Le Loup à moins de 130 km de la Bretagne ?

A LA UNE

16/02/2015 – 07h00 Boussay (Breizh-info.com) – Le loup continue sa progression vers nos contrées. Alors que le nombre de bêtes attaquées (9033) a augmenté de 30% en 2014 par rapport à 2013, les pouvoirs publics continuent de mentir sur la situation et de couper les moyens à l’ONCFS chargée du suivi de l’expansion du loup en France.
Selon l’Observatoire du Loup, un collectif de naturalistes et d’observateurs, qui a publié début 2015 l’état des lieux pour une vingtaine de départements, le loup a atteint l’Oise, l’Aisne et le Poitou. En novembre 2014, un ovin a été consommé à Jazeneuil, une localité située entre Niort et Poitiers, à 110 km de la Rochelle, mais aussi à 126 km des frontières de la Bretagne, près de Boussay (Loire-Atlantique). Dans le même département de la Vienne des hurlements de loup ont été entendus à Bourg-l’Archambault en décembre 2014, tandis que le canidé est présent dans le nord du Limousin depuis le début de 2014.
Par ailleurs le loup a été signalé fin décembre 2014 en forêt de Chantilly (38 km de Paris), à Ciry-Salsogne (Aisne) le 21 octobre 2014 et en forêt de Compiègne en août 2014. Selon l’Observatoire du Loup, en 2015 le loup continuera sa progression dans le Poitou, l’Aquitaine, l’Ile de France et s’implantera dans le Centre-Val-de-Loire, se rapprochant peu à peu de la Bretagne. Dans le grand quart nord-est et le nord de la Bourgogne, son implantation est d’ores et déjà devenue permanente, alors que les premières incursions ont eu lieu il y a moins de cinq ans.
Photo :  DR
[cc]
Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine. 
.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Le migrant clandestin étant rentré sur la pelouse lors d’OM-PSG…laissé libre

Dimanche soir avait lieu le match entre l'Olympique de Marseille et le PSG, pour le compte du championnat de...

Rennes Métropole. Ces 33 maires de gauche qui veulent toujours plus de migrants en Bretagne et en France

Alors que les sondages, comme les intentions de vote, témoignent chaque jour d'un souhait majoritaire des Français d'en finir...

2 Commentaires

  1. Comme partout, la présence du loup est minimisée, pour lui donner le temps de s’installer et de s’habituer a consommer des animaux domestiques! Un façon de mettre en oeuvre les recommandation des promoteurs du tout sauvages: «  »dans les zones ou se développe les prédateurs, il faut de forte restrictions a l’élevage, afin que le pastoralisme ne perturbe pas les carnivores » extrait d’une étude demandée par l’UICN, la LCIE, le WWF. »

    «Les éleveurs devront abandonner le métier, de toute manière, ils n’arriveront pas à se débarrasser du loup, il y en a partout, ils débarquent de toutes les frontières», assène le lupophile Pierre Jouventin (Ancien Directeur de recherche en éthologie au Centre National de la Recherche Scientifique & Directeur de laboratoire d’écologie au CNRS)
    http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2015/02/loup-savoir-compter-explique-til-son.html

  2. Comme partout, la présence du loup est minimisée, pour lui donner le temps de s’installer et de s’habituer a consommer des animaux domestiques! Un façon de mettre en oeuvre les recommandation des promoteurs du tout sauvages: «  »dans les zones ou se développe les prédateurs, il faut de forte restrictions a l’élevage, afin que le pastoralisme ne perturbe pas les carnivores » extrait d’une étude demandée par l’UICN, la LCIE, le WWF. »

    «Les éleveurs devront abandonner le métier, de toute manière, ils n’arriveront pas à se débarrasser du loup, il y en a partout, ils débarquent de toutes les frontières», assène le lupophile Pierre Jouventin (Ancien Directeur de recherche en éthologie au Centre National de la Recherche Scientifique & Directeur de laboratoire d’écologie au CNRS)
    http://leloupdanslehautdiois.blogspot.fr/2015/02/loup-savoir-compter-explique-til-son.html

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés