Châteaubriant. «Retournez dans votre pays putain de riches anglais »

A LA UNE

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

La plus ancienne représentation du roi Arthur se trouve-t-elle à Perros-Guirec ?

Perros-Guirec, la station des bords de Manche serait en possession d'une première mondiale : la première image connue du...

23/04/2015 – 08H00 Châteaubriant (Breizh-info.com) – « Go on home fucking rich english people and give back their houses to families wich live and work here ! » proclame sur son compte facebook Jonathan Guillaume, le porte-parole de 44=bzh, l’association qui oeuvre pour la réunification bretonne. Traduction : « retournez dans votre pays putain de riches anglais, et redonnez leurs maisons aux familles qui vivent et travaillent ici ».
Avant d’ajouter, en Breton cette fois-ci : « evit ar re o deus c’hoant squattiñ ul lec’h (evit 5 familh!) a zo da vourc’hizien ha na chomont ket e-barzh abaoe 5 bloaz, anavezout a ran ul lec’h dispar e norzh kastellbriant.» qui signifie : « Pour ceux qui veulent squatter un lieu (pour cinq familles!) qui appartient à des bourgeois et qui n’y habitent plus depuis cinq ans, je connais un lieu parfait au nord de Châteaubriand. »

Coup double donc, pour le militant indépendantiste breton d’extrême-gauche, qui réussit en deux phrases à cumuler haine envers une nationalité et incitation à la réquisition d’un logement appartenant à un propriétaire anglais.

Chantre de l’antiracisme et de l’antifascisme, présent dans toutes les manifestations « contre l’extrême droite », Jonathan Guillaume révèle là un tout autre visage : celui de la haine en fonction de la classe sociale et de la nationalité. De quoi s’interroger  sur les sentiments démocratiques d’un militant qui anime également la plateforme Dihab, initiative visant à ce que les communes mettent en place des votations sur la réunification bretonne.

Cette prise de position clairement xénophobe, venant d’un militant d’extrême gauche, n’a pas pour l’instant  provoqué de réaction de la part des ligues de vertu bretonnes, pourtant très sourcilleuses sur le sujet. Il est vrai que ce sont des Européens – des Anglais de surcroît – qui sont visés.

Vous avez aimé cet article ? Soutenez l’information libre en faisant un don immédiat, ici.

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Louis de Raguenel (Europe 1) : « Le vaccin que l’on se fait injecter […] ne sera sans doute plus efficace face aux nouveaux...

Sur le plateau de LCI lundi 26 juillet, Louis de Raguenel, chef du service politique adjoint à Europe 1,...

Contre le Pass sanitaire. Manifestation à Saint-Brieuc le samedi 31 Juillet à 14H

A Saint-Brieuc comme partout en dans le reste de la Bretagne et en France, la manifestation du 24 juillet...

7 Commentaires

  1. Haine et concupiscence + ignorance, normale d’extrême-gauche, il faudrait lui dire qui a colonisé la perfide Albion et vérifié si son ADN est vraiment celte. Pitoyable.

  2. Et il dit quoi sur les centaines de milliers de non-Européens installés en Bretagne malgré un chomage à 9% ?
    Il dit quoi sur toutes les riches bourgeois Français installé en Bretagne ?

    Je ne crois pas que ce soit un manqe de priorité pour l’extrème gauche Bretonne mais un sérieux manque de couilles.

  3. salut ! La lutte contre la spéculation immobilière liée à l’achat de lieux de villégiatures par quelques bourgeois anglais a mobilisé la gauche indépendantiste à son moment le plus criant (2000-2007) comme le montre le blog encore actif de a-stroll http://a-stroll.over-blog.com/article-489541.html. Evidemment cette « immigration » n’a pas les mêmes effets que celles de ceux que vous appelez « non-européens », ce n’est pas ces derniers qui achètent des maisons de vacances et empêchent l’accès aux logements pour les bretons par l’inflation des prix, ce n’est pas dans leur langue et avec des courbettes que les accueillent les préfecture. Du coup, je subit moi aussi cette spéculation en ce moment dans le projet d’achat collectif que nous avons avec des amis, d’où mon message « haineux » qui visait avant tt à avertir mes amis qui suivaient notre projet de son avortement momentané. Après je me doute que vous vous en foutez, l’important c’est de soulager cette fascination que doivent avoir certains de vos rédacteurs à mon encontre et qui les poussent à prendre le moindre événement de ma vie personnelle ou professionnelle pour écrire régulièrement des articles qui n’ont rien de politique, et visent essentiellement à dénigrer ma personne.

  4. Des gens de droite nous vantent souvent la liberté d’entreprendre en GB et que des jeunes français s’installent à Londres mais je constate que beaucoup d’anglais « bourgeois » apprécient des coins de France pour l’immobilier et même les soins.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Certification en anglais des étudiants : la polémique Peoplecert

Depuis la rentrée 2020, tous les étudiants en licences en lien avec les langues ou la littérature doivent obtenir une certification de leur niveau...

« La Brière » d’ Alphonse de Châteaubriant : un bien beau… « mortas »

La Geste-Editions et les auteurs, Claude Bily et Jean-Joël Brégeon, ont réussi un beau livre de commentaires à propos d’Alphonse de Châteaubriant — et...

Destruction de la France et amoralité, par Michel Bugnon-Mordan [L’Agora]

Contrairement à Hugo, grand écrivain mais niais politique, Chateaubriand saisissait le déroulement des choses, l’écoulement des événements dans la clarté de leurs amplitudes. S’il...

Châteaubriant. Violences, incendies, agressions, intimidations : mais que font donc les autorités ? [MAJ]

MAJ : les protagonistes de l'attaque de la famille témoignent : Voici en effet ce que rapporte L’éclaireur de Châteaubriant : Deux des jeunes concernés...