Liberté de la presse. La France 38ème pays du monde

A LA UNE

15/02/2015 – 08H00 Paris (Breizh-info.com) ‑ La nouvelle édition 2015 du classement mondial de la liberté de la presse est paru. Ce classement est le fruit du travail pérenne de Reporters sans frontières en faveur de la liberté de la presse, le résultat du suivi quotidien et vigilant des exactions commises à l’encontre de la liberté d’information.

En tête de l’édition 2015 de ce classement figurent trois pays nordiques : la Finlande, première depuis cinq ans, la Norvège et le Danemark. A l’autre bout du spectre, les pires situations sont relevées au Turkménistan, en Corée du Nord et en Erythrée, 180ème sur 180.

La France – dont les gouvernants se positionnent volontiers en ardents défenseurs des droits de l’homme et de la démocratie – arrive quant à elle en 38ème position, derrière le Cap-Vert, le Surinam, la Suisse, l’Irlande ou encore la Nouvelle-Zélande. Devant néanmoins la Russie (152ème) et les Etats-Unis (49ème). Les récentes lois – ou celles à venir – sur le contrôle d’Internet au prétexte de la « lutte contre le terrorisme », tout comme la multiplication des procès visant des personnalités médiatiques, ne devraient pas faire remonter la patrie de Voltaire dans les prochains classements. Commentant cette médiocre place, la présentatrice du journal de la chaîne Arte (12/02/15) a mis le plus sérieusement du monde en cause… le Front national, accusé d’avoir interdit l’accès de ses événements à certains journalistes !

Plus sérieusement, selon RSF «ce classement met en évidence une détérioration globale en 2014. Éprouvée par les conflits, la menace accrue d’acteurs non étatiques, les exactions commises lors de manifestations et par la crise économique et financière, la liberté de la presse régresse sur les cinq continents.» Et le recul de l’Union européenne dans sa globalité entre 2014 et 2015 « montre les limites de son “modèle démocratique” et l’incapacité de ses mécanismes à endiguer cette érosion. Elle semble débordée par les velléités de certains États membres à transiger avec la liberté de l’information. Conséquence directe, les écarts se creusent : les pays membres occupent des positions au Classement allant de la 1ère et la 106ème place. Une amplitude record.»

L’ONG donne une explication à ce phénomène : « au nom de la sécurité nationale que les démocraties prennent des largesses avec leurs valeurs. Face à la menace réelle ou fallacieuse, des gouvernements se créent, à un rythme chevronné, tout un arsenal législatif afin de museler les voix indépendantes. Un phénomène qui touche aussi bien les régimes autoritaires que les démocraties

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Documentaire CNews : « Éric Zemmour, le dynamiteur »

Documentaire CNews : « Éric Zemmour, le dynamiteur » https://www.dailymotion.com/video/x8601lb Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie et de...

Dans les cités de Marseille avec Stéphane Ravier

Marseille, le Pastis, le vieux-port, la culture, la cuisine, la pétanque... Oui, mais pas que. Parce que Marseille c'est aussi...

2 Commentaires

  1. La Russie 152ème sur 180, mort de rire, le temps de la pravda est toujours d’actualité, simple conversion du communisme au libéralisme (deux escroqueries idéologiques judéo-internationnalistes) après l’industrialisation accélérée forcée (70 ans contre 200 à 300 ans pour l’Europe) et l’extermination des pouvoirs et cultures enracinées.

  2. La Russie 152ème sur 180, mort de rire, le temps de la pravda est toujours d’actualité, simple conversion du communisme au libéralisme (deux escroqueries idéologiques judéo-internationnalistes) après l’industrialisation accélérée forcée (70 ans contre 200 à 300 ans pour l’Europe) et l’extermination des pouvoirs et cultures enracinées.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés