association culturelle des turcs de l’ouest, dont les statuts indique l’objet de «donner une éducation religieuse par l’intermédiaire d’un imam envoyée par le ministère de la religion turc» vente qui pourrait constituer, comme l’indique le requérant, une violation de la loi  du 9 décembre 1905 sur la séparation des Eglises et de l’Etat.

Bertrand IRAGNE demande en outre 2 000 Euros en application des dispositions de l’article L 761-1 du code de la justice administrative. «Compte tenu de l’ensemble des circonstances de l’espèce, il serait manifestement inéquitable que Monsieur IRAGNE conserve à sa charge des frais irrépétibles engagés afin de contester bien légitimement une décision d’opposition entachée d’illégalité.», indique le recours.

Aucune date n a pour le moment été fixée dans cette affaire qui fait beaucoup de bruit au niveau local, à quelques mois d’élections qui pourraient bien voir le Front National grapiller des voix à une droite qui a du mal – comme partout en France – à s’assumer en tant que telle.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Réglements de comptes à Nantes : un mineur enlevé à la Chapelle sur Erdre

Le 18 juin dernier, un mineur âgé de 17 ans a été enlevé vers 19 heures par quatre jeunes...

Florian Philippot revient sur le Covid, les régionales, le RN

L'ex numéro 2 du FN et président des Patriotes est revenu sur les élections régionales au micro de Boulevard...

Articles liés

Islamisme. Liberté religieuse SAUF en cas de « diffusion de sa mécréance » à la Grande mosquée de Reims

Lekbir Kotbi, recteur marocain de la Grande mosquée de Reims (UOIF/MF) nous explique la liberté religieuse en islam. Une vidéo repérée par l'Observatoire de...

L’histoire de Vannes… A Toute Berzingue !

Lorànt Deutsch nous conte l’histoire de Vannes...A Toute Berzingue ! https://www.youtube.com/watch?v=q-yobAPUA80 Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de...

Vannes (56). Conférence d’Yves Mervin : « Saint-Marcel 18 juin 1944 – Enquête sur un désastre »

A l'occasion de la sortie de son dernier ouvrage, Yves Mervin présentera les événements du combat du 18 juin 1944 à Saint-Marcel, lors d'une...

Consommation. L’information en ligne sur le produit, déterminante avant l’achat en magasin

Se renseigner sur un produit via Internet avant de l'acquérir en magasin, une pratique de plus en plus prisée par les consommateurs. Une tendance...