Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

En Loire-Atlantique une gauche fragilisée et une percée du FN.

24/03/2015 – 16H00 Loire-Atlantique (Breizh-info.com) – En Loire Atlantique, le Parti socialiste  disposait d’une forte majorité en sièges ( 34 sur 59). Pour compenser la démobilisation attendue d’une partie de l’électorat de gauche déçue par le Président Hollande et le gouvernement Valls, il comptait sur le redécoupage des cantons. En effet, celui-ci s’apparentait à un véritable « charcutage » dans le seul but de faire conserver au PS sa majorité départementale.

Au vu des résultats du dimanche 22 mars, il n’a pas  obtenu les effets escomptés. Il en est de même pour la hausse de la participation de 8%. Le Parti socialiste ne réalise que 21.48% des suffrages. Si on ajoute le score de 13.12% des divers gauche, on obtient un total 34.60%. Ce résultat est proche des 33.09% de l’UMP/UDI. Celles-ci n’ont d’ailleurs pas non plus bénéficié significativement de la baisse de l’abstention.

Le PS demeure toutefois en tête dans les grandes villes du département où il bénéficie d’un fort réseau associatif et clientéliste constitué depuis des décennies. C’est le cas dans tous les cantons nantais, nazairiens, rezéens et herblinois.

Dans la plupart des cantons ruraux, le PS avait fait disparaitre prudemment son étiquette  pour celle de « divers gauche ». Le Front de gauche, lorsqu’il se présentait seul, est en net recul. Il atteint 4.11% des votes. Par contre EELV, malgré un maigre 3.93% des suffrages au niveau du département, conserve une forte clientèle électorale  « bobo » dans les cantons nantais. Il n’a pas bénéficié de l’effet Notre Dame des Landes.

 Les candidats de l’UMP , de l’UDI et divers droite sous l’étiquette « Démocratie 44 » n’ont pas profité partout du recul socialiste.  Ils  arrivent pourtant  en tête dans 15 cantons sur 31,  principalement dans les cantons ruraux et du littoral. D’autre part, elle est affaiblie dans les 7 cantons nantais par la dissidence de Sophie Van Goethem. Cela ne  permet pas à une UMP, par ailleurs très divisée,  de pavoiser.

Avec un résultat départemental en forte progression de 18.30%, malgré un contexte très difficile, c’est le Front national qui réalise la meilleure opération. En effet le FN présentait pour la première fois des candidats dans tous les cantons. Il n’a pas été loin de réaliser son objectif d’être présent au second tour dans une dizaine de cantons.

Finalement,  il ne sera  présent au second tour qu’à Pornic, Nantes 7 et Saint Nazaire 2 . Dans ce dernier, Jean-Claude Blanchard et Lydia Poirier obtiennent plus de 24% face au Président du Conseil général  PS Philippe Grosvalet.

Dans la plupart des cantons ruraux, le FN  effectue  une notable percée  avec plus de 20% des suffrages. Nicolas Grelier et Denise Joly manquent de peu le second tour à Nort sur Erdre avec 23 % ( ils obtiennent près de 30%  à Notre dame des landes). Il en est de même à Ancenis, Châteaubriant, Guémené-Penfao, Guérande, Machecoul et Vallet. Dans une moindre mesure l’avance du FN est aussi notable dans certains  cantons urbains  – Saint-Herblain 1  et   Rezé 1.

La question est donc de savoir ce que feront  les électeurs du FN dimanche prochain. A la veille du 1er tour, le responsable de l’UMP, conseiller général sortant de La Baule, Gatien Meunier avait déclaré  préférer le PS au FN. De son côté le président départemental  de l’UMP , François Pinte, très contesté dans son mouvement, a déclaré dimanche soir sur FR3 qu’il voterait socialiste en cas de duel avec le FN en contradiction avec les consignes de Nicolas Sarkozy tout en tendant la main aux électeurs du FN !

C’est donc ce vote populaire, rural et urbain, et l’éventuelle mobilisation des abstentionnistes  qui seront la clé des résultats le 29 mars. En Loire atlantique rien ne permet d’en préjuger l’issue et, donc, la couleur de la future majorité départementale.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

2 réponses à “En Loire-Atlantique une gauche fragilisée et une percée du FN.”

  1. X-OR dit :

    Malgré de bon scores, y aura peut-être pas élu #FN ds le 44, sans proportionnelle le scrutin est inique !? #Departementales2015

  2. Ar Vran dit :

    Pour plus d’infos, vous auriez pu parlé des candidatures régionalistes car la Loire-Atlantique n’est pas encore une terre exclusivement soumis aux enjeux des partis hexagonaux….

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

International

Sílvia Orriols et Aliança Catalana : une montée en puissance avant les élections régionales qui sème l’effroi à gauche

Découvrir l'article

International

Elections en Catalogne, mode d’emploi

Découvrir l'article

International

Allemagne. L’AfD est le parti le plus populaire chez les moins de 30 ans

Découvrir l'article

Justice, Local, NANTES, Société

“Différence culturelle” : Milano champion du monde de fraude à l’Urssaf !

Découvrir l'article

International

Le HDZ gagne les élections dans une Croatie bien à droite

Découvrir l'article

Politique

Le RN largement en tête à l’approche des élections européennes

Découvrir l'article

Justice, NANTES

Trois jeunes mis en examen pour meurtre à Sainte-Pazanne (44)

Découvrir l'article

Culture & Patrimoine, Histoire, Patrimoine, Réunification

Quand la toponymie des communes angevines et vendéennes démontre que la Loire-Atlantique c’est la Bretagne

Découvrir l'article

Environnement, Guérande, Sociétal, ST-NAZAIRE

Loire-Atlantique. L’île Dumet, interdite d’accès par la préfecture jusqu’à fin juillet

Découvrir l'article

Politique

Pouvoir d’achat, sécurité, immigration, santé, terrorisme, économie : les priorités des Français justifiant un vote aux élections européennes

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky