Histoire des trois Reich, d’Henry Bogdan

A LA UNE

Le 28 mai prochain paraitra aux éditions Perrin une « Histoire des trois Reich » écrite par Henry Bogdan, spécialiste de l’espace germanique et des pays de l’Est, auteur notamment d’une « histoire de l’Allemagne », « Histoire des Habsbourg » ou encore « Les Hohenzollern ».

Les origines du Reich, concept typiquement allemand, se rattachent à la fois à la tradition romaine de l’imperium romanumet à l’héritage carolingien. La synthèse de cette double origine, menée à bien par la papauté avec le sacre impérial du roi de Germanie Otton le Grand en 962, est réalisée sous la forme du Saint Empire romain germanique qui perdurera jusqu’en 1806.

En 1871, le roi de Prusse, Guillaume I er, chef de la Maison de Hohenzollern, et son chancelier Bismarck rétablissent un Deutsches Reich, qui n’est ni saint ni romain, mais seulement germanique. Il disparaît dans la tourmente de l’année 1918.

Sous le Troisième Reich, réinventé par Hitler, l’appellation officielle de Deutsches Reich est remplacée en 1939 par celle de Großdeutsches Reich, le grand Reich allemand, pour tenir compte du rattachement à l’Allemagne de l’Autriche et de la Bohême-Moravie. Tout en donnant les grands traits événementiels des trois Reich, l’ouvrage analyse le concept comme une constante de l’histoire allemande.

Quels en sont les fondements, les permanences et les variantes ? Quelle en fut l’évolution territoriale ? Pourquoi, après 1945, cette notion a-t-elle disparu du vocabulaire politique allemand ? Par cette approche originale, Henry Bogdan explique une réalité historique aussi passionnante que multiforme.

Un livre fondamental pour comprendre ce qu’était l’Allemagne et ce qu’elle est devenue aujourd’hui, presque forcée de renier l’intégralité de son passé au nom des 12 années qu’aura tenu le régime d’Adolf Hitler. « Forcées à rejeter les souvenirs du passé, privées d’idéal, les populations d’aujourd’hui majoritairement nées après la guerre se concentrent sur la recherche d’un bonheur immédiat. Faute de projet d’avenir, la déséspérance des Allemands se traduit par leur refus de donner la vie » souligne, en conclusion, M. Bogdan avant d’affirmer : « en moins d’un siècle, l’Allemagne s’est radicalement transformée. Elle est devenue un pays sans passé, sans histoire, un pays où l’oubli a été institutionnalisé».

Terrible constat dressé sur un pays qui constitue pourtant – et qui a constitué dans l’Histoire – une des puissances majeures d’Europe, inféodée pour le moment aux américains Avec l’effacement petit à petit de morceaux entiers de l’histoire de France, de l’histoire de l’Europe, dans nos collèges et lycées, la France ne suit-elle pas déjà le même chemin de l’effacement ?

Histoire des 3 Reich – Henry Bogdan – 24,50€ – Perrin (sortie le 28 mai 2015).

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pajenn gentañ « L’Avenir » e waloneg da geñver gouelioù ar Waloni

Pegoulz e vo graet kement-all evit hor yezhoù eta ? E Beljia eo L'Avenir ur gazetenn pemdeziek anavezet mat. Nav...

Brest. Disparition en mer d’un plongeur démineur du groupe de plongeurs démineurs de l’Atlantique

Le vendredi 17 septembre 2021, à 13h12, une équipe de plongeurs démineurs du groupe de plongeurs démineurs de l’Atlantique...

Articles liés