Lorient. La région Bretagne relaie le casting ethnique de « Marie et les naufragés »

A LA UNE

07/02/2015 – 08H00 Lorient (Breizh-info.com) – « Recherche un adolescent de 16 ans MÉTISSÉ, de petit gabarit (mesurant MOINS d’1m60) et d’origine maghrébine, antillaise, africaine, indienne, chinoise…. ». L’annonce publiée sur le site d’« Accueil des tournages en Bretagne » -ATB est une mission d’aménagement culturel et de développement économique initiée et financée par la Région Bretagne – va-t-elle déclencher les foudres des ligues de vertu toujours promptes à traquer les « discriminations » ?

C’est sur le site Internet d’un projet défini comme servant « d’interface entre la région et les porteurs de projets, favorise le développement de la filière cinématographique et audiovisuelle sur le territoire et renforce la connaissance et la valorisation de la Bretagne.» qu’une annonce a été mise en ligne récemment, en rubrique actualité (toujours en ligne au 06 février 2015) . Il s’agit du relai d’un appel à casting pour le film « Marie et les Naufragés » , dont le tournage se déroule actuellement et jusque mi-février à Lorient et sur l’ïle de Groix.

L’annonce a été passée par la société « envie de tempête production », qui bénéficie d’aides financières de la région Bretagne. Le titre de l’annonce est sans ambiguïté : « Très Urgent/ Recherche Figurant adolescent métissé pour le tournage d’un long métrage dans le Morbihan (Lorient) ». Le contenu indique : « Un adolescent de 16 ans MÉTISSÉ, de petit gabarit (mesurant MOINS d’1m60) et d’origine maghrébine, antillaise, africaine, indienne, chinoise…». Traduction : l’équipe de tournage recherche un adolescent non européen . Difficile de ne pas y voir là un choix à l’évidence discriminatoire. Circonstance aggravante, ce n’est pas un acteur qui est recherché mais d’un simple figurant.

A l’évidence , la production n’est pas à la recherche d’un métis né d’un père Suédois blanc et d’une mère antillaise blanche.  « Vous recherchez tout sauf un Européen, c’est ça ?» La question a été posée par mail à la production. La réponse est sans appel : « Oui nous recherchons effectivement des personnes d’origine étrangère pour ce mercredi 11 février » répond V.M, la responsable du recrutement.

On ose imaginer le flot d’indignation si l’annonce  avait exigé un adolescent 100% blanc et d’origine bretonne pour un film financé en partie par la région Bretagne…

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Le migrant clandestin étant rentré sur la pelouse lors d’OM-PSG…laissé libre

Dimanche soir avait lieu le match entre l'Olympique de Marseille et le PSG, pour le compte du championnat de...

Rennes Métropole. Ces 33 maires de gauche qui veulent toujours plus de migrants en Bretagne et en France

Alors que les sondages, comme les intentions de vote, témoignent chaque jour d'un souhait majoritaire des Français d'en finir...

2 Commentaires

  1. Vous craquez complètement, là… Vous auriez meme du orienter votre article sur la « discrimination » envers les gens de plus d’un mètre 60.
    Je m’en vais porter plainte pour discrimination, mon 1m70 m’empechant de candidater pour ce role.

  2. Votre article est absurde. Les critères de recrutement en lien avec l’apparence physique (taille, âge, couleur de peau…) sont autorisés dans ce cadre (acteurs, figurants…). ==> droit du travail.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés