Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Elections départementales en Bretagne : mode d’emploi

09/02/2015 – 09H00 Rennes (Breizh-info.com) – La Bretagne compte 256 cantons : 52 dans les Côtes d’Armor et dans le Finistère, 51 en Ille-et-Vilaine, 59 en Loire-Atlantique et 42 dans le Morbihan.
A chaque canton correspond un conseiller général. Avec les élections départementales (22 et 29 mars), ces anciens cantons disparaissent, remplacés par de « grands cantons» : 133 pour l’ensemble de la Bretagne. Soit 27 pour les Côtes d’Armor et pour le Finistère ainsi que pour l’Ille-et-Vilaine, 31 pour la Loire-Atlantique et 21 pour le Morbihan.
Désormais, chaque canton possèdera deux conseillers départementaux (un homme et une femme) élus en binôme au scrutin majoritaire. A ce tandem, il faut ajouter deux remplaçants, des sexes opposés.

A coup sûr, le nouveau dispositif voulu par la « loi relative à l’élection des conseillers départementaux, municipaux et communautaires, et modifiant le calendrier électoral » (17 mai 2013) favorise les partis etoffés. Pour s’en tenir à la Bretagne (5), être capable de présenter 532 candidats et remplaçants, sans oublier le mandataire financier, exige une base militante importante, ou bien un rayonnement suffisant – comme le PS – permettant de mobiliser des sympathisants  ou de gens de la «société civile ».
Donc exit les petites boutiques : UDB, Parti Breton, DLF, PRG …seuls des arrangements avec les gros peuvent leur faire entrer, ici ou là, dans une équipe, un de leurs membres, soit en tant que candidat, soit en tant que remplaçant.

Evidemment, ces élections d’un nouveau type signifient la disparition quasi assurée des notables, vaguement de droite ou vaguement de gauche, qui parvenaient à prospérer dans le rural profond, à l’écart des appareils PS et UMP. Ce qui était possible dans un petit canton ne l’est plus dans un plus grand …

Désormais, place aux encartés, place aux apparatchiks, place aux collaborateurs des élus. L’avenir appartient aux professionnels… Le notable (médecin, assureur, directeur d’école …) qui «s’adonnait à la politique »n a plus sa place.

Bernard Morvan

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “Elections départementales en Bretagne : mode d’emploi”

  1. jacques dit :

    c’est le top du top pour faire des économies .
    on divise par deux l le nombre de région et on multiplie par quatre les conseillers . déduction , ça nous coùtera le double

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Une écrasante majorité d’électeurs de l’Irlande du Nord se prononce en faveur d’une réintégration dans l’UE

Découvrir l'article

International

Galice. La télévision publique espagnole ne diffusera le résultat des élections de ce dimanche…que si la gauche l’emporte

Découvrir l'article

A La Une, International

Les élections en Europe en 2024 : une bataille entre plusieurs « tribus »

Découvrir l'article

International

Javier Milei remporte largement l’élection présidentielle en Argentine et promet la reconstruction d’un pays en crise

Découvrir l'article

International

Pologne. Le PiS arrive en tête des élections législatives, mais en mauvaise posture

Découvrir l'article

International

Manifestation en Pologne. La gauche polonaise montre un front uni, un leader de gauche appelle…à la grève du sexe

Découvrir l'article

International

Élection présidentielle US 2024 : Une surprise Kennedy n’est pas impossible.

Découvrir l'article

A La Une, International

Négociations pour un gouvernement en Espagne : le Maroc s’invite dans la danse ?

Découvrir l'article

A La Une, International

Espagne. Le Parti populaire remporte les élections législatives dans la douleur – les indépendantistes battus en Catalogne et Pays Basque

Découvrir l'article

International

Irlande du Nord. L’Ordre d’Orange appelle à un sursaut unioniste et loyaliste après la défaite aux élections

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍