Rennes. Affrontements à République : relaxe et travaux d’intérêts généraux.

A LA UNE

25/06/2015 – 07h30 Rennes (Breizh-info.com) – Stupéfaction ce mardi lors de l’audience du tribunal correctionnel de Rennes : deux individus y étaient jugés suite aux violences entre bandes ethniques sur fond de trafic de drogue intervenues récemment , à République. Un gang de Villejean avait déferlé en armes dans le centre-ville de Rennes pour en découdre avec une autre bande, composée notamment de mineurs isolés étrangers et de Nord-africains « demandeurs d’asile » , entraînant une quinzaine d’ interpellations.

Le premier individu, âgé de 20 ans était jugé pour « attroupement formé en vue de la préparation de violences ou de dégradations » : il risquait jusqu’à un an d’emprisonnement et 75 000 € d’amende comme le prévoit le code pénal. Il a finalement été condamné … à 75h d’intérêt général .

Le second , suspecté d’appartenir à la bande rivale squattant République est un trentenaire arrivé en France depuis quelques semaines a tout simplement été relaxé, faute de preuves.

« Il va falloir attendre les autres jugements pour en savoir plus, mais ça n’est pas avec des décisions aussi laxistes que la sécurité et l’ordre reviendront à Rennes », commente un policier du cru. « C’est tout notre travail qui est remis en cause par ces décisions surprenantes ».

Photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Saint-Brieuc. 6 à 12 mois de prison pour la fratrie de cambrioleurs

​Mais qui a éduqué ces individus ? A Saint-Brieuc jeudi 16 septembre, quatre frères ont été condamnés à des...

Hôpital de Quimperlé. Trois médecins urgentistes bientôt en moins du fait de la tyrannie sanitaire ?

L"information vient des syndicats, et a été révélée par Le Télégramme. Trois médecins urgentistes manqueraient à l'appel depuis le...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés