Elections départementales en Bretagne : mode d’emploi

A LA UNE

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Notre processus démocratique marche mal, de plus en plus mal » [Interview]

Premier des cinq candidats à répondre aux questions à quelques jours du second tour des élections régionales, Thierry Burlot,...

Régionales 2021. Le point sur le second tour, région par région

On vous propose de faire le point sur le second tour des régionales qui se déroulera dimanche prochain, point...

2ème tour des élections régionales en Bretagne. Mode d’emploi

Après le premier tour qui n'a pas mobilisé les foules, le deuxième tour des élections régionales s'annonce dimanche en...

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

Etrangers en situation irrégulière. Des soins évalués à plus d’un milliard et demi d’euros par an

C’est un pavé dans la mare que vient de jeter au parlement une députée de l’opposition. Dans un rapport rendu...

09/02/2015 – 09H00 Rennes (Breizh-info.com) – La Bretagne compte 256 cantons : 52 dans les Côtes d’Armor et dans le Finistère, 51 en Ille-et-Vilaine, 59 en Loire-Atlantique et 42 dans le Morbihan.
A chaque canton correspond un conseiller général. Avec les élections départementales (22 et 29 mars), ces anciens cantons disparaissent, remplacés par de « grands cantons» : 133 pour l’ensemble de la Bretagne. Soit 27 pour les Côtes d’Armor et pour le Finistère ainsi que pour l’Ille-et-Vilaine, 31 pour la Loire-Atlantique et 21 pour le Morbihan.
Désormais, chaque canton possèdera deux conseillers départementaux (un homme et une femme) élus en binôme au scrutin majoritaire. A ce tandem, il faut ajouter deux remplaçants, des sexes opposés.

A coup sûr, le nouveau dispositif voulu par la « loi relative à l’élection des conseillers départementaux, municipaux et communautaires, et modifiant le calendrier électoral » (17 mai 2013) favorise les partis etoffés. Pour s’en tenir à la Bretagne (5), être capable de présenter 532 candidats et remplaçants, sans oublier le mandataire financier, exige une base militante importante, ou bien un rayonnement suffisant – comme le PS – permettant de mobiliser des sympathisants  ou de gens de la «société civile ».
Donc exit les petites boutiques : UDB, Parti Breton, DLF, PRG …seuls des arrangements avec les gros peuvent leur faire entrer, ici ou là, dans une équipe, un de leurs membres, soit en tant que candidat, soit en tant que remplaçant.

Evidemment, ces élections d’un nouveau type signifient la disparition quasi assurée des notables, vaguement de droite ou vaguement de gauche, qui parvenaient à prospérer dans le rural profond, à l’écart des appareils PS et UMP. Ce qui était possible dans un petit canton ne l’est plus dans un plus grand …

Désormais, place aux encartés, place aux apparatchiks, place aux collaborateurs des élus. L’avenir appartient aux professionnels… Le notable (médecin, assureur, directeur d’école …) qui «s’adonnait à la politique »n a plus sa place.

Bernard Morvan

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Réglements de comptes à Nantes : un mineur enlevé à la Chapelle sur Erdre

Le 18 juin dernier, un mineur âgé de 17 ans a été enlevé vers 19 heures par quatre jeunes...

Florian Philippot revient sur le Covid, les régionales, le RN

L'ex numéro 2 du FN et président des Patriotes est revenu sur les élections régionales au micro de Boulevard...

1 COMMENTAIRE

  1. c’est le top du top pour faire des économies .
    on divise par deux l le nombre de région et on multiplie par quatre les conseillers . déduction , ça nous coùtera le double

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Abstention record aux élections. Les Français ne veulent plus de vous ! [L’Agora]

Combien d’élections encore faudra-t-il encore pour que vous, messieurs et mesdames les élus de tous bords politiques, compreniez que les Français ne veulent PLUS...

Elections 2021. La démocratie a la gueule de bois, par Christian Rol

Ce qui est étonnant c’est de les voir étonnés. 68 % de Français ne voient pas l’intérêt de se déplacer pour contribuer au prolongement...

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue une gifle énorme pour la...

Régionales 2021. Avec un score prévu de 66%, l’abstention triomphe et signe l’échec de la Vème République

Les résultats du premier tour des élections régionales et départementales seront publiés à partir de 20 h, ce dimanche 20 juin 2021. Mais déjà, on peut dire que le...